retour en haut

Juillet 2018

Au 1er juillet, 41 509 sites sont autorisés par l’ANFR, dont 36 996 en service, pour la téléphonie mobile très haut débit (4G) tous opérateurs confondus. 

Au mois de juin, les autorisations et mises en service de sites 4G ont poursuivi leur progression :

  • les demandes d’autorisations des sites 4G se sont accrues de 1,3 % ;
  • les mises en service de sites 4G ont augmenté de 1,5 %.        

 

En France, 5 bandes de fréquences permettent désormais de fournir un service 4G :

  • 2 865 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 700 MHz  (+ 28,5 % sur un mois) ;
  • 33 315 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 800 MHz (+ 1,4 % sur un mois) ;
  • 31 350 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 1 800 MHz (+ 2,7 % sur un mois) ;
  • 6 176 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,1 GHz (+ 25,2 % sur un mois) ;
  • 27 381 sites  sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,6 GHz (+ 1,9 % sur un mois).

 

Grâce aux réaménagements de fréquences de la TNT qui ont eu lieu au printemps dernier dans le Grand Est et qui ont permis de libérer la bande 700 MHz, les opérateurs peuvent désormais, depuis le 1er juillet, déployer leurs sites 4G dans cette zone. En juin, l’ANFR y a autorisé 164 nouveaux sites (163 pour Free Mobile et 1 pour Bouygues Telecom).

 

Outre-Mer, 2 077 antennes sont autorisées pour la 4G :

  • 1 503 sites sont autorisés dans la bande 800 MHz ;
  • 1 539 sites sont autorisés dans la bande 1 800 MHz ;
  • 22 sites sont autorisés dans la bande 2,1 GHz ;
  • 902 sites sont autorisés dans la bande 2,6 GHz.

 

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole s’établit comme suit : 

  1. Orange (15 986 sites, + 331 en juin) ;  
  2. SFR (15 633 sites, + 272 en juin) ; 
  3. Bouygues Telecom (15 500 sites, + 443 en juin) ; 
  4. Free Mobile (10 820 sites, + 193 en juin). 

 

Pour en savoir plus :

Dans le cadre du dispositif national de surveillance de l’exposition du public aux ondes, l’ANFR publie 3 études portant sur environ 4700 mesures d’exposition réalisées en 2020. Tous les résultats de ces mesures sont disponibles 👉 https://t.co/6CgrgPfVVN
https://t.co/d8aUesThVk https://t.co/Ax5TJ9rWbf

Les « petits hommes bleus » de l’@anfr en action👌! Un rôle essentiel sur les grands événements pour s’assurer de leur bon déroulement #ondes #frequences https://t.co/dXH44waFAD

La MAJ des données #opendata est en ligne ! Avec l'ouverture des réseaux #5G à #Lille hier, 114 sites 5G sont autorisés par l’ANFR dans la capitale des HDF, dont 62 déclarés techniquement opérationnels par les opérateurs mobiles. https://t.co/cr2xaQiCM7 - https://t.co/s8clyclD8z https://t.co/z8fyOOyLWv

Toutes les fréquences sont bien en place pour le défilé du #14Juillet https://t.co/JNLxT2mdUd

L'@anfr recrute :

▶️ Un(e) Chef(fe) du département de Radiodiffusion

🆕 https://t.co/sqP2CMTHoy https://t.co/aOwYm5Ghor

🔑Qui n’a jamais rêvé de pouvoir faire sonner son trousseau de clé perdu ? C’est ce que proposent certains petits appareils connectés (Airtags, SmarTag+…) qui utilisent une techno radio particulièrement innovante : l’UWB ou l’Ultra Wide Band. + d'infos : https://t.co/kQp7KrLOxY https://t.co/fb07VVwO73

Le Linky est un appareil dont les niveaux d’exposition aux ondes sont très faibles : pour comparer avec d’autres objets connectés du quotidien, comme par ex. la plaque à induction, le 📱#5G, la tablette, le casque Bluetooth .. RDV sur : https://t.co/19NAo3G0kP #MaisonANFR https://t.co/gaGMrJb2GI

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil