retour en haut

Actualité

WIFI 6 : de nouvelles ressources en fréquences pour la connectivité dans la bande 6 GHz (5945-6425 MHz)

29/06/2021

L’amélioration de la connectivité fait partie des objectifs politiques européens ambitieux de la stratégie « société du Gigabit »1 de la Commission européenne. Tous les foyers de l’Union devraient disposer de connexions Internet permettant une vitesse de téléchargement d’au moins 100 Mbit/s pouvant être portée à 1 Gbit/s d’ici 2025. Dans cette optique, la Commission européenne vient d’adopter les conditions techniques harmonisées pour l’utilisation de la bande 6 GHz (5945-6425 MHz) par des réseaux locaux sans-fil (WAS/RLAN, essentiellement WiFi). Ces 480 MHz s’ajoutent aux ressources déjà disponibles en Europe dans les bandes 2,4 GHz (2400-2483,5 GHz) et 5 GHz (5150-5350 GHz et 5470-5725 GHz) et répondent aux besoins de montée en débit, en bande passante et à l’évolution des usages (visioconférence, téléchargement, télémédecine, apprentissage, jeux en ligne, réalité augmentée et virtuelle…). Cette Décision fixe des conditions techniques pour l’utilisation d’équipements WAS/RLAN (Wireless Accès System/Radio Local Aera Network) faible puissance (LPI – low power indoor) et très faible puissance (VLP – very low power).

Les LPI répondent en premier lieu à une demande pour des points d’accès WiFi et box des fournisseurs d’accès Internet. Ces équipements d’une puissance d’émission limitée à 200 mW devront être raccordés en permanence par câble à une alimentation électrique, disposer d’une antenne intégrée et ne pas être alimentée par batterie. L’utilisation en extérieur, y compris dans les véhicules routiers, n’est pas autorisée.

Les VLP sont des dispositifs portables (ex : smartphone, objets connectées tels que montres, lunettes, etc.), qui peuvent émettre avec une puissance de 25 mW et qui, par leurs caractéristiques de portabilité, peuvent être utilisés aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des bâtiments. L’utilisation à bord de drones n’est néanmoins pas autorisée.

Ce cadre harmonisé, développé sur la base d’études menées par la Conférence européenne des administrations des postes et télécommunications (CEPT), permet d’assurer la coexistence avec les autres usages dans la bande dont le service fixe par satellite et les faisceaux hertziens. La bande est adjacente à la bande 5,9 GHz exploitée par les systèmes de transport intelligents (ITS), dont le système de signalisation ferroviaire CBTC pour les trains urbains et de banlieue, et qui bénéficient d’un cadre harmonisé communautaire (Décision (EU) 2020/1426). La Commission a donc veillé à la cohérence des deux cadres et instauré une bande de garde entre ITS et WAS/RLAN. Elle a également imposé des limites de rayonnements hors bande aux WAS/RLAN contraignantes. Afin d’examiner un éventuel relâchement, des analyses/études complémentaires s’appuyant sur des tests en configuration réelles sont engagées par la CEPT en vue de la revue de la limite applicable au VLP avant la fin 2024.

L’ANFR a activement contribué aux études et à l’émergence de ce cadre réglementaire. Elle appuie sa transposition en cours dans le cadre normatif et s’engage dans les études complémentaires à mener d’ici 2024. Le tableau national de répartition des bandes de fréquences est, par ailleurs, déjà compatible avec ces conditions harmonisées. Il appartient maintenant à l’Arcep de définir le cadre d’autorisation pour l’utilisation de la bande 5945-6425 MHz dans notre pays.

 


(1) Communication de la Commission intitulée « Connectivité pour un marché unique numérique compétitif - Vers une société européenne du gigabit », COM(2016) 587 final.

<del></del>

ANFR a Retweeté

L’@anfr et l'@ISEP organisent les 11 et 12 juin 2022, le 5e hackathon #FrHack!, un évènement créatif et technologique autour des fréquences qui aura pour thème « Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral ». 🌐

👉Infos & Inscription : https://t.co/ZzrhZqPlSj https://t.co/O6EGKB9Ha0

Ce matin, se tient le 15e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, instance de dialogue et de concertation, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/Bxvr9o9QeB

Retrouvez le replay de l’émission « Etat de santé » sur @LCP consacré à l’exposition du public aux ondes de la #5G. On y retrouve les experts de l’ANFR en train de mesurer le niveau des ondes générées par les antennes-relais et les téléphones portables
▶️ https://t.co/ExDE15fXzA https://t.co/Wj9rK35S5K

[OPENDATA] Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données sur #cartoradio ! Aujourd’hui, focus sur les @AlpesMaritimes : 850 sites #5G ont été autorisés par l’@ANFR , dont 652 sont en service. Pour + de détails: https://t.co/s8clyclD8z - https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/vwrGoMZ7Hi

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e)adjoint(e) au/a la chef(fe) du Service Interrégional Est
🆕 Un(e) gestionnaire administratif (ve)

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/PEzm9HGNU3

ANFR a Retweeté

En collaboration avec @anfr, l'attaché technique a contrôlé le bon fonctionnement des équipements de diffusion des chaînes de la #TNT, sur le site de Notre-Dame de Montchamp à Malataverne #Drôme https://t.co/wTK6TbUrHf

Après 2 années sans pouvoir organiser son hackathon en présentiel, l'@ANFR sera heureuse de vous retrouver pour son 5e #hackathon des fréquences sur le thème " Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral », en partenariat avec l'@ISEP
🗓️11-12 juin
📍Campus de l'ISEP https://t.co/E0lSWMbG70

L’@anfr vous invite le 2 juin à son 5ème atelier des #frequences en présentiel ! Échangez avec des experts sur le thème « Drones et réseaux mobiles : enjeux fréquences et perspectives ».
Infos et inscription : https://t.co/kPDMftfaWw https://t.co/Xby5QDXAKh

[NOMINATION 🇫🇷] Le Président de la République @EmmanuelMacron a nommé Caroline Laurent Présidente du conseil d’administration de l'Agence nationale des fréquences (ANFR).
En savoir plus : https://t.co/Cxb6W719h0 https://t.co/0oetU1rcUy

Eric Fournier, directeur des affaires internationales à l’ANFR, interviendra demain 10 mai à 15H, lors d’un débat avec @MPORielly et @monicapaolini sur le thème « Le spectre pour l’entreprise, le rôle de la régulation ». Pour suivre le débat en ligne, inscrivez-vous ici ⤵️ https://t.co/SQy6qy2JDY

⛴️#radiomaritime Vous êtes plaisancier ❓ Pour mieux préparer votre sortie en mer et assurer votre sécurité, consultez cette brochure qui résume les obligations et conseils pour bien utiliser les équipements radio à bord des bateaux ⤵️

https://t.co/xg61KLLSW0 https://t.co/RdMGyR4Ftx

📺 Que faire en cas de problème de réception de la TNT ? Plusieurs sources de brouillage peuvent en être la cause. Dans cette vidéo, on vous explique la démarche à suivre pour trouver la solution ou vous faire aider face à ces difficultés.
▶️ https://t.co/HyRgRGghcr https://t.co/EKKZoncB0T

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er mai :
@orange (27 883 sites, +93 en avril )
@SFR (23 176 sites, +105)
@bouyguestelecom (23 031 sites, +79)
@free (21 863 sites, +91)
https://t.co/kTY0WBV5kp https://t.co/Iu4e5fWBF0

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Au 1er mai, 60 078 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.
https://t.co/Klgxc6dvzN https://t.co/L7N4grh9V2

En avril, l’ANFR a accordé les 40 premières autorisations de sites 5G à La Réunion, dans les bandes 2 100 MHz et 3,5 GHz.
https://t.co/iuARMQzvbz https://t.co/EJjPZFBW7O

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Sur les 33 557 sites 5G autorisés, 73.3 % d’entre eux sont déclarés techniquement opérationnels selon les opérateurs, soit 24 553 sites allumés. Plus d’infos sur l’évolution de ces chiffres depuis janvier 2021.⤵️
https://t.co/Klgxc5VUIf https://t.co/L3jIRMmDlV

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil