Accessibilité

retour en haut

Actualité

Les « verticaux » et la 5G sous l’angle de la gestion des fréquences : point sur les derniers travaux européens

04/06/2019

La 5G est souvent vantée pour sa capacité à répondre aux besoins de développement des « verticaux », c’est-à-dire des différents secteurs de la vie économique qui utilisent souvent des solutions spécifiques pour leurs communications. Ces secteurs sont extrêmement divers : transports, média, ville intelligente, agriculture, industrie du futur, réalité augmentée, sécurité ou applications médicales. Il s’agit à la fois de profiter de l’importante économie d’échelle que permettent, par rapport à des développements spécifiques à un secteur donné,  des technologies, comme la 4G ou la 5G, qui disposent dès leur lancement d’un marché mondial, et de bénéficier des fonctionnalités de la 5G, capable de garantir des performances en termes de débit, latence, fiabilité, etc. à travers le « network slicing ».

Le troisième avis RSPG sur la 5G (consultez l'avis) aborde la question sous l’angle de la gestion des fréquences et de la diversité des réponses qui peuvent être apportées aux verticaux et envisage plusieurs orientations :

  1. Utilisation des réseaux 5G des opérateurs mobiles ;
  2. Spectre dédié au niveau national pour les verticaux dans des bandes 4G ou 5G, qui peut répondre à des besoins au niveau national (sécurité : PPDR) ou bien à des besoins de couverture localisée ;
  3. Bande harmonisée au niveau européen, comme cela pourrait être le cas pour les transports intelligents (5,9 GHz) ou le futur système du rail (FRMCS, dans les bandes 900 MHz et 1,9 GHz).


L’ouverture d’un guichet par l’Arcep pour l’attribution des fréquences de la bande 2,6 GHz TDD (Voir le communiqué de presse de l'Arcep) ou les initiatives allemandes et luxembourgeoises pour réserver la bande 3,7-3,8 GHz aux verticaux illustrent les deux dernières options, qui visent à permettre aux utilisateurs professionnels d’utiliser des fréquences attribuées localement. 

L’utilisation des réseaux 5G des opérateurs par les verticaux, quant à elle, fait l’objet de nombreuses expérimentations. Néanmoins, cette solution dépendra du calendrier de déploiement de la 5G par les opérateurs, ainsi que de celui de la mise à niveau de leur cœur de réseau, indispensable pour autoriser le network slicing. Par ailleurs, pour garantir une couverture adaptée, il devrait rendre indispensable l’utilisation combinée de la bande principale pour la 5G (3,4-3,8 GHz) avec des bandes de fréquences plus basses comme la bande 700 MHz.

Au sein de la CEPT, l’harmonisation des fréquences pour répondre à des besoins spécifiques des verticaux, qu’il s’agisse ou pas de technologie 5G, constitue une préoccupation importante : les transports intelligents (voiture ou transports urbains), les communications avec les drones (à travers les réseaux mobiles et dans des fréquences dédiées), le système futur du rail, les bandes libres pour les IoT (900 MHz), les réseaux privés large bande ou les liaisons de reportage en sont autant d’illustrations. 

Un atelier a été organisé à Copenhague les 2 et 3 mai (voir le programme de l'atelier) afin de  faire le point sur les besoins des verticaux et d’analyser ce que la 5G pourrait leur apporter. Le programme incluait des présentations de représentants des secteurs et d’industriels de la 5G. Les discussions ont mis en évidence le besoin de disposer d’un large catalogue de solutions pour répondre à ces besoins, en termes de bandes de fréquences, de régime d’autorisation ou de niveau d’harmonisation. Il est apparu que de nombreux acteurs privilégient des approches hybrides, en combinant services des opérateurs et réseaux dédiés. Les conclusions ont souligné le caractère limité des ressources spectrales face à cette demande, et, par conséquent, la nécessité de favoriser des solutions de partage.

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er août 2020, 53 440 sites #4G sont autorisés par l'@anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

https://t.co/P9nlWSyKpC https://t.co/cwWooS9N4s

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Le bilan des sites 4G mis en service en métropole au 1er août :
@orange (22 769 sites, + 275 en juillet)
@SFR (19 963 + 305)
@bouyguestelecom Télécom (19 087 sites, + 381 )
@free (17 060 sites, + 395 )

▶️https://t.co/MF6s33Fw50 https://t.co/XWUsUt7MVA

[#ObservatoireANFR] 📱📊

En juillet, 6 nouvelles stations #5G ont été autorisées par l’@anfr dans le cadre des expérimentations organisées par l’ @Arcep : 500 #stations #5G en France sont en test dans la bande 3,5 GHz au 1er août.
▶️https://t.co/WAmZWM6KcM https://t.co/uwyZ7DiDWg

Vous voulez tout savoir sur les antennes #5G ? Cet article détaillé devrait lever toutes les questions que vous vous posez, en revenant notamment sur les fondamentaux ! https://t.co/EY6ufVbAqY https://t.co/L8GJED1yeN

#LesEnquêtesANFR 🧐
Les agents de l’@anfr sur le terrain pour résoudre un brouillage des services #3G d’un opérateur mobile. Pour cette enquête, c’est une voiture connectée … qui déconnectait les téléphones !
🚗 https://t.co/8ikP0VXsBh https://t.co/jKCX8sOm6U

Dans le cadre de ses missions de surveillance du marché, l’@anfr a contrôlé le téléphone XIAOMI MI NOTE 10 et a pris acte de sa mise à jour, afin de respecter la valeur limite du #DAS localisé «tronc».

+ d'info : https://t.co/MtqZqavPpN https://t.co/R6V9auNEK1

L’@anfr a repris les sessions d’examen pour l’obtention du Certificat restreint de radiotéléphoniste (CRR) ! Le CRR est requis pour les plaisanciers navigant à l'étranger et utilisant un équipement radio VHF.
🛥️ https://t.co/cGDySO0bpE https://t.co/LnX5u2xoP4

Où l'on découvre qu'une voiture électrique, parce qu'elle dispose de fonctions connectées, peut brouiller un réseau de téléphonie mobile...

Une enquête des limiers de @anfr

https://t.co/wPhZpRekBv

[#Newsletter] 🗞️🗞️

🆕 Découvrez notre dernière lettre d'information !

🔗 https://t.co/gnj0hdoLeO https://t.co/Du1qe67wGc

#Recrutement 🧐
L'@anfr recrute :

▶️ Un(e) directeur(directrice) du contrôle du spectre
▶️ Un(e) gestionnaire administratif(ve)

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/LKhZ9LYcKw

L’@anfr a préparé en 2019 le futur déploiement du réseau #5G, avec la publication de documents de référence sur l’exposition du public aux ondes et le suivi étroit des expérimentations menées dans plusieurs🏙️de 🇫🇷.Les chiffres clés pour cette mission: https://t.co/4cLRkCHIzR https://t.co/4YlHD8BgJw

L’@anfr contrôle la bonne utilisation des fréquences pour garantir la sécurité des investissements des utilisateurs du spectre mais aussi la sécurité des personnes. Dans cette vidéo 📽️, les chiffrés clés 2019 pour cette mission :
📘 https://t.co/4cLRkCHIzR https://t.co/pKF6haufXQ

L’@anfr met au service des téléspectateurs son expertise en cas de problèmes de réception de la #TNT : elle identifie les causes des perturbations et alerte les responsables qui doivent y mettre fin. 📽️Les chiffres clés 2019 pour cette mission : 👇
https://t.co/4cLRkCHIzR https://t.co/K0lUtyi8jS

L’@anfr veille au respect des valeurs limites d’exposition du public aux #ondes radioélectriques. Dans cette vidéo 📽️, les chiffres clés pour cette mission 👇
Lire le rapport annuel complet ici : https://t.co/4cLRkCHIzR https://t.co/24axXDAdOu

Le rapport d’activité de l’ANFR est en ligne ! Découvrez les missions, réalisations et faits marquants de l’Agence pour l’année 2️⃣0️⃣1️⃣ 9️⃣ ici :

🆕 https://t.co/4cLRkCHIzR https://t.co/FhXSmDcfAB

Depuis 2017, l'@anfr est présente à #StationF. Les startups et les porteurs de projets peuvent bénéficier de l’expertise de l’Agence sur l’utilisation des #fréquences au travers d’un accompagnement personnalisé. Pour prendre rdv :
🛰️ https://t.co/7ktjmkEuDM https://t.co/SOKg4pjzUe

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil