retour en haut

Actualité

Les enquêtes de l’ANFR : les fréquences des sapeurs-pompiers brouillées par un câble HDMI

20/12/2019

Les agents du service régional d’Aix-Marseille ont récemment été confrontés à un cas de brouillage insolite.

L’équipe technique de l’ANFR est intervenue sur un site pour résoudre un cas de brouillage affectant les transmissions radio des sapeurs- pompiers. Le brouillage affectait les fréquences dans la bande 86 MHz des installations radio du pylône du centre d'incendie et de secours de la commune de Lodève.

Ce cas de perturbation était particulièrement complexe, car le brouillage intervenait de manière aléatoire. Trois interventions des agents de l’ANFR ont été nécessaires pour le résoudre. Ce n’est que lors de leur dernier déplacement que les agents ont pu identifier le signal brouilleur.

Equipés d’un analyseur de spectre portable, d’une antenne directive et d’un équipement d’enregistrement et d’analyse des signaux, ils ont pu relever les caractéristiques du signal perturbateur. Il émettait deux porteuses sur la fréquence 86.015 MHz, à plus ou moins quelques KHz.

La suite des investigations à conduit les agents de l’ANFR devant l’appartement d’un particulier, pas très loin de la caserne.  Avec l’accord de son locataire, l’investigation s’est poursuivie dans le domicile.  La cause du brouillage est enfin identifiée : il s’agit d’un câble HDMI entre la box et la télévision ! Le caractère intermittent du brouillage relevé par les pompiers correspondait aux moments où le particulier regardait la télévision.

Le câble HDMI en défaut, peut-être par manque de blindage, rayonnait des signaux parasites de manière intempestive dans une bande de fréquences réservée au ministère de l’Intérieur.

Plus de 25 % des brouillages signalés à l’ANFR ont pour origine un problème de compatibilité électromagnétique (CEM), c’est-à-dire des signaux parasites émis par un appareil industriel ou domestique.

En savoir plus sur les brouillages par CEM

L’ANFR souhaite rappeler l’importance d’être vigilant lors de l’achat de tout équipement électronique afin qu’il soit conforme à la réglementation européenne (marquage CE) et  aux exigences concernant la compatibilité électromagnétique.

Tout appareil industriel ou domestique, pour de multiples raisons (non-conformité, vétusté, mauvais réglage...) est susceptible de générer des signaux parasites. Ils risquent de porter atteinte à la disponibilité de services de radiocommunication (téléphonie mobile, réception TNT …) dans son voisinage plus ou moins lointain. L’impact peut aller de l’altération à l’indisponibilité du service concerné.  Il est assez fréquent que la source perturbatrice provienne d’un préamplificateur TV (cf. brouillage au zoo de Beauval) ou d’un système d’éclairage défaillant. 

Un brouillage généré par des problèmes de compatibilité électromagnétique  dans le cadre des dispositions contenues au sein du 2.bis de l’article L.39-1 du CPCE est soumis à sanction pénale.  Il peut être puni de six mois d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. Si le responsable du brouillage est de bonne foi et remédie rapidement au brouillage, l’ANFR se réserve la possibilité de ne pas recourir pas à une procédure judiciaire. Mais si cela s’avère nécessaire pour la résolution du brouillage, l’ANFR peut rédiger un procès-verbal afin d’informer le procureur de la République.

« Ce n’est pas la 5G qui perturbe les radioaltimètres, ce sont plutôt ces derniers qui sont mal préparés à l’apparition de la 5G » ⁦⁦@GillesBregant⁩ 👇 https://t.co/oOZlPcoH2b

#25AnsANFR🎂 #1jour1date le 2 avril 2015, l’@anfr publie ses 1ers jeux de données en #opendata sur le site gouvernemental https://t.co/vM0dSfHuVG. Ces données ouvertes donneront lieu à l’organisation de hackathons annuels dédies aux fréquences : « les Fr’Hacks » ©M.Chalvin https://t.co/ua8HBlCVpX

[in English] The ANFR has published in English the first results of measurement of public exposure to waves carried out before and after the #5G roll out in 1500 sites in France.

https://t.co/Qjw8jrhyoZ https://t.co/cRFojVtYwd

L’ANFR est intervenue la semaine dernière à Lorient avec la @DGA sur la future frégate de la @MarineNationale, la FREMM Lorraine, pour vérifier les nombreux systèmes de transmission par fréquences, à l’approche des 1ers essais en mer https://t.co/CgIMi2hmaH

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 29 janvier 2015 : la Loi dite « Abeille » (Loi sur la sobriété, la transparence, l’ information et la concertation en matière d’exposition aux ondes) confie à l’ANFR de nouvelles missions, notamment le recensement des points atypiques ©M.Chalvin https://t.co/vAWYLalkQz

🎙️Retrouvez l’intervention de @gillesbregant, DG de l’@anfr, ce matin sur @Franceculture pour répondre à la question « la 5G peut-elle perturber le trafic aérien ? »
L’intégralité de l’interview en replay : La 5G peut-elle perturber le trafic aérien ? ⤵️https://t.co/Jg4TeCENXs https://t.co/9x5S4ADyAZ

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Depuis le 1er janvier 2014, l’@ANFR gère le dispositif national de contrôle et de mesures des ondes, qui permet aux particuliers et aux collectivités de faire des demandes de mesures d’exposition. ©M.Chalvin https://t.co/x7GMziudNi

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 1er novembre 2012 : l’@ANFR autorise les 1ères implantations de sites 4G et publie son 1er #observatoire du déploiement des réseaux mobiles, qui rend le processus de déploiement des opérateurs mobiles plus transparent. ©M.Chalvin https://t.co/YUIv3Sgj1h

ANFR a Retweeté

L’oreillette divise par 10 votre exposition aux ondes des smartphones https://t.co/OI9xOJyDma

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 8 mai 2012 : refonte des certificats radioamateurs français en un seul certificat « HAREC », qui permet une reconnaissance avec les certificats étrangers et autorise le mode numérique. ©M.Chalvin https://t.co/xDRLTuVTvh

ANFR a Retweeté

Pour le bon réseau, je vous renvoie à cette étude de l'@anfr: appeler dans de bonnes conditions peut diviser le niveau d'exposition... par 32.000.

Donc on évite les coups de fil dans le train. En plus ça énerve tout le monde.

https://t.co/WANe44JtCS

ANFR a Retweeté

Avions et 5G : pourquoi la France a moins de soucis que les États-Unis https://t.co/oiAsMf4vqP https://t.co/teDIvyqRyK

L’ANFR publie ce jour une étude sur l’exposition aux ondes du téléphone portable utilisé avec un kit oreillette : cette utilisation permet de réduire d’un facteur 10 en moyenne son exposition aux ondes, comparé à un usage direct de son téléphone portable.
https://t.co/rV86kvbq2m https://t.co/xETs9bPcMz

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 30 novembre 2011: fin de la télévision hertzienne analogique. Une partie des fréquences est désormais utilisée pour un autre usage: le haut débit mobile, pour satisfaire les besoins croissants des 🇫🇷 d’échanger toujours + de données en mobilité ©M.Chalvin https://t.co/UF0zUCdCwe

« La 🇫🇷 compte un peu + de 123 000 antennes à faisceaux hertziens réparties sur tout le territoire et dont les fréquences s’étendent entre 1,3 GHz et 86 GHz » L’expert Ourouk JAWAD intervient au 14e #CND de l’ANFR et présente un étude sur l’exposition aux ondes de ces faisceaux. https://t.co/Sa0Ehj3urj

En 2021, l’@anfr a réalisé et publié sur https://t.co/s8clyclD8z 10 356 mesures d’exposition aux ondes, dont 5 900 ont permis d’évaluer plus précisément l’évolution de l’exposition avec la #5G. Sur l’ensemble des mesures, l’ANFR a relevé 51 points atypiques." 🗨️ #CND https://t.co/lOsp39VKXe

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil