retour en haut

Actualité

Les enquêtes de l’ANFR - Fin de partie : un radioamateur menaçant stoppé net par la saisie de son matériel d’émission

12/03/2021

A la fin de l’année dernière, l’ANFR s’est associée à la gendarmerie pour stopper net un radioamateur qui proférait insultes et menaces sur les ondes.

Tout a commencé par une mobilisation de la communauté des radioamateurs pour dénoncer auprès de l’ANFR un comportement inapproprié sur les ondes, émaillé de propos injurieux et de menaces de mort. De nombreux courriers et e-mails ont été envoyés à l’ANFR pour se plaindre des propos particulièrement déplacés d’un individu, alors que la toile s’affolait également, via Twitter et des forums. L’objectif était donc clair : il fallait faire cesser les agissements de celui que l’on appellera désormais Monsieur X.

La première urgence était de procéder à des relevés opposables de ces propos excessifs et injurieux. C’est grâce à des moyens fixes spécifiques à la surveillance de l’utilisation des fréquences HF, notamment au champ antennaire installé sur une trentaine d’hectares au Centre de contrôle international (CCI) de l’ANFR près de Rambouillet, que nos agents assermentés ont pu établir ces constats.

Illustration 1 : champ antennaire composé de 6 antennes losanges directives à fort gain. Il ouvre des possibilités de contrôle des bandes HF vers tous les continents.

En approfondissant l’enquête, les agents de l’ANFR ont découvert que Monsieur X avait omis de déclarer son installation radioélectrique auprès de l’ANFR : cette absence de déclaration constitue une infraction au code des postes et communication électroniques (CPCE) qui peut être punie de six mois d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. Cet oubli surprenant a aussitôt fourni une base légale qui permettait de saisir sans plus attendre les équipements radio de Monsieur X.

Son adresse a été rapidement retrouvée grâce à la base de données des indicatifs radioamateurs tenue par l’ANFR et un examen du voisinage a confirmé l’existence d’une installation de service amateur, photos des antennes extérieures à l’appui. L’ANFR a alors sollicité le soutien de la brigade de gendarmerie de la zone où résidait Monsieur X. Une opération sur place a été décidée. Sur demande de la gendarmerie, l’ANFR a participé à l’opération afin d’identifier les matériels incriminés.

Un jour de décembre, au petit matin, briefing : les agents du CCI et du service régional de Villejuif sont présents. A 6 h, déclenchement de la perquisition : les lieux sont bientôt sécurisés. Les experts de l’ANFR entrent en scène afin d’examiner les équipements radio et de procéder à quelques mesures et contrôles. Le matériel mis en cause est rapidement identifié, et aussitôt mis sous scellés. La garde à vue de Monsieur X peut commencer…

Le lendemain matin, il est présenté devant le Procureur de la République qui lui signifie sa convocation prochaine devant le Tribunal correctionnel. Dans l’intervalle, il a est placé sous contrôle judiciaire.

La coopération entre l’ANFR et la gendarmerie a montré toute son efficacité pour mettre fin à ces violations de la réglementation applicable aux radiofréquences. Cette collaboration a permis de combiner expertises et pouvoirs d’enquête au bénéfice de la protection du spectre des radiofréquences, avec l’aide de toute la communauté des radioamateurs !

En savoir plus

L’activité radioamateur permet d’expérimenter, de communiquer par voie radioélectrique en réalisant des contacts multiples sur les bandes de fréquences, soit réservées à cet effet, soit en partage avec d’autres utilisateurs du spectre radioélectrique. Pour exercer cette activité, le radioamateur doit notamment obtenir un certificat d’opérateur qui reconnaît sa compétence et un indicatif qui permet de l’identifier comme un utilisateur de fréquences autorisé. L’utilisation d’installations radioélectriques par le service radioamateur doit respecter les conditions réglementaires indiquées dans le CPCE et rappelées dans les décisions de l’ARCEP, sous peine d’une sanction pénale pouvant aller jusqu’à 6 mois de prison et 30 000 euros d’amende (article L.39.1 du CPCE). Les infractions à la réglementation relative au service amateur peuvent aussi entraîner des sanctions administratives : retrait ou suspension de l’indicatif radioamateur.

Et, bien entendu, le respect de ces règles administratives n’exempte pas le radioamateur de respecter les droits de la personne, à commencer par ceux des autres radioamateurs.

RAPPEL⏰Dans une heure l'@anfr sera en direct sur @TwitchFR pour une démo d’une mesure #DAS !
Pour assister à la présentation suivez nous sur anfr_
A tout suite😀 https://t.co/u2ET6acxuE

#TECHDAYS: envie de découvrir la mesure d'un DAS de smartphone, avec @SARtesting et @anfr ? Rendez-vous ici à 15h30 👉 https://t.co/anNzcoYkOG https://t.co/C8A8UejSP2

Venez nous rencontrer à #Vivatech et découvrir nos démos: comment l’#IA intervient au service des missions de l’ANFR ? Comment, grâce à des capteurs connectés, peut-on connaître en temps réel son exposition aux ondes ? Quels sont les niveaux d’exposition de vos objets connectés ? https://t.co/w2ujUWVNx8

L'@anfr est sur @TwitchFR ! RDV demain jeudi à 15H30 sur le compte #twitch de l’@anfr pour une démo en direct d'une mesure #DAS d’un téléphone portable #5G depuis le labo de Rambouillet, réalisée dans le cadre de #VivaTech
💻anfr_
https://t.co/KzJM1NDNWA https://t.co/jGz0xVzxEt

C’est le jour J ! Nous vous donnons RDV à #VivaTech au stand D 33 (HALL 1) . Venez découvrir et tester sur vos objets connectés notre #sonde de mesures de l’exposition aux ondes ⤵️ https://t.co/MjlCPGcSpD

ANFR a Retweeté

If you are visiting #Vivatech today, you can come by our booth at D33 with our partner @anfr. Delphine our marketing manager will be present all day to show you how Anomaly Detection technologies work and can help your business. https://t.co/BYKdX1qIF2

ANFR a Retweeté

💯ans de #navigationaérienne | #SavezVous quand ont été créés les services de télécommunication ?

🗓️27.01.1941 : création du Service des télécommunications et de la signalisation

➡️ chargé de reconstruire les réseaux télécom après la guerre

+d'infos👉https://t.co/Qs2VXrUy7s https://t.co/Df8oiBNcR0

#colloqueTNT @GillesBregant « la TNT du futur, c’est d’abord le multiplex précurseur qui impliquera des réaménagements de fréquences pour les téléspectateurs. On sera au RDV pour les accompagner » @RecevoirLaTNT https://t.co/GzyiunE7Pt

#ColloqueTNT @GillesBregant « lors de la Conférence Mondiale des Radiocommunications de 2023, on discutera avec les autres pays de l’avenir de la #TNT et de la bande UHF, qui est sanctuarisée en 🇫🇷 jusqu’en 2030 » #CMR23 #WRC #avenirdelaTNT https://t.co/eLjDqTmMAB

#colloqueTNT @GillesBregant « l’@anfr veille à ce que la #TNT fonctionne bien, cette mission nous met en contact quotidiennement avec les français quand ils captent mal le réseau » @RecevoirLaTNT https://t.co/7JtHB1ktfR

Ce matin, @GillesBregant intervient au Colloque sur l’avenir de la #TNT, à la Maison de la Chimie, dans la table ronde « la télévision numérique terrestre aujourd’hui » #colloqueTNT https://t.co/I10LRWC7td

#Vivatech, c’est demain ! Romain Buiret, directeur de la production pour l’événement, explique pourquoi les organisateurs ont fait appel à l’@ANFR pour s’assurer de la bonne utilisation de l’ensemble des fréquences sur le site ⤵️ https://t.co/F44QTs4Uqc

🤖J-2 ! Du 16 au 19 juin, l’ANFR sera présente à VivaTech ! Venez à sa rencontre sur le stand D 33 : plusieurs initiatives innovantes et démos seront présentées par ses experts et ses partenaires, @BigDataEzako et @exemlab
Plus d’infos : https://t.co/ih0YT7S1e9 https://t.co/TGjTg1RORI

L'@anfr sera présente au salon #VivaTech du 16-19 juin ! Retrouvez nos experts et partenaires sur le stand D 33.
Au programme : #capteurs #sondes, #5G, #drones, #IA, #DAS et d’autres innovations.
Info et inscription : https://t.co/ReiQbuMhKj
⏰9H-18H
📍Paris & en ligne https://t.co/wP4hC6CBDt

Le 3e atelier des fréquences de l’@anfr était un succès! Près de 💯 personnes ont participé à cet échange autour des constellations et des nouvelles applications spatiales. Pour regarder le replay ▶️https://t.co/4tKhN4y2Lk
Pour consulter les présentations
https://t.co/FbZAVj4XKp https://t.co/YESYsukMZO

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er juin :
@orange(26 092 sites, +161 en mai 2021) ;
@SFR 22 014 sites, +78) ;
@bouyguestelecom (21 643 sites, +107) ;
@free (19 955 sites, +229).

🆕https://t.co/kYPNho0qlC https://t.co/SUSUZCQhqE

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er juin 2021, 56 524 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

🆕 https://t.co/6zCcNcErWo https://t.co/hwTxi5dtNX

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Sur les 25 110 sites 5G autorisés, 56,9 % d’entre eux sont déclarés techniquement opérationnels selon les opérateurs, soit 14 284 sites allumés. Plus d’infos sur l’évolution de ces chiffres depuis janvier 2021.

🆕https://t.co/b6njIqwALm https://t.co/vzyDuhZJEK

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil