Accessibilité

FAQ

retour en haut

Actualité

La 5G va-t-elle réellement affecter les prévisions météorologiques ?

04/06/2019

Plusieurs articles ont récemment été publiés  dans la presse internationale ou en France, expliquant que l’introduction de la 5G dans la nouvelle bande millimétrique 26 GHz pourrait gravement affecter les satellites d’observation de la Terre, certains parlant d’une réduction de 30% de la qualité des prévisions météorologiques ou d’un retour aux années 80. L’ANFR fait le point sur cette question.

En Europe, les conditions techniques qui s’imposeront aux opérateurs (par exemple, en France, à travers l’autorisation délivrée par l’Arcep) garantiront la protection des satellites d’observation de la Terre. En effet, la limite de rayonnement dans la bande passive où les satellites effectuent leur observation a fait l’objet d’études complexes, notamment de l’ANFR et de l’ESA, qui ont abouti en juillet 2018 à un compromis que la communauté de la météorologie reconnait comme satisfaisant pour garantir la pérennité de leurs observations.

Aux Etats-Unis, la situation est un peu différente car des décisions de mise aux enchères de la partie basse de la bande 26 GHz (proche de la bande passive) ont été prises sans que l’administration américaine n’étudie le brouillage des satellites d’observation de la Terre. Les conditions techniques de la FCC, l’équivalent de l’Arcep aux Etats-Unis, n’incluent donc aucune limite spécifique pour protéger la bande. Le gouvernement américain considère que leur réglementation, qui permet un brouillage des satellites 100 fois plus élevé que les limites européennes, est toutefois suffisante et ne sera pas modifiée. L’ensemble des agences spatiales et météorologiques dans le monde s’en inquiète donc, car, pour la météorologie, il n’y a qu’une atmosphère et les perturbations au-dessus des Etats-Unis affecteraient les prévisions météorologiques pour la planète entière.

Mais puisqu’il s’agit de brouillage international, la discussion va se poursuivre à la Conférence Mondiale des Radiocommunications, en novembre 2019, qui devra fixer les limites qui seront inscrites dans le Règlement des Radiocommunications et qui s’appliqueront à tous, y compris aux Etats-Unis. La position française et européenne y est claire : défendre le niveau de protection que nous avions obtenu dans la réglementation européenne.  

L’enjeu de cette négociation avait été expliqué dans la newsletter de l’ANFR d’avril dernier, et la prochaine newsletter vous expliquera comment fonctionnent les satellites d’observation de la Terre et pourquoi leur protection est essentielle !

#Recrutement 🧐

L'@anfr recrute:

▶️ Un(e) technicien(ne) en radio fréquences
#Recrutement #jobs
👉https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/kS22PdFx0D

L’@ANFR prend acte de la mise à jour par la société @hmd_global du téléphone portable Nokia 6.1 , afin de respecter la valeur limite du DAS localisé «tronc».

👉+ d’info https://t.co/NEBZ5ZiDX3 https://t.co/iEiZxZzDlH

[#Newsletter] 🗞️

Découvrez notre dernière lettre d'information! Au programme:

▶️Le transfert de la bande 700 MHz
▶️La CMR-19
▶️L’ANFR présente à la Coupe du monde féminine de ⚽️

👉+ d’info https://t.co/ufZIt0avUX https://t.co/Iho7sltzNq

Fin de la conférence ! 🗣️ Merci d'avoir suivi la #Masterclass sur la #5G et 💫 BRAVO à nos speakers de l'@Arcep, de l'@anfr et de @SNCF_Digital ! https://t.co/xqbxf8Zfi8

[ #Live ] Marc Krieken [Stratégie & Innovation, #e.SNCF], participe à la Masterclass de la @FrenchTechCtral avec l'@Arcep & l'@anfr, pour nous parler des #opportunités liées à la #5G pour un grand acteur comme @GroupeSNCF 🎤📶 https://t.co/m72xDDgelc

L’@anfr publie une étude sur les niveaux de champs électromagnétiques créés par un ERL, un module optionnel du compteur Linky qui transmet en temps réel les données vers l’habitat. Les mesures montrent que le niveau d’exposition est faible.
👉 https://t.co/8k209DPKU5 https://t.co/SSKh9QoByf

🗓️RDV aujourd'hui à 12h30 pour la #Masterclass sur les opportunités de la #5G. Les experts de l'@anfr répondront aux questions des #startups avec l'@Arcep, @FrenchTechCtral et @joinstationf https://t.co/CbfLjqsSnx

ANFR a Retweeté

🔴Rendez-vous dans une heure avec @HaceneLahreche pour la masterclass #5G @Arcep @anfr à @FrenchTechCtral @joinstationf !! https://t.co/Pulf2XcxyH

🚴‍♂️📶
Pour la première fois, @LeTour va accueillir un nouvel invité : la #blockchain !

L'@anfr réalise cette opération dans le but de bien gérer les fréquences libres dans des zones peu couvertes par la #4G, essentielle aux diffuseurs ! 💫

▶️ https://t.co/uef0fMMW6M v/@LesEchos https://t.co/TvnSuFwMWe

L’@ANFR sera présente au côté de l’@Arcep et des #startups pour apporter un éclairage d’expert sur la #5G ! https://t.co/LOvpyASpZV

#THD2019 Gilles Bregant développe, en 4 étapes, les clés de la mise en place de la 5G en France... https://t.co/YAgy8zmMX4

Salle comble ce matin à la Maison de la Chimie pour les assises du très haut débit #THD2019. Gilles BREGANT, directeur général de l’ANFR, interviendra sur le thème : « Réseaux : ce que va changer la 5G » https://t.co/YwdhwX4CLC

Le Service régional de Nancy de l'@anfr participe aujourd'hui à l'inauguration du site #4G multi-operateurs de Grignoncourt dans les #Vosges https://t.co/pE7pRIWvx4

Un travail mené depuis un an par @GillesBregant de @anfr avec l’appui de la start-op trocolore de @Clemnt_Jeanneau @BlockchainPartn qui permettra plus de partage d’informations entre les acteurs, de transparence et de traçabilité
Objectif ➡️ #JO24https://t.co/vyr2y46kkz

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil