Accessibilité

retour en haut

Actualité

Hackathon 2018 : Le projet MUSE, grand lauréat du « FrHack ! 2018 »

28/05/2018

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) a organisé les 26 et 27 mai 2018 à Télécom ParisTech son 3e hackathon «FrHack! 2018 », sur le thème de « la gestion des fréquences lors de catastrophes naturelles ». Parmi les 5 projets présentés, le jury a retenu le projet MUSE, grand lauréat de cette nouvelle édition.

Lors de la troisième session du hackathon « FrHack! 2018 », cinq équipes composées d’experts en traitement des données, en propagation des ondes ou en data, de radioamateurs ou encore de géo-mathématiciens, se sont réunies ce week-end à Télécom ParisTech pour plancher sur le sujet de la gestion et la coordination des fréquences, lors de catastrophes naturelles. Ils ont ensemble imaginé et concrétisé des projets innovants faisant appel aux fréquences, notamment pour anticiper les risques et trouver des solutions de communication lors de fléaux climatiques.

Cinq projets pertinents et de qualité ont vu le jour et ont été unanimement salués par les mentors qui ont accompagné les équipes tout au long du week-end, ainsi que par le jury de cette 3ème édition du FrHack! 2018.

Le premier prix a été décerné au projet « MUSE » qui propose l’utilisation de drones pour mettre en place un réseau de diffusion alternatif et transmettre des messages d’information d’urgence, vers les habitants et les services de secours. Les drones jouent un rôle de répéteurs, permettant de mailler un réseau pour transmettre les messages d’urgence. Ce projet a été récompensé par l’attribution, à chaque membre de l’équipe gagnante, d’une imprimante 3D.

Le deuxième prix a été attribué à l’équipe PoP Alert, qui propose le déploiement de balises chez les habitants, afin d’avertir en amont les populations de l’arrivée d’une crise et de permettre, a posteriori, une voie de retour grâce à la technologie LoRa, pour aider les secours à retrouver les personnes sinistrées. Chaque membre de l’équipe a reçu un analyseur de spectre.

Enfin, un prix « coup de coeur » a été remis au projet VigieRadio, qui propose de cartographier les relais de radioamateurs qui peuvent être utilisés pour transmettre l’information nécessaire aux secours, lorsque tous les réseaux de communication habituels sont hors d’usage. Ce projet vise également, après la catastrophe, à identifier rapidement les relais qui restent utilisables et à prioriser les points vitaux d’intervention. Ce projet sera incubé par l’ANFR.

 

Les deux autres projets en compétition étaient :

- « ALOHA », projet permettant aux sinistrés d’indiquer, via une application web, s’ils sont sains et saufs et de rassurer leurs proches grâce au déploiement de boîtes noires utilisant la technologie LoRa - système de boîtes aux lettres connectées – Les mentors lui ont décerné un prix spécial pour l’important travail de codage effectué durant les 48H du hackathon ;

- « CAPAC », projet visant à fournir un écosystème complet d’alerte d’urgence, grâce à l’utilisation du réseau de diffusion FM de France Inter (OIV) et de « smart capteurs » installés chez les habitants (par exemple les détecteurs de fumée) lorsque l’ensemble des autres modes de transmission ne fonctionnent plus.

 

L’édition 2018 de ce hackathon a été particulièrement riche en idées nouvelles et en applications à mettre en place pour favoriser, via l’utilisation des fréquences hertziennes, une meilleure circulation de l’information en période de catastrophes naturelles. Ce type d’événement, créatif et technologique, conforte l’ANFR dans sa politique d’ouverture de ses données, pour favoriser l’innovation au service de l’intérêt général.

 

 

 

L’@anfr était présente ce matin à la présentation officielle du #tourdefrance2020 au Palais des Congrès de #Paris.
Le grand départ aura lieu à #Nice et nos équipes seront présentes sur place pour vérifier la bonne utilisation des fréquences 🚲. https://t.co/8tnYgFJpus

📶Première inauguration vendredi en #Corse d’un site multi-opérateurs #4G à #Vivario, pour étendre l’accès à l'internet mobile. Le service régional @anfr d’Aix-Marseille était présent aux côtés des élus, des représentants de l’État et des opérateurs. https://t.co/jjKpr4hTWl

L'@anfr publie une analyse de toutes les mesures réalisées à la demande de particuliers entre juin et décembre 2018 pour évaluer l’exposition due aux compteurs Linky.

Télécharger le rapport ici 👉 https://t.co/i5yotD1fAv https://t.co/Bqu168BP8U

#Recrutement

L' @anfr recrute un(e): 👨‍💼👩‍💼

▶️Un(e) développeur:

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/7gGPgE1P7a

L’@anfr était présente ce matin à la 2ème édition de Médias en Seine, le 1er festival qui réunit celles et ceux qui construisent les médias de demain. Notre DG @gillesbregant a participé aux discussions sur le plateau Média Lab de l'information. #Echanger #Imaginer #Avancer https://t.co/r0ZLHeWVep

#5G à 26 GHz et @Paris2024 : deux projets naturellement complémentaires @anfr https://t.co/rL8pDP0BRw

ANFR a Retweeté

Direction la @citedessciences pour la présentation des plateformes d’expérimentations #5G  dans la bande 26 GHz, la bande des fréquences « millimétriques » (la bande prochainement attribuée est « la 3.5 GHz ») ! @DGEntreprises @Anses_fr @anfr @GouvernementFR @BrunoMaquart @anfr https://t.co/RVAkfyxxsz

L’ANFR informe du retrait du marché et du rappel du téléphone ECHO HORIZON LITE 📱. Des mesures réalisées dans le cadre de la surveillance du marché des terminaux ont en effet mis en évidence des valeurs de DAS tronc dépassant la limite autorisée.

👉 https://t.co/QcLWS65bsP https://t.co/wdKBpfvAa9

[#ObservatoireANFR]📱📊
En septembre, 35 nouvelles stations #5G ont été autorisées par l’@ANFR dans le cadre des expérimentations organisées par l’@Arcep : 398 #stations 5G en France sont en test dans la bande 3,5 GHz au 1er octobre.

👉 https://t.co/GSLvSga5Gj https://t.co/DMQjnWUjGd

[#ObservatoireANFR]📱📊

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole au 1er octobre :

▶️ @orange (20 054 sites, + 203 en septembre 2019)
▶️ @SFR (18 025 sites, + 79)
▶️@bouyguestelecom (17 622 sites, + 62)
▶️@Free (13 636 sites, + 390)

👉https://t.co/Doc2nIGpCx

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er octobre 2019, 48 437 sites #4G sont autorisés par l' @ANFR, en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

👉 https://t.co/R4YtyK1HbY https://t.co/AlzhliOH0R

L’@anfr a décidé d’expérimenter des capteurs autonomes large bande qui permettront d’apprécier en temps réel le niveau d’exposition dans les bandes 80 MHz - 6 GHz. https://t.co/fyHGCD4cy9

Déroulement ce matin du 4ème comité nationale de dialogue au sein de l’@anfr sur les niveaux d’exposition aux #ondes https://t.co/mixMS1dMNC

#Recrutement 🧐

L' @anfr recrute un(e): 👨‍💼👩‍💼

▶️Un(e) chef(e) de projet intégration SI - Junior (H/F)

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/mrPMOoUwGv

📱📶 L’ANFR publie son bilan du 1er semestre 2019 concernant les contrôles de DAS réalisés sur 46 téléphones portables prélevés dans des points de vente en France.

Consulter le bilan 👉 https://t.co/eXJiAnyYn7 https://t.co/SLoz0vkRzD

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil