retour en haut

Actualité

Ateliers des Fréquences #4 : encourager le partage du spectre

14/12/2021

La quatrième édition des Ateliers des Fréquences de l’ANFR s’est déroulée le mercredi 8 décembre, réunissant une cinquantaine de participants sur le thème du partage du spectre. En effet, le besoin de partager le spectre pour rendre plus efficace l’utilisation des fréquences est un constat partagé par tous. Mais, dans les faits, ce partage se limite essentiellement à une coordination préalable entre les stations de services ou d’utilisateurs variés alors que des solutions technologiques existent dorénavant pour un partage plus dynamique du spectre.

L’ANFR a exposé lors de cet atelier l’état des lieux du partage en Europe, comment il s’inscrit dans la règlementation et les exemples de partage pour des usages secondaires ou primaires. Elle a analysé les freins à un partage plus dynamique et identifié les bandes de fréquences dans lesquelles il serait nécessaire de mieux partager le spectre (6 GHz, 4 GHz, 28 GHz, 32 et 95 GHz) avec, selon les cas, la mise en place d’une solution de partage dynamique (6 GHz) et la nécessité d’un dialogue entre affectataires (28, 32, 95 GHz).

Le contenu de l’atelier faisait une large part aux intervenants extérieurs, notamment l’Arcep qui a fait du partage du spectre une priorité. L’Autorité a présenté de nombreux exemples où elle a favorisé le partage, dans des bandes libres ou dans les bandes sous autorisation individuelle, avec des approches au cas par cas, telles que le guichet dans la partie TDD de la bande 2,6 GHz, la possibilité à terme d’utilisations secondaires en bande 3,5 GHz dans les zones non couvertes par les opérateurs, l’enregistrement des RFID dans la bande 900, etc. L’Arcep a affirmé sa volonté d’étudier les solutions pour un partage de spectre plus dynamique.

Pierre-Jean Muller, dirigeant de la start-up Red Technologies, a expliqué pour sa part le rôle de sa société dans la mise en place de partages dynamiques notamment aux Etats-Unis, avec le « CBRS » dans la bande 3,6 GHz (plus de 60000 stations de base enregistrées) et « l’AFC » (automatic frequency coordination) dans la bande RLAN 6 GHz. Il a plaidé pour des actions concrètes en Europe en citant comme exemple la bande RLAN 6 GHz, où un système de type AFC permettrait d’augmenter les puissances autorisées pour les RLAN et de ne plus avoir de restriction « indoor », facilitant ainsi le déploiement de couvertures locales en « NR-U », la norme 5G pour les bandes libres. Il a aussi demandé à l’Arcep d’examiner la possibilité de dynamiser l’utilisation de la bande 2,6 GHz TDD par la mise en place d’un AFC qui gérerait des déploiements sous autorisation générale, c’est-à-dire sans protection contre les brouillages mais sans redevance.

A court terme, il a été noté lors de l’atelier que les travaux pour la bande 4 GHz sont en train d’être lancés à la CEPT et qu’il pourrait être intéressant de réorienter les travaux de partage entre service fixe et stations terriennes dans la bande 28 GHz vers des solutions de type AFC. Surtout, un nouveau chantier qui pourrait être ouvert à la CEPT serait la mise en place d’un AFC pour la bande 6 GHz, en réponse au besoin identifié par Red Technologies. La France devrait alors contribuer pour expliquer le besoin, demander à relancer les études et proposer des options sur les questions règlementaires (bases de données).

En conclusion de l’atelier, Gilles Brégant, Directeur général de l’ANFR, a souligné que, malgré le fait que le partage dynamique du spectre se soit limité dans les dernières décennies aux espaces blancs de la télévision et aux RLAN dans la bande 5 GHz, avec les déceptions liées au manque de succès dans un cas et aux brouillages dans l’autre, il y a aujourd’hui une vraie dynamique de partage démontrée par les nombreuses bandes évoquées lors de l’atelier. Les outils technologiques existent même si l’adaptation au cas européen reste à étudier et il sera aussi nécessaire de ne pas négliger les questions juridiques (marché secondaire, redevances, autorisations des bases de données, responsabilité des données, surveillance du marché et lutte contre les brouillages). Enfin, le « marketing » du partage sera aussi important, afin de s’assurer de l’adéquation entre les solutions de partage et les besoins des utilisateurs ainsi que de la mise en place d’un écosystème durable.

En savoir plus

🔈🔈C’est vendredi ! La MAJ de nos données est disponible sur https://t.co/cr2xaQiCM7 et https://t.co/QB1SHcVju2 . Focus sur le département du Nord : l’@anfr a autorisé 1241 sites #5G dont 894 sont déclarés en service par les opérateurs mobiles https://t.co/8UpHTCEBU3

Des étudiants de classe prépa aux grandes écoles du Lycée Henri Wallon de Valenciennes étaient de passage cette semaine à l’@anfr, au centre de contrôle international de Rambouillet, pour une démo de l’évaluation de l’impact des #ondes émises par un 📱sur le corps humain https://t.co/hh4dcckyLR

#25AnsANFR Cette année, l’ANFR fête ses 25 ans 🥳🎊! C’était l’occasion de réunir hier et remercier tous ses agents pour leur collaboration, sous un beau soleil parisien en bord de Seine 🌞 https://t.co/Va14yRvtR7

ANFR a Retweeté

L’@anfr et l'@ISEP organisent les 11 et 12 juin 2022, le 5e hackathon #FrHack!, un évènement créatif et technologique autour des fréquences qui aura pour thème « Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral ». 🌐

👉Infos & Inscription : https://t.co/ZzrhZqPlSj https://t.co/O6EGKB9Ha0

Ce matin, se tient le 15e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, instance de dialogue et de concertation, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/Bxvr9o9QeB

Retrouvez le replay de l’émission « Etat de santé » sur @LCP consacré à l’exposition du public aux ondes de la #5G. On y retrouve les experts de l’ANFR en train de mesurer le niveau des ondes générées par les antennes-relais et les téléphones portables
▶️ https://t.co/ExDE15fXzA https://t.co/Wj9rK35S5K

[OPENDATA] Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données sur #cartoradio ! Aujourd’hui, focus sur les @AlpesMaritimes : 850 sites #5G ont été autorisés par l’@ANFR , dont 652 sont en service. Pour + de détails: https://t.co/s8clyclD8z - https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/vwrGoMZ7Hi

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e)adjoint(e) au/a la chef(fe) du Service Interrégional Est
🆕 Un(e) gestionnaire administratif (ve)

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/PEzm9HGNU3

ANFR a Retweeté

En collaboration avec @anfr, l'attaché technique a contrôlé le bon fonctionnement des équipements de diffusion des chaînes de la #TNT, sur le site de Notre-Dame de Montchamp à Malataverne #Drôme https://t.co/wTK6TbUrHf

Après 2 années sans pouvoir organiser son hackathon en présentiel, l'@ANFR sera heureuse de vous retrouver pour son 5e #hackathon des fréquences sur le thème " Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral », en partenariat avec l'@ISEP
🗓️11-12 juin
📍Campus de l'ISEP https://t.co/E0lSWMbG70

L’@anfr vous invite le 2 juin à son 5ème atelier des #frequences en présentiel ! Échangez avec des experts sur le thème « Drones et réseaux mobiles : enjeux fréquences et perspectives ».
Infos et inscription : https://t.co/kPDMftfaWw https://t.co/Xby5QDXAKh

[NOMINATION 🇫🇷] Le Président de la République @EmmanuelMacron a nommé Caroline Laurent Présidente du conseil d’administration de l'Agence nationale des fréquences (ANFR).
En savoir plus : https://t.co/Cxb6W719h0 https://t.co/0oetU1rcUy

Eric Fournier, directeur des affaires internationales à l’ANFR, interviendra demain 10 mai à 15H, lors d’un débat avec @MPORielly et @monicapaolini sur le thème « Le spectre pour l’entreprise, le rôle de la régulation ». Pour suivre le débat en ligne, inscrivez-vous ici ⤵️ https://t.co/SQy6qy2JDY

⛴️#radiomaritime Vous êtes plaisancier ❓ Pour mieux préparer votre sortie en mer et assurer votre sécurité, consultez cette brochure qui résume les obligations et conseils pour bien utiliser les équipements radio à bord des bateaux ⤵️

https://t.co/xg61KLLSW0 https://t.co/RdMGyR4Ftx

📺 Que faire en cas de problème de réception de la TNT ? Plusieurs sources de brouillage peuvent en être la cause. Dans cette vidéo, on vous explique la démarche à suivre pour trouver la solution ou vous faire aider face à ces difficultés.
▶️ https://t.co/HyRgRGghcr https://t.co/EKKZoncB0T

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er mai :
@orange (27 883 sites, +93 en avril )
@SFR (23 176 sites, +105)
@bouyguestelecom (23 031 sites, +79)
@free (21 863 sites, +91)
https://t.co/kTY0WBV5kp https://t.co/Iu4e5fWBF0

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil