Accessibilité

retour en haut

Véhicules suborbitaux

Serons-nous bientôt survolés par une multitude de véhicules suborbitaux ?

En 2004, SpaceShipOne réalisait le premier vol d’un aéronef privé à une altitude supérieure à 100 km. 

SpaceShipOne
Crédit photo : http://www.intelligence-creative.com/0161_special_sso_innov.html
Il.

 

Ce succès a ouvert la voie à plusieurs projets de développement de véhicules suborbitaux, dont le plus connu est celui porté par Richard Branson qui a lancé la compagnie Virgin Galactic dans le but de pouvoir transporter des passagers dans l’espace pendant quelques minutes.

D’autres acteurs se sont lancés dans la course des vols suborbitaux : XCOR aerospace avec son avion-fusée dénommé Lynx ou encore Blue origin avec son lanceur réutilisable New Shepard, comparable en bien des point avec le 1er étage réutilisable de la fusée Space X Falcon 9.

Initialement destinée au transport de touristes fortunés souhaitant connaître les sensations d’un vol dans l’espace en apesanteur, les applications envisagées se sont depuis diversifiées avec le lancement de satellites, le transport de passagers pour de longues distances ou le fret.

Mais qu’est-ce qu’au juste un vol suborbital ? L’altitude de 100 km (ligne de Kármán) est considérée généralement comme la frontière entre l’atmosphère et l’espace. A cette altitude, la portance aérodynamique n’est plus suffisante pour le vol d’un avion. Un vol devient suborbital lorsqu’il franchit cette limite, sans pour autant aller jusqu’à la mise en orbite de l’appareil.

Au sein de l’Union internationale des Radiocommunications, un ensemble de définitions est en cours d’élaboration. Un vol suborbital est ainsi défini à ce stade comme « un vol contrôlé d’un véhicule qui atteint l’espace depuis la surface de la Terre et y retourne sans avoir accompli une orbite » et un véhicule suborbital comme « un véhicule destiné à réaliser un vol suborbital, pour lequel tout ou partie des éléments le constituant peuvent être réutilisables ou non ». 

 

La figure ci-dessous représente un exemple des différentes phases d’un vol suborbital:

(cliquez pour agrandir)

 

Le développement des vols suborbitaux pose des questions nouvelles en matière de réglementation des radiocommunications, compte tenu de la séparation traditionnelle entre ce qui relève du spatial et ce qui relève de l’aéronautique. Par exemple :

  • Quelle réglementation appliquer pour un aéronef qui n’est plus dans l’atmosphère mais qui ne peut être considéré comme un satellite ou station en orbite ?
  • Comment, compte tenu de la vitesse de l’engin, assurer la séparation avec les vols commerciaux aux altitudes basses ?

 

La Conférence Mondiale des Radiocommunications de 2019 traitera cette question afin de s’assurer de la mise en cohérence de la réglementation internationale avec la généralisation attendue des vols suborbitaux.

 

Et, lors d’une nuit sans nuage, en levant les yeux, peut-être apprendrez-vous bientôt à discerner – la poésie dût-elle en souffrir – le sillage d’un véhicule suborbital parmi une pluie d’étoiles filantes ?

#Brexit 🇬🇧 En Europe, la gestion des fréquences repose sur un équilibre subtil entre la CEPT et l'harmonisation communautaire obligatoire. La sortie du Royaume-Uni de l’#UE va-t-il modifier cet équilibre ? Plus d’infos dans cet article : ⤵️
https://t.co/NR7F2TsA5o https://t.co/R7Z5VilTYK

Voici le replay de la conférence-débat qui a eu lieu à @Ville_de_Sceaux le 28 janvier dernier : « Transition numérique avec la 5G » en présence de l’@anfr et de la @FFTelecoms

🎬 https://t.co/1vr12SDsaL https://t.co/SSgCdJ4QpY

#LesMetierANFR
Découvrez dans cette interview les missions quotidiennes de notre Ingénieure radiofréquences Ilham SEFSOUF, qui travaille à la Direction de la stratégie de l’@anfr sur le contrôle de l’exposition du public aux ondes :
https://t.co/bF0jLgPtR3 https://t.co/a5Bw5PONVn

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :
▶️Un(e) Adjoint(e) au chef du service et Chef(fe) du département contrôles techniques.

🆕 https://t.co/VZRa70xKSo https://t.co/5KvxudshMA

#LesEnquêtesANFR
Retrouvez notre nouvelle enquête : « un halogène qui faisait de l’ombre à la télévision ! » Ca se passe près de Nancy, où un téléspectateur recevait mal la télé mais seulement à partir de 18h et jusque tard dans la nuit…
📺 https://t.co/UFdprdChKc https://t.co/5tdwBgaFkL

Le lancement de la 5G à #Bordeaux est l'occasion de découvrir les mesures d'exposition aux ondes réalisées depuis le mois de décembre sur la place de la Victoire par @anfr https://t.co/Jmty5FPAYX via @SO_Bordeaux https://t.co/NJtKdi99H1

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Le bilan des sites #4G mis en service en métropole :

📶@orange (25 276 sites, + 247 en janvier 2021)
📶@SFR (21 498 sites, + 124)
📶@bouyguestelecom (21 106 sites, + 175)
📶@free (19 040 sites, + 325)

🆕 https://t.co/bHZTXWODDL https://t.co/tYtUHBQU6u

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er février, 55 403 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

🆕 https://t.co/nHa2k6JUvn https://t.co/3JYjUSAbTi

[#ObservatoireANFR] 📱📊

L’@anfr publie désormais les sites 5G techniquement opérationnels, c’est-à-dire allumés mais pas nécessairement ouverts commercialement. Sur les 19 938 sites 5G autorisés, 9 426 sites le sont, soit 48,9 % .

🆕https://t.co/v2trb6VbvR https://t.co/5J0AhGaDxj

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er février, 19 938 sites #5G ont été autorisés par l'@anfr , tous opérateurs confondus, soit une ⬆️ de 10.5 % par rapport au mois dernier. Découvrez les 📊 d’évolution des sites 5G par opérateur et bande de fréquences:

🆕 https://t.co/z1OInGXz2x https://t.co/Ucct1jR47y

Retour sur la venue de @cedric_o à Marseille. Grâce à la démonstration de @ANFR, nous avons pu vérifier la vigilance de l’Etat sur le déploiement de la 5G, qui permettra de grandes avancées dans les domaines de la médecine, la sécurité et pour notre industrie. https://t.co/ZHcyczBMd9

Dernière démo à @marseille : détection d’un brouillage #GNSS 🛰(GPS, Galileo...) par un camion laboratoire de l’@anfr : une mission essentielle avec l’arrivée de la #5G car le #GNSS va servir dans de nombreuses applications #SmartCity et pour synchroniser des stations 5G https://t.co/EztHcxdgpN

Démonstration à @marseille d’une mesure d’exposition aux #ondes #5G à l’aide d’une sonde. Ce sont au total 10 000 mesures d’exposition qui seront réalisées en France par l’@anfr en 2021 pour surveiller les niveaux d’exposition avec l’arrivée de la 5G ! https://t.co/mzvYLngqIl

.@GillesBregant présente à @cedric_o et aux élus locaux de @marseille un scanner qui détecte les antennes #5G. Il permet aussi de réaliser des mesures en mobilité et d’analyser les caractéristiques des émissions https://t.co/1Nie8I0Crz

Heureuse de recevoir au Parc Chanot @cedrico secrétaire d’Etat chargé de la transition numérique. Nous avons assisté à une mesure d’expositions aux ondes de la 5G. Merci à l’@anrf pour sa démonstration rassurante. https://t.co/m5Cx1F9JQT

ANFR a Retweeté

📳 Vol de drone vidéo et mesures scanner des antennes : au Parc Chanot, les contrôles du déploiement de la #5G par l'@anfr se poursuivent. La France possède le plan de contrôle de l’exposition aux ondes le plus strict du monde. https://t.co/PHOMJcDFSR

L’@anfr est à @marseille au Parc Chanot aujourd’hui pour présenter son expertise sur les moyens de contrôle de la #5G en présence de @cedric_o et d’élus locaux : scanner de détection des signaux, camion laboratoire, sonde de mesure d’exposition aux ondes ... https://t.co/YSRBVkWLXA

ANFR a Retweeté

Mesure d'exposition aux ondes #5G au cœur de Montpellier. Nous nous y sommes engagés : le déploiement se fait en toute transparence. La France est le pays qui fait le plus de contrôles, x3 entre 2019 et 2021 !
Consultez les résultats ➡️https://t.co/ERfWHlrNyV https://t.co/M7cDHP1Cm7 https://t.co/U3mE6xsXFx

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil