retour en haut

Les études en vue

Etudes nationales bande 3,4 - 3,8 GHz

Etude sur la coexistence entre le service fixe par satellite (Stations terriennes) et les futurs services mobiles dans la bande de fréquences 3,6 - 3,8 GHz

La CEPT a mené des études de coexistence entre ces systèmes mobiles et d'autres systèmes dans la bande et dans les bandes adjacentes. Elle a conclu sur un partage possible avec le service fixe par satellite (SFS), compte tenu du déploiement limité de stations terriennes en Europe. Elle a recommandé une étude au cas par cas de la protection des stations du SFS concernées.

Ainsi, l’ANFR a-t-elle étudié, avec la contribution des industriels, opérateurs mobiles et détenteurs de fréquences, les mesures de protection à mettre en œuvre au niveau national. Les résultats ont été publiés en octobre dernier et tiennent compte des quelques stations terriennes en réception actuellement autorisées par l’ARCEP sur le territoire métropolitain français ainsi que celle du site de  Lannion, utilisée par Météo France pour ses besoins propres.

 

Etude sur la coexistence avec les radars de la Défense opérant sous 3,4 GHz

Afin de faciliter l’introduction des réseaux mobiles haut débit dans la bande 3,4 - 3,8 GHz, l’ANFR a également étudié, avec les acteurs concernés, les conditions de coexistence avec les radars de la défense opérant en-dessous de la bande 3,4 GHz.

 

Rapport sur l’utilisation de la bande 3,6-3,8GHz en partage entre réseaux mobiles et stations de réception par satellites/faisceaux hertziens  - lignes directrices pour les administrations

La CEPT ECC a publié des lignes directrices/bonnes pratiques pour la mise en œuvre de conditions nationales d’utilisation en partage de la bande 3,6 GHz entre réseaux mobiles et stations de réception par satellite et/ou faisceaux hertziens (FH). Ce dernier cas a été développé à la demande de l’Italie. 

Les administrations disposent ainsi d’une boite à outils pour la mise en œuvre du cadre harmonisé européen en vue de l’utilisation de réseaux mobiles dans la bande 3,6 - 3,8 GHz,   tout en assurant la coexistence avec les stations de réception en place (et/ou FH).  Ce rapport intègre un guide opérationnel  intégrant la possible mise en œuvre, d’une approche à accès partagé (LSA). Ce dernier cas ne concerne pas la France.

La CEPT ECC dote ainsi les administrations d’outils communs permettant de faciliter les travaux nationaux en perspective de l’introduction prochaine de réseaux mobiles haut débit dans ces fréquences. 

 

Eoliennes vs radars

Entre 2005 et 2007, l’ANFR a analysé les impacts des éoliennes sur certains systèmes de radiocommunication. Pour tenir compte de l’évolution des technologies et des caractéristiques, tant des éoliennes que radars, l’impact sur les seconds des aérogénérateurs est de nouveau étudié.

Pour en savoir plus

 

Introduction des mobiles large bande à 2,3-2,4 GHz dans un contexte d’accès partagé au spectre sous licence (LSA, Licensed shared access)

Dans le cadre des travaux réglementaires et de normalisation européens, une étude a été menée pour déterminer les conditions d’introduction du service mobile (LTE) dans la bande de fréquence 2300-2400 MHz dans une approche d’accès partagé au spectre (Licensed Shared Access, LSA) afin de permettre simultanément une utilisation pérenne des systèmes de télémesures du Ministère de la Défense.

Le présent rapport explicite les conditions de coexistence associées et sert de base à la préparation de l’expérimentation que l’ANFR a été chargée de préparer par la Ministre en charge du numérique. Télécharger le rapport (mars 2015)

 

Coexistence entre la radioastronomie et les mobiles large bande à 2690 MHz

Le présent rapport  analyse les modalités de coexistence en bande adjacente et en co-canal autour de 2700 MHz des services mobiles (LTE) et du service de radioastronomie (RST).A partir des résultats de ces études, un ensemble de recommandations est proposé afin de faciliter la coexistence entre les stations de terre du service mobile et les stations du site de radioastronomie de Nançay. Télécharger le rapport (septembre 2013)

 

Propagation anormale des ondes électromagnétiques : explication du phénomène

Si les phénomènes de propagation exceptionnelle ou anormale ne sont pas particulièrement connus du grand public, leurs effets ont certainement été perçus par un très grand nombre : brouillage de la réception télé, réception de radio étrangères sur la FM française à de grandes distances des frontières, ou réception inattendue du téléphone mobile dans des zones normalement mal couvertes.  L’apparition de ces phénomènes est aussi impromptue que leur disparition. C’est d’ailleurs cette variabilité dans le temps qui permet sans conteste d’incriminer les phénomènes de propagation anormale. Télécharger la synthèse - Télécharger le rapport complet (janvier 2015).

 

 

ANFR a Retweeté

[Le saviez-vous 🤓] Les objets connectés de la vie courante émettent des #ondes électromagnétiques 📶 Pour découvrir leur niveau d’exposition aux ondes, explorez la maison connectée de l’@ANFR ➡️ https://t.co/OntL9TQHCn

Inspection du site radioélectrique du Château d’Eau de Ponthevrard en présence de la @DGEntreprises. Ces inspections font partie du contrôle préventif réalisé par l’@anfr pour éviter les risques de brouillage de l’espace hertzien #yvelines #drones https://t.co/jBTmW9AJBy

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e) adjoint(e) au chef du service juridique
🆕 Un(e) juriste

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/wEPHOF2xjA

ANFR a Retweeté

L’installation de nos capteurs d’exposition aux #ondes se poursuit 📡 Pour mieux comprendre notre mission de contrôle et de #surveillance liée au déploiement de la #5G auprès de l’@anfr, c’est par ici 👉 https://t.co/j5XB1IreJE

#VivaTech Comment s’appelle cet équipement ? Comment permet-il de trouver le brouilleur ? https://t.co/fOSFvRhQE3

Vous êtes nombreux ce matin à venir voir les experts de l’@anfr et @SDR_Radio pour cette dernière journée #Vivatech consacrée au grand public ! 📍Stand L10 #innovation https://t.co/opk9IuxDod

#VivaTech Jour 3 !
Retrouvez les experts @anfr et la société @SDR_Radio, spécialisée dans la Technologie Radio Logicielle. Une démo vous attend sur des capteurs connectés permettant d’améliorer la supervision de la qualité du signal des émetteurs TNT !
📍Stand L10 https://t.co/17nd6dL6KB

Realt time distributed #dvbt monitoring, looking for propagation anomalies
Booth L10 thanks @anfr #VivaTech https://t.co/ynOa7drxmL

Le numérique, c’est souvent sans fil : contrôle permanent du spectre à #Vivatech par l’@anfr https://t.co/NMtUwjI4Sr

#VivaTech Jour2 😄
Retrouvez nos experts au stand L10, ils vous attendent pour discuter #fréquences, #ondes, #5G, #6G, #innovation et de plein d’autres sujets ! https://t.co/vs2uGFqvHb

La « police » du spectre en action à #VivaTech . https://t.co/TvTu8zfK4F

#Vivatech RDV dans 1H, à 15h, sur notre stand L10 pour une démo de notre partenaire @GeomodFR qui présentera son outil de modélisation de l’exposition aux #ondes avec le projet ANFR de simulation sur la France entière ! #innovation https://t.co/0LxO4PlFBg

Venez rencontrer @GeomodFR et l’@anfr sur le stand 10 du salon @VivaTech ! Ils sont beaux nos JB 😍 ! https://t.co/bXf9c1SsdE

.@Gillesbregant , DG de l’@anfr, en visite à #Vivatech : revue des dispositifs de contrôle du spectre dans le camion labo, échanges avec @geomodfr sur la simulation de l’exposition aux #ondeshttps://t.co/bfcOh40BFk

Bonjour #VivaTech👋 ! Comme chaque année, l’@anfr est présente et vous accueille avec des démos sur son stand 🤩. Venez rencontrer non experts des #ondes et notre partenaire @geomodfr 📍Stand L10 https://t.co/iGYHb0sX12

@AFNIC On y parlera également du programme de mesure d'exposition aux ondes de
@anfr
. En plus de son principe de fonctionnement et d'une analyse des résultats, nous avons suivi une équipe sur le terrain !

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil