Accessibilité

retour en haut

Actualité

Blockchain pour le WiFi 6 GHz : un démonstrateur de gestion innovante de partage dynamique du spectre

12/11/2020

Dans la perspective de l’ouverture de la bande 6 GHz (5 925 – 6 425 MHz) au WiFi, la préoccupation majeure est : 

  • d’une part de garantir la protection des services dont l’utilisation des fréquences est soumise à autorisation individuelle dans cette bande (faisceaux hertziens, services fixes par satellite, radioastronomie) et dans les bandes adjacentes (systèmes de transport routier intelligents, signalisation ferroviaire) ;
  • et d’autre part d’assurer une grande facilité d’utilisation des fréquences disponibles pour les équipements WiFi, condition nécessaire dans le cadre d’une utilisation soumise à autorisation générale. 


Cette problématique présente de nombreuses similarités avec celle de l’autogestion des fréquences  utilisées lors de grands événements (Programme Making and Special Events ou PMSE) : 

  • des bandes partagées entre des fréquences soumises à autorisation individuelle et des fréquences libres, 
  • une gestion par plaque géographique de l’encombrement spectral, 
  • une multiplicité d’acteurs exigeant un cadre de confiance, 
  • un traitement en temps réel des demandes d’utilisation de fréquences. 


Une blockchain des fréquences pour faciliter la gestion dynamique du spectre

Les questions soulevées apparaissent comme une occasion de mettre en œuvre des mécanismes innovants de partage dynamique du spectre. Dans ce contexte l’ANFR a souhaité évaluer la pertinence et l’apport d’une solution de type blockchain des fréquences. Elle permettrait de gérer la coordination automatique de l’accès des émetteurs WiFi (WAS/RLAN) aux ressources de la bande 6 GHz en présence de faisceaux hertziens (FH). 

Les développements pilotés par l’ANFR et réalisés par la start-up Droon, éditeur de logiciel spécialisé dans les technologies blockchain, ont conduit à la livraison en octobre 2020 d’un premier démonstrateur. 

Le fonctionnement

L’architecture de la solution repose sur un serveur d’application s’interfaçant, d’une part, avec une base de données géographique et, d’autre part, avec une blockchain. C’est une interface web qui permet, dans le cadre de cette preuve de concept (POC), de simuler la transmission des caractéristiques des émetteurs WiFi et la transaction d’utilisation par ces émetteurs des canaux disponibles. La base de données géographiques héberge les zones d’exclusion géolocalisées nécessaires à la protection des faisceaux hertziens au regard de la puissance du RLAN et de sa localisation (adresse ou coordonnées géographiques, hauteur, indoor/oudoor). Dans le cadre du démonstrateur, les zones d’exclusion ont été décrites à l’échelle du département de l’Hérault (34). Les informations de la base de données, dotée d’une fonction d’oracle, sont transférées et enregistrées sur la blockchain. Le prototype repose sur une blockchain privée Ethereum fonctionnant sur le principe de la preuve d’autorité, conformément aux exigences de sobriété énergétique du POC. 

A chaque demande d’accès à la bande par un RLAN, le serveur vérifie, via la blockchain, le recouvrement éventuel de l’emprise circulaire du RLAN avec les zones d’exclusion de FH et renvoie les plages de fréquences indisponibles. Le RLAN peut ainsi retourner son canal d’émission qui est enregistré dans la blockchain et confirmé au demandeur, par une notification d’accord. 

Ce démonstrateur permet de conjuguer l’utilisation d’une base de données géographiques et l’exploitation des atouts de la technologie blockchain au bénéfice du partage de la bande :

  • traçabilité des demandes et des notifications d’accord ou de refus d’utilisation de canal, 
  • transparence et auditabilité de la base de données géographique de référence, 
  • distribution de l’architecture de contrôle et de validation des  demandes. 


Les conditions

L’harmonisation européenne ne devrait ni prévoir un système de gestion des demandes de ressource par les RLAN dont la puissance est inférieure à 200 mW, ni d’autres conditions techniques permettant d’assurer la protection des utilisations du spectre dans la bande ou en bande adjacente. La démonstration de la faisabilité et de la simplicité d’un tel système utilisant la technologie blockchain n’en reste pas moins généralisable à la gestion de RLAN dont la puissance serait supérieure à 200 mW, autorisés aux Etats-Unis et qui pourraient faire l’objet d’une mesure d’harmonisation européenne ultérieure, ou à un mode de partage similaire dans une autre bande.

C’est une nouvelle étape dans l’exploration de solutions innovantes au profit d’un partage efficace du spectre radioélectrique.

Avec des débits jusqu'à 10 fois supérieurs à ceux de la 4G, une latence améliorée et une densité de connexion qui permettra de multiplier le nombre d'objets connectés, la 5G ouvre des perspectives nouvelles pour les usages professionnels. Tout sur la 5G : https://t.co/1u9aHwe50W https://t.co/9gDzmgqnNx

Qu’est-ce qu’un brouilleur de GPS ? Il s’agit d’un appareil émettant un signal parasite qui brouille les fréquences des satellites des services de géolocalisation. Cet équipement est interdit en 🇫🇷 car il peut causer de graves perturbations. + d’infos ⤵️
https://t.co/rYnL48kPwn https://t.co/oNf2zILtCi

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :
▶️Un(e) Chargé(e) de mission "diffusion heure légale"
▶️Un(e) Chef(fe) du département "Grands Evénements et Conventions"

🆕 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/jKdSE68ORQ

ANFR a Retweeté

📶 Poursuite des contrôles d'exposition d'ondes #5G, rue Gabriel Léglise à #Bordeaux. Partout en France, le @gouvernementFR veille au déploiement en toute sécurité et transparence. Agriculture, télémédecine, environnement... : la 5G est indispensable à nos territoires !
@anfr https://t.co/iQaXiltx56

Les bandes millimétriques sont le nouveau défi de la #5G. Elles permettront de renforcer la couverture en zone très dense mais aussi de raccorder certains relais au réseau. Voici les équipements qu’utilisera l'@anfr pour contrôler ces bandes. https://t.co/iB5Pw78UME

Qu’est-ce qui perturbe la réception de la 📺? Ce camion-laboratoire de l’@anfr nous permet de visualiser la qualité de la réception de la TNT.
Si vous rencontrez des problèmes de réception TNT :
☎️0970 818 818
💻https://t.co/A0EuRwTXwT https://t.co/Fo04zBoZdl

Savez-vous que les réseaux WiFi à 5 GHz extérieurs mal paramétrés peuvent brouiller les radars de @meteofrance ? L’@anfr intervient pour mettre fin à ces brouillages en utilisant ses camions laboratoires. https://t.co/C8vMvk008Y

Un agent de l'@anfr en train de réaliser une mesure d’exposition du public aux ondes. Les résultats seront publiés sur https://t.co/s8clyclD8z. En 2021, l’exposition de 1 500 sites sera testée avant et après l’allumage de la #5G sur le territoire national. https://t.co/VI0f7rbjSb

Aujourd'hui, l’@anfr est à @Bordeaux, pour présenter au Secrétaire d’Etat @cedric_o, au @PrefAquitaine33 Fabienne Buccio et à plusieurs élus ses moyens de contrôle de la #5G. https://t.co/9PUOgRfb4t

What new frequencies could offer connectivity for 5G and beyond? Our final panel at #EU5GConf includes Rob Yates @LYAcAhead, Branimir Stantchev @EU_Commission, Eric Fournier @anfr, Mohaned Juwad @ESOA_SAT, Lars Backlund @BNEurope & @CamargosLuciana @gsma https://t.co/NPv3pGHMy7

Savez-vous ce qu’est un réseau local sans fil (RLAN) ? Utilisé notamment par des collectivités locales ou des entreprises dans la bande de fréquences 5 GHz, il doit répondre à un certain nombre de règles pour ne pas brouiller d’autres usages. + d'infos⤵️ https://t.co/fonJkBsF8C https://t.co/tULS1Q5QXA

Eric Fournier, directeur de la Direction de la planification et des affaires internationales de l'@anfr, interviendra jeudi après-midi à la Conférence Européenne sur la #5G organisée par le @ForumEurope. Infos et inscription :⤵️
https://t.co/GvaZOE1gxl #EU5GConf https://t.co/lUE3n2yuGl

Qu’est-ce qu’un brouilleur radioélectrique ? Il s'agit d'un émetteur📻conçu pour brouiller les services de radiocom:📱,💻, wifi, RLAN, Wimax...
La loi interdit cet équipement en 🇫🇷 car il porte atteinte aux droits d’utilisation des détenteurs de fréquences https://t.co/q6CDahvoHp https://t.co/EDf8FDwJu1

Savez-vous que l'ANFR réalise des enquêtes pour localiser et identifier l'origine des brouillages qui empêchent l’utilisation d’équipements connectés grâce aux fréquences ? Pour en savoir + sur les interventions terrain de l’@anfr ⤵️
https://t.co/i7tMySwcOF https://t.co/ZoJ4hlK7wX

Quel rôle joue le Fonds de réaménagement du spectre (FRS) dans le déploiement de la #5G ? Outil qui s’est avéré indispensable pour la mise à disposition rapide de la bande 3,5 GHz, voici comment il fonctionne ⤵️
https://t.co/dymVSdeS9t https://t.co/mSaisFfjjf

📶 INAUGURATION 🤳
Demain 👉 Inauguration des deux premiers sites #4G multi-opérateurs #NewDealMobile dans les @hautesalpes avec @JoelGiraud05, la @Prefet05, @ClaireBouchet05, @Arnaud_jm, le Maire des Orres, les opérateurs et les élus locaux ➡️ https://t.co/6Uipl4Srjx https://t.co/nG1Gc2Y82m

🔊📻🎙Pourquoi capte-t-on aussi bien les radios suisses côté Français ? Comme @Couleur3 ? Derrière votre poste se joue une véritable diplomatie des ondes, où chaque fréquence est négociée entre la Suisse et la France pour éviter les embouteillages. #Genève
https://t.co/F0aP4ZQyah

🔍Comment mesurer le taux d'exposition d'un logement aux ondes électromagnétiques ? Dossier Familial explique la démarche à faire auprès de nos services 👇 https://t.co/UogHa6UWp5

ANFR a Retweeté

📻 #JourneeMondialedelaRadio | Où en est le déploiement de la radio numérique #DabPlus en France ? Réponse dans notre carte interactive : https://t.co/3CT3S8cWfQ https://t.co/hgPYS5PF1d

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil