Accessibilité

retour en haut

Harmonisation européenne des bandes 3,4-3,8 et 26 GHz pour la 5G

Les administrations européennes ont finalisé, lors de la réunion ECC du 27 février au 2 mars, les projets d’harmonisation européenne des bandes 3,4-3,8 et 26 GHz en faveur de la 5G. En pratique, cela s’est traduit par l’adoption de rapports de la CEPT en réponse au mandat 5G de la Commission européenne. Ils décrivent les conditions techniques que devront respecter les Etats membres lorsqu’ils octroient des autorisations dans ces bandes. Par ailleurs, un projet de décision ECC, texte d’application volontaire pour les 48 pays de la CEPT, a aussi été adopté pour la bande 26 GHz.

De nombreuses contributions ont été faites par les administrations et l’industrie 5G, compte tenu des nombreux points qui étaient soumis à l’arbitrage de l’ECC.

Ainsi, l’utilisation de systèmes d’antennes actives, qui permet de concentrer l’énergie de l’antenne dans la direction de l’utilisateur, ne permet plus de protéger les bandes adjacentes par une simple insertion de filtre : l’ECC a dû établir un nouvel équilibre pour protéger ces usages tout en évitant toute contrainte indue sur la 5G. Dans la bande 3,4-3,8 GHz, la protection des radars fonctionnant en-dessous de 3,4 GHz sera assurée par une limite de rayonnement non désiré proposée par la France, sur la base des études de l’Agence et de la Défense. Dans la bande 26 GHz, les limites pour protéger la réception des satellites d’observation de la Terre dans la bande passive 23,6-24 GHz restent à confirmer. Mais des valeurs, dans une fourchette allant de 1 à 1,6 (2 dB), sont désormais incluses dans le projet de décision ECC et de rapport CEPT. La question de cette limite était si sensible que l’écart entre les contributions reçues pour la fixer avait atteint un ratio de 1 à 1 000 (30 dB) ! Une contribution commune entre France, Allemagne, Royaume-Uni et Suisse a finalement imposé une approche technique et des conclusions permettant de stabiliser les limites. Si ces valeurs sont confirmées dans les conditions techniques, des études restant en cours, elles auront néanmoins pour conséquence de rendre difficile, pour la première génération de stations de base 5G à 26 GHz, l’utilisation de la partie basse de la bande. Néanmoins, l’évolution prévisible des technologies de filtrage dans les antennes actives devrait permettre ultérieurement d’alléger ces contraintes.

La protection des autres services dans la bande 26 GHz est aussi traitée dans le cadre de la préparation de la CMR -19. Il convient en effet d’éviter toute situation où les décisions de la CMR -19 pourraient contredire les choix européens. La protection des satellites recevant dans la bande 26 GHz (service fixe par satellite ou inter-satellite) semble ainsi assurée avec une marge suffisante, compte tenu des hypothèses sur les caractéristiques techniques et opérationnelles de la 5G. Mais, comment garantir que ces hypothèses resteront valables à l’avenir, compte tenu de l’évolution des technologies et des besoins de déploiement ? L’ECC propose de répondre à cette question en mettant en place une veille sur ces caractéristiques, dans le cadre du processus de revue des décisions ECC, prévu tous les 5 ans. Elle envisage aussi d’encadrer réglementairement les risques de pointage des faisceaux des stations de base vers le ciel (par exemple pour des communications avec des drones, ou pour couvrir un immeuble à partir d’une station au sol). Un autre sujet, identifié avant même la CMR -15, concerne la question de la coexistence avec les stations terriennes d’exploration de la Terre par satellite et de service fixe par satellite. La solution est plutôt d’ordre réglementaire que technique, car le nombre de ces stations terriennes restera très faible : elle consistera à éviter qu’une attribution de spectre aux opérateurs mobiles à titre exclusif puisse se traduire par l’impossibilité d’installation de nouvelles stations. 

La 5G pose d’autres défis réglementaires inédits. Un exemple emblématique est la question de la synchronisation entre réseaux dans le mode « Time Division Duplex » (TDD) de la 5G, afin d’éviter des intervalles de temps où les stations de base se brouilleraient entre elles. Le projet de rapport CEPT dans la bande 3,4-3,8 GHz impose des limites si contraignantes en cas d’absence de synchronisation qu’elles obligeront en pratique les opérateurs à se synchroniser. Mais les conditions techniques offrent aux administrations et régulateurs la possibilité d’imposer au niveau national des conditions plus souples, par exemple pour prendre en compte le cas de déploiement à l’intérieur des bâtiments et la possibilité de synchronisation partielle protégeant les échanges de signalisation. Si la synchronisation devait aussi se faire avec les réseaux 4G, par exemple pour l’accès fixe THD, l’alignement des trames sur celles des réseaux 4G aurait aussi pour conséquence de réduire les performances des réseaux 5G.

Ces documents sont désormais en consultation publique : vous êtes cordialement invités à y contribuer !

[Conseils personnalisés] #Fréquences #Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@anfr et l'@Arcep vous éclairent sur leurs réglementations spécifiques
Prenez RDV (à distance)➡️https://t.co/3noH8nr6Qb https://t.co/RTkJt5CzGo

Join our key policymakers at #EUSpectrum to discuss the key challenges, opportunities & priorities ahead for spectrum policy in Europe - a panel not to be missed! @GeissGeiss @EU_Commission, Andreana Atanasova @MTITCBulgaria, @GillesBregant @anfr & Jonas Wessel #RSPG https://t.co/zA0txzFxoc

📶📱 Dans le cadre de ses missions de surveillance du marché, l’@anfr a contrôlé les téléphones XIAOMI REDMI 7 et GIGASET GS370 PLUS et a pris acte de leur mise à jour, afin de respecter la valeur limite du #DAS localisé «tronc».

+ d'info : https://t.co/Jf71dD5MBb https://t.co/4KC5hcLyYI

ANFR a Retweeté

#5G : Entre le 20 et le 30 septembre : l’@Arcep débutera l’enchère principale
En octobre : enchère pour le positionnement des fréquences des lauréats dans la bande
Octobre / novembre 2020 : délivrance des autorisations https://t.co/u2qnxH2PAO https://t.co/QkB4zrHHkb

La coordination aux frontières pour la #5G aux Antilles représente un véritable défi car la proximité des territoires voisins rend la cohabitation radioélectrique particulièrement ardue. Comment le déploiement de la 5G est-il envisagé dans cet archipel ? https://t.co/TZCxzJq8Dt https://t.co/ZBCJlrv1Nv

ANFR a Retweeté

25/06 à 18h ➡️ Table-ronde en #visio : "Les réseaux du futur" ➡️ "Smart Networks & Services", évolution de la #5G #EdgeComputing #iA #Cloud, vision futuriste, prospective et disruptive, l’ubérisation des télécoms…https://t.co/plG2tTe8c6 https://t.co/iUXdS3XGhn

Les équipements à recharger sans fil sont de plus en plus nombreux (smartphones, électronique domestique, véhicules, appareils électro-ménagers, équipements industriels ou médicaux). Mais en quoi consiste vraiment le transfert d’énergie sans fil ? 👉 https://t.co/kmGGsvQ2Ea https://t.co/iTbyFzFB26

Les premiers résultats des capteurs fixes #5G de l’exposition aux #ondes, installés dans les villes de @nantesfr et @marseille , sont présentés.
Pour mémoire, ces résultats sont disponibles en temps réel sur le site de l’@anfr : 🔗https://t.co/Tp0957Cm9z https://t.co/fl1QnrEJTp

Ce matin a lieu le 7ème Comité national de dialogue de l'@anfr sur l’exposition du public aux #ondes en #visioconférence. @michel_sauvade, président du Comité, introduit les échanges . https://t.co/8Kf3CdgdCW

Le 31/05, le Gouvernement a publié un arrêté listant 484 nouvelles zones non ou mal couvertes qui bénéficieront d'une amélioration de la couverture mobile
Les opérateurs auront jusqu'à 2 ans pour y apporter la 4G🚀#newdealmobile #4Gpourtous
Liste complète👉https://t.co/DJh1Z5pZjm https://t.co/zM76xtAfZz

Avec la multiplication de objets communicants, les connexions en #Bluetooh et #Wifi sont appelées à exploser. La nouvelle bande pour le WiFi à 6 GHz est-elle la solution pour répondre aux besoins croissants en débit ?
📶 https://t.co/gP189U3kQF https://t.co/AsMlfLKr4s

#LesMétiersANFR
Quelles sont les missions d'ingénieur au département «Radiodiffusion» de la Direction des Conventions de l’@anfr? Découvrez, comment M. LEBRUN, intervient sur les problématiques de réception de la télévision reçue par l’antenne râteau #tnt https://t.co/OTKXkWjewV https://t.co/BeSseQZ5ec

Saviez-vous qu’un répéteur de téléphonie mobile permet de renforcer le signal téléphonique et améliore la réception à l’intérieur d’un bâtiment ? Il doit comporter un marquage CE et doit être autorisé par l’opérateur mobile, au risque de ...
👉 https://t.co/JDucgk0atg https://t.co/XzGuWIWy6a

#Recrutement 🧐

L'@anfr recrute un(e): 👩‍💼👨‍💼

▶️ Gestionnaire administratif et financier

🔎 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/wP5MYH7Rja

#LesEnquêtesANFR 🕵️
Retour sur l’intervention de nos agents de terrain qui ont mis fin, au brouillage d’un réseau mobile #3G dans le Gers. La cause : un répéteur de téléphonie mobile installé sans autorisation ! Retrouvez notre enquête ici 👇
https://t.co/Lqtz42QWol https://t.co/wLdNKK95Wu

L’@anfr vous invite à son premier atelier des #frequences en visio!
Échangez avec des experts sur « les usages émergents du spectre dans le secteur des transports : transports intelligents, futur système ferroviaire et drones ». Infos et inscription 👇
https://t.co/kPDMfsXA4Y https://t.co/oSz49e4cSh

[#ObservatoireANFR] 📱 📊

En mai, 2 nouvelles stations #5G ont été autorisées par l’@anfr dans le cadre des expérimentations organisées par l’ @Arcep : 490 #stations #5G en France sont en test dans la bande 3,5 GHz au 1er juin.
▶️ https://t.co/1bgv17j2HJ https://t.co/SZeUTnboqb

[#ObservatoireANFR] 📱 📊

Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er juin :
@orange (22 184 sites, + 154 en mai 2020)
@SFR (19 314 sites, + 153)
@bouyguestelecom (18 449 sites, + 155)
@free (16 086 sites, + 230)

▶️ https://t.co/LBSSMCk6On https://t.co/V9FMzCuCwW

[#ObservatoireANFR] 📱 📊

Au 1er juin 2020, 52 654 sites #4G sont autorisés par l'@anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.
▶️ https://t.co/6LOwZaBhEv https://t.co/DaS571D1Zb

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil