retour en haut

GSM-R

Le GSM-R est une variante du GSM conçue pour le rail. Il offre des services de communication vocale et transmet la signalisation ferroviaire jusqu’à la cabine de conduite du train. Il permet aussi aux trains de circuler sans contrainte d’un pays à l’autre au sein de l’Europe. Le GSM-R devrait être retiré du service aux alentours de 2030, date à partir de laquelle les industriels ont annoncé ne plus assurer la maintenance des équipements compte tenu de l’obsolescence des technologies 2G.

L’ANFR prend part activement aux travaux de la CEPT qui anticipe les besoins en spectre du système qui succédera au GSM-R, en étroite collaboration avec les acteurs ferroviaires et la Commission européenne.

Pour favoriser la réutilisation de l’infrastructure existante et ainsi réduire les coûts de transition, la bande de fréquences actuelle du GSM-R (876-880 MHz et 921-925 MHz), harmonisée au niveau communautaire et de la CEPT, apparaît privilégiée pour accueillir le prochain système. La migration ne pouvant pas se faire instantanément, compte tenu du temps pendant lesquels des trains n’embarquant que des équipements GSM-R continueront à circuler, deux systèmes seront amenés à coexister pendant plusieurs années. Cela implique une utilisation temporairement plus intensive du spectre et, afin de faciliter cette opération, la France souhaite avoir la possibilité d’utiliser une bande supplémentaire de 2x1,6 MHz située immédiatement sous la bande GSM-R.

Certaines administrations, comme l’Allemagne et la Suisse, ont déjà déployé le GSM-R dans la bande 873-876 MHz et 918-921 MHz, en-dessous de la bande harmonisée, pour couvrir des besoins locaux. Pour cette raison, des pistes alternatives sont également étudiées au niveau européen pour accueillir le successeur du GSM-R :

  • soit déployer le nouveau système en réservant 10 MHz dans d’autres bandes de fréquences, par exemple dans les bandes 1900-1920 MHz ou 2,3 GHz ;
  • soit avoir recours à un ou plusieurs opérateurs mobiles commerciaux qui couvriraient déjà les voies ferrées et fourniraient aux trains l’ensemble des services ferroviaires dont ils ont besoin.

 

Tout l’enjeu des travaux actuels est de mieux identifier le besoin en spectre, à la fois pour la période de migration post GSM-R et pour l’avenir, tout en s’assurant de la coexistence avec les systèmes existants dans les bandes présélectionnées afin d’assurer la continuité des services ferroviaires et l’interopérabilité des lignes internationales.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les actions en cours, ou participer aux travaux français sur ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter.

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Sur les 30 092 sites 5G autorisés, 65,9% d’entre eux sont déclarés techniquement opérationnels selon les opérateurs, soit 19 824 sites allumés. Plus d’infos sur l’évolution de ces chiffres depuis janvier 2021.
https://t.co/QJ7vM1GJgv https://t.co/M5qpTZrOph

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er novembre , 30 092 sites #5G ont été autorisés en France par l’@anfr tous opérateurs confondus, soit une ⬆️ de 2,6% p/r au mois dernier. Découvrez les analyses d’évolution des sites 5G par opérateur et bandes de fréquences.
https://t.co/wvcsp58wfy https://t.co/T5gkzQZkQ5

#ConfANFR #5G Stephen Kerckhove, Délégué général d’@APEnvironnement, a souligné les effets psychosociaux du numérique, indiquant que «la 5G va encore accroître la dépendance aux smartphones, alors qu’un adolescent passe déjà plus de 6 heures en moyenne par jour devant un écran!» https://t.co/4HYcl7qaAB

🗣️ Michel Combot à la conférence #5G organisée par l'@anfr lors du @SalonSELIF : « La 5G va induire un changement fondamental dans la manière de concevoir nos réseaux. On réalisera un changement complet du réseau de manière déconcentrée. » https://t.co/Ex9fSN0vrm

O. Merckel de l’@Anses_fr précise que les travaux d’expertise menés sur la 5G et les effets des ondes sur la santé se font en collaboration avec l’ANFR, qui produit des études sur les caractéristiques techniques de la 5G et l’évaluation des niveaux d’exposition des populations. https://t.co/2mhv9eMCqK

F. Chaillan, Dir. de l’Aménagement num. à @grandparissud, cite les travaux menés avec l'ANFR pour identifier les niveaux des réseaux 📱 reçus dans son territoire: « l’appli ANFR #openbarres permet de récolter des données en #crowdsourcing qui vont optimiser la couverture mobile » https://t.co/bdlXSJtp0f

#ConfANFR #5G Laurent Benet d’@ATC_France présente le projet @Paris2Connect, infrastructure connectée qui utilise le mobilier urbain parisien pour recueillir des données sur l’espace public, dans l’objectif de faire émerger des cas d’usages innovants. https://t.co/1WEU0kPyfi

A l’occasion de la conférence #5G organisée par l'@anfr lors du @SalonSELIF, @JBAgnani rappelle que le déploiement de la #5G en France lors de cette 1ère année a été très soutenu : + de 30 000 sites 5G désormais autorisés en France. #ConfANFR https://t.co/3n40K8zM91

Suivez, à partir de 11H, la conférence de l’@ANFR en partenariat avec @SalonSelif sur « la 5G : un an après le début de son déploiement en France, où en est-on ? » sur le live Facebook de @salonSELIF 🔗https://t.co/Nu4OugdLEs https://t.co/nQewAnuO7y

🗣️ Michel Combot, DG de la #FFTélécoms, interviendra demain à la conférence " #5G : un an après le début de son déploiement en 🇫🇷, où en est-on ? " organisée par l'@anfr lors du @SalonSELIF 👇 https://t.co/1ZzySFNk7a

L’@anfr organise ce jeudi 4/11, dans le cadre du @salonSELIF, la conférence « 5G : un an après le début de son déploiement en France, où en est-on ? »
Pour vous inscrire à l’événement : https://t.co/SPBpBtWytY
Pour suivre l’évènement en direct : RDV sur le FB de @salonSELIF https://t.co/eC3wUIdvGE

#recrutement 💼

L'@anfr recrute :

▶️ Un(e) gestionnaire Facturation et Affaires générales

🆕 https://t.co/sqP2CNbig6 https://t.co/NyBseAGKOl

L’agence ivoirienne de gestion des fréquences reçue à l’@anfr les 27 et 28 octobre. Au programme : missions des 2 agences, contrôle de conformité, gestion des grands évènements, Jeux Olympiques 2024 de Paris, exposition du public aux ondes et #5G.
https://t.co/cnd5m0M6UC https://t.co/DWm5bLVdx5

C'est lors de la CMR-23 que de nouvelles fréquences seront identifiées au niveau mondial pour toutes les applications du futur. Depuis deux ans, l'@anfr s'implique au quotidien pour faire des propositions : nous sommes désormais à mi-chemin de la préparation ! https://t.co/pf658qBnj0

📱📢 Nouvelle MAJ de l’appli #OpenBarres ! Il est désormais possible, en plus des nouveautés de juin dernier, d’afficher et d’enregistrer la puissance du signal #5G reçu par son smartphone. L’appli est téléchargeable ici 👉 https://t.co/iTwIJPbX0e https://t.co/BhryNowGTV

Pourquoi il ne faut pas installer de répéteurs pirates pour les réseaux mobiles S24E94... /via @anfr https://t.co/FfoU5IaL58

#radioamateur
L’inscription à l’examen pour l'obtention du certificat d'opérateur des services d'amateur est désormais gratuite !
Pour vous inscrire, c’est par ici : ✍️https://t.co/YEx5WMfZJf
Pour en savoir plus :▶️ https://t.co/Z96uY97IBg https://t.co/25k7nMIUP0

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil