retour en haut

CMR-19

La Conférence mondiale des radiocommunications ( CMR ) s’est déroulée du 28 octobre au 22 novembre 2019 à Charm-el-Cheikh (Égypte).

Les CMR révisent le Règlement des radiocommunications (RR), traité international entre États membres de l’Union Internationale des Télécommunications ( UIT ) visant à faciliter l’accès équitable au spectre des fréquences radioélectriques. Ce règlement traite aussi des orbites de satellites (géostationnaires ou non) et de la prévention contre les brouillages entre pays. Le RR constitue la première source de droit dans le domaine des fréquences, en particulier pour les services à vocation mondiale, qu’ils soient aéronautiques, satellitaires, maritimes ou scientifiques.

Les CMR se tiennent environ tous les quatre ans sur la base d’un ordre du jour décidé par la CMR précédente. L’ordre du jour de la CMR -19 a ainsi été fixé par la CMR -15. Il porte sur de multiples applications et secteurs économiques : communications électroniques (5G, WiFi, Internet des objets), transports (maritimes, aériens, ferroviaires), applications scientifiques, secteur spatial ou plateformes de haute altitude (HAPS).



Liste des points à l'ordre du jour

Point 1.1 : Attribution de tout ou partie de la bande 50-54 MHz au service amateur en Région 1 


Point 1.2 : Limitation des puissances d’émission des stations terriennes dans les bandes 399,9-400,05 MHz et 401-403 MHz 


Point 1.3 : Sécurisation du statut réglementaire des liaisons de contrôle des balises des systèmes de collecte de données dans la bande 460-470MHz 


Point 1.4 : Accroître les ressources orbitales pour la radiodiffusion par satellite 


Point 1.5 : Connectivité WiFi à bord des avions et navires 


    Point 1.6 : Cadre réglementaire pour les constellations dans les bandes 40/50 GHz (bandes Q/V) 


    Point 1.7 : Quelles fréquences pour faciliter le déploiement des nano-satellites ? 


    Point 1.8 : La constellation de satellite Iridium reconnue comme composante du système de détresse et sécurité en mer (SMDSM) 


    Point 1.9 : Les équipements de radiocommunication maritimes autonomes et la composante satellitaire pour le nouveau système d’échange de données VHF (VDES) 


    Point 1.10 : Le système mondial de détresse et de sécurité aéronautique (SMDSA/ GADSS) 


    Point 1.11 et 1.12 : Harmonisation des fréquences pour les transports ferroviaires et les véhicules connectés 


      Point 1.13 : Harmonisation des bandes millimétriques pour la 5G 


      Point 1.14 : Les plateformes de haute altitude (HAPS) 


      Point 1.15 : Les bandes de fréquences entre 275 et 450 GHz pour les services fixes et mobiles 


      Point 1.16 : L’accès à la bande 5 GHz pour le WiFi 

      #Quizz 📝❓ Savez-vous à quoi servent ces petites antennes ? https://t.co/hPTKVBWksB

      #LEMANS24
      Les équipes de l’@anfr ont terminé d’installer leurs équipements : tout est prêt pour contrôler la bonne utilisation des fréquences qui vont permettre les retransmissions et la sécurité de la 89e édition des @24heuresdumans. https://t.co/8d6boXE3hq

      C’est une sonde permettant de réaliser une mesure d’exposition du public aux ondes, sélective en fréquence pour la #5G. En 2021, l’ @anfr va réaliser
      10 000 mesures pour surveiller les niveaux d’exposition aux ondes avec l’arrivée de la #5G. https://t.co/FRBxdP6wo2

      C’est un analyseur du spectre, il permet d’afficher les différentes fréquences contenues dans un signal ainsi que leurs amplitudes respectives. https://t.co/0OvmBMeqRJ

      #Quizz 📝❓ Non, ce n’est pas une boule de cristal… Mais qu’est-ce donc que ce drôle de matériel ? https://t.co/IClq0R97KM

      #Quizz 📝❓ Comment s’appelle cet appareil et que mesure-t-on avec ? https://t.co/UdhAb5QOju

      C’est une antenne directionnelle permettant de localiser précisément d’où vient un brouillage. En le tenant en main, il guide notre enquêteur  jusqu’aux derniers mètres de la source de la perturbation. https://t.co/EWTcwKSB5S

      #Quizz 📝 ❓ A quoi sert cet appareil ? Un indice : il est particulièrement utile lors d’un grand évènement … https://t.co/I7nZBZGiqW

      La politique européenne de gestion des fréquences contribue à la lutte contre le changement climatique : le RSPG a ainsi publié un rapport sur ses enjeux et publié une consultation publique .
      https://t.co/ECjFFT4tv4 https://t.co/Uby2zwseKt

      Le rapport d’activité de l’ANFR est en ligne ! Découvrez les missions, réalisations et faits marquants de l’Agence pour l’année 2️⃣0️⃣2️⃣0️⃣ ici :

      🆕 https://t.co/ZFAzUAdEQT https://t.co/hBCIBtD8QX

      Le Radio Spectrum Policy Group (RSPG) a adopté plusieurs avis lors de sa dernière réunion et achève son programme pour 2020/2021 : le haut débit sans fil, le partage du spectre, la révision du programme pluriannuel en matière de politique du spectre…

      https://t.co/1Chujm3fT2 https://t.co/23g36zta3k

      L’ANFR utilise des drones pour ses missions de contrôle du spectre. Ils permettent l’examen des antennes sans les arrêter et vérifient, lors de contrôles de sites, le bon état des structures et de leurs fixations: des panneaux mal orientés ou abimés peuvent causer des brouillages https://t.co/OCDCNWJ5O5

      Le CA de l’@anfr a approuvé un projet de modification du TNRBF. Il concerne le système NAVDAT en bande HF et l’évolution des appareils de faible portée. Des modifications sont aussi introduites pour protéger les radars militaires.
      https://t.co/69MZEv7lYp https://t.co/8x41mxNejm

      [#ObservatoireANFR] 📱📊
      Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er août :
      @orange (26 464 sites, +133 en juillet 2021) ;
      @SFR (22 300 sites, +171) ;
      @bouyguestelecom (21 989 sites, +189) ;
      @free (20 395 sites, +249).

      🆕 https://t.co/0It0pfWVMs https://t.co/kbt7GzL7xj

      [#ObservatoireANFR] 📱📊
      Au 1er août 2021, 57 208 sites #4G sont autorisés par l'@anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

      🆕 https://t.co/mgTphZAEqW https://t.co/m7kLmIYCPW