retour en haut

Actualité

Le spectre face aux défis du changement climatique

23/07/2021

Avec son pacte vert, la Présidente Von der Leyen a placé la lutte contre le changement climatique au cœur de son mandat à la tête de la Commission européenne et multiplie les objectifs ambitieux[1] pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, inciter aux énergies renouvelables et limiter la consommation d’énergie. La politique européenne des fréquences, multi-sectorielle, peut contribuer à cette dynamique européenne : le RSPG a ainsi publié un rapport sur les enjeux posés par la lutte contre le changement climatique aux gestionnaires des fréquences.

Les Etats membres ont noté les actions volontaires sectorielles, comme celle des opérateurs mobiles[2] ou d’autres acteurs européens[3] et les initiatives à plus long terme de la Commission sur l’économie circulaire[4] et l’« Ecoconception »[5]. Ils plaident pour des stratégies nationales sur les technologies numériques et invitent la Commission à s’appuyer sur ces initiatives pour développer une stratégie européenne.

La performance énergétique des équipements radio s’est trouvée questionnée avec l’arrivée de la 5G en Europe. En réponse, les Etats membres invitent la Commission à prendre en compte l’efficacité énergétique et toutes les questions liées plus largement au changement climatique lors de financements de projets de recherche sur la 6G. La Commission devrait s’appuyer sur le processus normatif européen pour évaluer les performances énergétiques des équipements radio. Obtenir un référentiel reconnu et incontesté représente un nouveau défi bien que le processus normatif soit actif depuis des années sur ces questions.

Les fréquences harmonisées constituent un levier pour la lutte contre le changement climatique dans plusieurs secteurs :

  • l’énergie, qui voit apparaître de nouveaux acteurs, les énergies renouvelables et vertes ou le suivi de consommation ;
  • les infrastructures et équipements : smart energy, smart grid, smart meters, domotique ;
  • la transformation des villes, avec la transition vers les smart cities ;
  • les transports, toujours plus intelligents ;
  • la mutation du secteur de l’agriculture.


Le RSPG pointe également l’évolution du secteur automobile vers la motorisation électrique, qui s’accompagne de développements pour faciliter les recharges sans fil. Il recommande l’analyse de la coexistence avec les services radio opérant dans la bande HF.

Pour répondre à ces besoins sectoriels, de nouvelles fréquences ont récemment été harmonisées en Europe, par exemple pour les objets connectés ou les compteurs intelligents (notamment dans les bandes 800 et 900 MHz). Les communications de machines à machines, y compris via les réseaux mobiles, ont aussi fait l’objet d’harmonisation, notamment dans le contexte des véhicules intelligents et des systèmes de communications des métros et trains. La 5G ouvre également de nouvelles perspectives avec ses caractéristiques de faible latence.

Le RSPG souligne par ailleurs que les services scientifiques resteront des maillons essentiels dans cette lutte contre le changement climatique : prévisions météo, collecte de données sur le climat,  température des océans…. Ces programmes exploitent de nombreuses bandes de fréquences bénéficiant d’une protection à long terme reconnue par le cadre réglementaire international. S’ils n’expriment pas de besoin pour de nouvelles bandes de fréquences, ces services aspirent avant tout à faire respecter leurs exigences de protection. Un débat majeur de la dernière conférence mondiale ( CMR -19) portait d’ailleurs sur la protection de la bande passive 24 GHz face à la 5G dans les bandes 26 ou 28 GHz. Le RSPG rappelle à nouveau ces fondamentaux, dans le prolongement de son avis sur les services scientifiques publié il y a plus de 10 ans.

Le RSPG relève aussi les brouillages récurrents par les RLAN 5 GHz des radars météo actifs dans la bande 5 600-5 650 MHz, régulièrement évoqués dans nos lettres d’information. Alors que les brouillages sont en hausse dans de nombreux pays européens, y compris en France, les Etats membres appellent la Commission à prendre en compte la dimension politique de cette situation. Ils invitent la Commission d’une part à s’engager pour recenser et mettre en œuvre des solutions permettant d’inverser cette tendance et, d’autre part, à appuyer les Etats membres dans leurs actions, y compris en facilitant la coopération entre contrôle du spectre et surveillance de marché, à l’échelle nationale et européenne.

En outre, le RSPG met en évidence le potentiel du code européen des communications électroniques, transposé dans les Etats membres depuis la fin de l’année 2020, qui permet d’intégrer dans de futures autorisations des obligations ou incitations pour lutter contre le changement climatique. Plusieurs facteurs contribuant à la réduction de consommation d’énergie sont mentionnés : par exemple, l’attribution de blocs de fréquences contigus suffisamment larges et associés à des mécanismes d’agrégation de porteuses, qui apporte un cadre européen favorable au déploiement des petites cellules, ou encore l’exploration des solutions de partage d’infrastructures.

Les Etats membres évoquent enfin l’opportunité d’un rapport qui serait demandé aux opérateurs sur les actions envisagées pour répondre aux objectifs européens environnementaux et à leur harmonisation.

Un projet d’avis est en consultation publique jusqu’à fin août en vue d’une adoption au RSPG de novembre.


[1] ec.europa.eu/info/strategy/priorities-2019-2024/european-green-deal_fr

[2] www.gsma.com/gsmaeurope/whats-new/eu-green-deal/

[3] digital-strategy.ec.europa.eu/en/news/companies-take-action-support-green-and-digital-transformation-eu

[4] ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_20_420

[5] europa.eu/youreurope/business/product-requirements/compliance/ecodesign/index_fr.htm - Directive Eco design

[PRENEZ RDV]
#Startups, vous avez des sujets liés aux fréquences ? À la commande publique ? Rencontrez nos experts #réglementations à l'occasion d'un rendez-vous !

Prenez RDV ici 👉https://t.co/a6WMOckVYp

@ugap @CNIL @Arcep @anfr @businessfrance https://t.co/PUIud1Q4wx

Savez-vous ce que sont les équipements radio à bande ultralarge (UWB) ? A quoi ils servent et pourquoi une réglementation spécifique est nécessaire ? Toutes les réponses à vos questions sur l’UWB ici : ⤵️
https://t.co/HojBadFGLD https://t.co/yDU59dzD1U

#recrutement 💼
L'@anfr recrute :

🆕Un(e) adjoint(e) au chef du service régional et chef(fe) département "contrôle de conformité".

https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/dMrPppsEfE

ANFR a Retweeté

Un outil du quotidien, des enjeux pour aujourd'hui et pour demain #smartphone #5G intégré aux nombreuses actions du 4ème Plan national santé environnement @anfr @Ecologie_Gouv @Sante_Gouv @Economie_Gouv https://t.co/djDgIspLlO

🛰️Dans ce 3e épisode dédié à la recherche spatiale et aux communications avec Mars, découvrez les satellites qui gravitent autour de la planète rouge et leurs missions ! 🪐 https://t.co/a9fuDfiHTW https://t.co/1wFdACWbfS

Comment connaître l’exposition aux ondes dans son lieu d'habitation ? Que permettra le projet ambitieux de l’ANFR de simulation de l’exposition sur la France entière ? Les réponses dans le #podcast de l'ANFR avec @Conso_INC https://t.co/p4wMcWi2HR

Pour permettre au public de mieux connaître son exposition aux ondes, l'@ANFR prévoit, en lien étroit avec @Ecologie_Gouv, de réaliser une simulation de l'exposition "France entière". + d’infos sur ce projet grâce à cette interview croisée ⤵️ https://t.co/oP5zGnWd5O

Ce matin, @GillesBregant intervient aux Assises du Très Haut Débit pour parler « 5G et #openRAN : quelles nouvelles opportunités pour les collectivités publiques ? » #reseauxmobiles #connectivite https://t.co/pTnrz4RcKC

#LesMétiersAnfr
Les missions de l'ANFR ne se limitent pas à la terre ferme. L’@anfr contrôle aussi des équipements radio de nombreux navires français et étrangers.
Découvrez l’ITW de notre référent maritime Jean-Louis SCHMITZ.
https://t.co/48UK0nqi5Y https://t.co/APfBp0yt36

ANFR a Retweeté

📻 Dès le 12 octobre, le nombre de radios disponibles en numérique #DABplus augmente significativement sur les 2000 km de routes et d'autoroutes qui relient #Paris-#Lyon-#Marseille. Sans oublier le déploiement du DAB+ dans les villes de @Dijon, @Avignon et @VilleDeToulon ! https://t.co/0hA5txvp0L

L‘ANFR a installé des capteurs de mesures de l'exposition aux ondes dans plrs grandes villes de 🇫🇷 pour surveiller l’évolution de l’exposition du public aux ondes avec l’arrivée de la #5G. Comment fonctionnent ces capteurs ? Où trouver toutes les données ? https://t.co/62FMAmX2nK https://t.co/qlrgAhUkU6

🎓Comment les ondes interagissent-elles avec notre environnement ? Pourquoi il est parfois impossible d’envoyer des SMS dans le métro ou dans l’ascenseur ?...
C’est le sujet de notre nouvelle vidéo #ANFRacademie à découvrir ici ⤵️
https://t.co/YeoEI1erzX https://t.co/K1Y6ChrNvD

#lesEnquêtesANFR
Panne de surf en Polynésie française ! Que se passe t'il lorsque la 4G ne passe plus sur le front de mer de Papeete et qu'il n'est plus possible de surfer sur internet avec son 📱? L' @anfr s’est penchée sur cette affaire insolite ... ⤵️
https://t.co/rd0NSkgfpp https://t.co/nNMqMeAa2J

Des experts de l’@anfr sont intervenus hier soir lors de la visioconférence « la 5G et les nouveaux usages du numérique » organisée par la @villedestbrieuc, pour donner des informations sur la technologie 5G, l’état du déploiement et les contrôles réalisés par l’ANFR. ⤵️ https://t.co/69Ih4JTB8G

[Prenez RDV] #Fréquences #Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@anfr vous éclaire sur leurs réglementations spécifiques.
Prenez RDV (à distance pour le moment) ➡️ https://t.co/z5HPPjD2Tn https://t.co/CZIdqDSIHZ

Eric Fournier, directeur de la planification du spectre et des affaires internationales à l’@anfr, intervient ce matin à la conférence « Connecting tommorrow – 5G, broadband and beyond » pour parler de 5G et d'une utilisation + efficace du spectre.
https://t.co/2aggLKJAzv https://t.co/lM7zWg9IG6

Accueil d’une délégation de haut niveau de l’@Artp_Senegal le 6 octobre en vue d’aborder les missions @ANFR, la planification des bandes #5G, l’exposition du public, les sites et servitudes radioélectriques, les licences radio maritimes et le service radioamateur. https://t.co/DcoAE8lGnd

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er octobre :
@orange (26 915 sites, +216 en septembre)
@SFR (22 488 sites, +80)
@bouyguestelecom (22 171 sites, +110)
@free (20 710 sites, +176)

https://t.co/IjoeqV9Ge1 https://t.co/d59CtmcFxS

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er octobre, 57 754 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.
https://t.co/hbmVDGmk6U https://t.co/Ck8KDtsD4c

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil