Accessibilité

retour en haut
  • Accueil
  • Politique d'innovation de l'ANFR

Politique d'innovation de l'ANFR

Depuis 2015, l'Agence nationale des fréquences s'inscrit dans une logique d'ouverture du secteur public, afin d'accroître la transparence, et de favoriser l'innovation chez les différents acteurs économiques.

Retrouvez dans notre section "innovation" toutes les informations sur nos initiatives pour atteindre ces objectifs, de l'organisation de notre hackathon FrHack! à nos projets open data.

L’ANFR gère le spectre des fréquences, en assurant trois missions principales : contribuer à l’élaboration de la réglementation et à la planification des fréquences, gérer les fréquences et les sites radioélectriques, et contrôler les installations, notamment dans les cas de brouillage. Accomplir ces missions implique de produire et d'analyser un grand nombre de données, comme l'emplacement des antennes-relais ou les mesures de champs électromagnétiques.

Vous pouvez retrouver une représentation schématisée des bandes fréquences et de leur utilisation pour différents types de service sur notre frise des fréquences interactive.

Depuis 2015, l'Agence s'inscrit dans une démarche d'ouverture de ses données, en publiant sur son site data.anfr.fr l'ensemble des jeux de données ouverts dans une interface intuitive et à un format réutilisable. L'objectif est de  faciliter leur exploitation et contribuer à une meilleure compréhension de données parfois complexes.  L'open data contribue aussi à éclairer les activités de l’Agence en les rendant plus transparentes.

Notre site data.anfr.fr offre également un ensemble de fonctionnalités avancées : moteur de recherche, visualisation des données ("dataviz") sous la forme de carte personnalisée, ou tableaux de bord. Il sera bien entendu alimenté en continu, afin de garantir la pertinence des données. Ce portail vise à recenser l'ensemble des données publiées par l'Agence nationale des fréquences sous licence libre. Il permet à toute la communauté d'usagers (particuliers, radio-amateurs, start-ups, collectivités publiques…) d'accéder aux données de référence sur les fréquences en France, qu'elles viennent de l'ANFR ou d'autres acteurs des fréquences ( CSA , ARCEP...), afin d'approfondir leur compréhension des problématiques liées aux fréquences. . 

C'est dans la continuité de cette volonté d'ouverture que l'ANFR a commencé à organiser en 2015 les hackathons FrHack! qui ont permis à des citoyens de prototyper des services numériques innovants à partir des jeux de données de l’ANFR.


Plus récemment, l'Agence a rejoint l'espace French Tech Central dans l'incubateur Station F. Cet espace, dédié à la rencontre entre des acteurs de la French Tech et les agents des services publics, sera donc désormais notre point de rendez-vous pour échanger avec les start-ups sur les sujets liés aux fréquences.

Table ronde "Experimentation 5G" animée par Joëlle Gauthier @Pole_Systematic @anfr ➡️Conférence @G9Plus @SopraSteria_fr @nokia
"La 5G: Passons à l'action!' #5GNow #5G9plus https://t.co/OJz8xGKN59

ANFR a Retweeté

#ITUWRC identifies additional frequency bands for #5G https://t.co/t0FxsBSwaT https://t.co/m9q6Mrdf45

En direct de la CMR-19 ! La plénière est toujours en cours... Un thread pour donner les principales conclusions adoptées #ituwrc https://t.co/1Oh1zDOccu

En route pour la plénière d’approbation des derniers textes de la CMR #ITUWRC https://t.co/Util4aGiGu

A partir du 1er juillet 2020 , l’affichage du DAS (tête , tronc et membre)sera renforcé et devra figurer sur l’ensemble des équipements radioélectriques. L'@anfr assurera le respect de cette nouvelle règlementation.

👉https://t.co/86dBrcuORB https://t.co/hqcRI2Yp6y

@anfr @ITU @uit Entre satellites, 5G, usages scientifiques, transports, les débats sont vifs à Charm El-Cheikh. Mais, désormais, les textes passent en plénière, et cela durera jusqu’au petit matin du jeudi 21 novembre. Le suspense reste entier sur les derniers arbitrages ! https://t.co/PkuVgkJzkn

@anfr @ITU @uit Au cours d’une CMR, tout peut arriver : il suffit que les Etats tombent d’accord pour que le texte s’inscrive dans le RR. L’ordre du jour est donc fixé à l’avance, pour canaliser les débats. Des commissions permettent de décanter les résolutions avant de les proposer en plénière. https://t.co/CtXpmP4j5H

@anfr @ITU @uit Une CMR, ce n’est pas une conférence classique, avec des orateurs sur scène. C’est une assemblée qui crée une nouvelle loi. Tous les Etats se réunissent en un seul lieu pendant 4 semaines, pour tenter de se mettre d’accord sur un nouveau RR. Chaque Etat dispose d’une voix. https://t.co/h8fM11LVRi

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil