Accessibilité

retour en haut

Mai 2017

Près de 30 000 sites 4G en service au 1er mai 2017 

Au 1er mai, 34 425 sites sont autorisés, dont 29 792 en service, pour la téléphonie mobile très haut débit (4G) tous opérateurs confondus. 

Au mois d’avril, les demandes d’autorisations des sites 4G ainsi que leurs mises en service ont poursuivi leur progression : les demandes d’autorisations des sites 4G se sont accrues de 2,4 % (3,1 % pour mars 2017), tandis que les mises en service de sites 4G ont augmenté de 1,9 % (2,3 % le mois dernier).                                      

    

En France, 4 bandes de fréquences permettent de fournir un service 4G :

  • 25 858 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 800 MHz (+ 3 % sur un mois).
  • 21 427 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 1 800 MHz (+ 4,6 % sur un mois).
  • 22 470 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,6 GHz (+ 2,5 % sur un mois). 
  • 970 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 700 MHz (+ 1,6 % sur un mois). 

En avril, les nouvelles autorisations en bande 1800 MHz demeurent dynamiques, avec une croissance de + 4,6 %  (2,4 % pour l’ensemble des bandes de fréquences).

Pour mémoire, la bande 700 n’est actuellement disponible pour le très haut débit mobile que dans quelques zones ouvertes le 6 avril 2016. Cliquez ici pour plus d’informations sur ces zones et les prochaines phases de déploiement.

Outre-Mer, 1 469 antennes sont autorisées pour la 4G en application des décisions de l’ARCEP pour le déploiement de la 4G dans plusieurs territoires :

  • 801 sites sont autorisés dans la bande 800 MHz.
  • 1 065 sites sont autorisés dans la bande 1 800 MHz.
  • 333 sites sont autorisés dans la bande 2,6 GHz.

Un nouvel opérateur, Telco OI, a commencé son déploiement au cours du mois d’avril à La Réunion dans la bande 1800 MHz.

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole s’établit comme suit : 

  1. Bouygues Telecom (11 693 sites, + 51 en avril) 
  2. SFR (11 459 sites, + 337 en avril)
  3. Orange (11 226 sites, + 409 en avril)
  4. Free Mobile (8 169 sites, + 101 en avril)

 

Pour en savoir plus : 

Observatoire des déploiements 4G National

 

 

Observatoire des déploiements 4G Outre-Mer

 

 

Variation des supports sur le mois passé au niveau national

 

 

Variation des supports sur le mois passé en Outre-Mer

 

 

Observatoire des déploiements 3G National

 

 

Observatoire des déploiements 3G Outre-Mer

 

 

Observatoire des déploiements 2G National

 

 

Observatoire des déploiements 2G Outre-Mer

 

 

Pour la 2G, la 3G et la 4G, l’Observatoire indique le nombre d’antennes-relais qui ont reçu un accord de l’ANFR ainsi que le nombre d’antennes que les opérateurs ont déclarées en service auprès de l’Agence (après avoir obtenu un accord de l’ANFR, un opérateur doit mettre son installation en service sous 18 mois s’il ne veut pas perdre le bénéfice de cet accord). L’Observatoire recense ces informations pour chaque opérateur de réseau mobile : Bouygues Télécom, Free Mobile, Orange et SFR.

Une distinction est faite en fonction de la bande de fréquence utilisée par l’installation radioélectrique :

  • Pour la 2G : entre GSM 900 MHz et GSM 1 800 MHz ;
  • Pour la 3G : entre UMTS 900 MHz et UMTS 2 100 MHz ;
  • Pour la 4G : entre les bandes 800 MHz, 1 800 MHz (refarming) et 2 600 MHz.

L’Observatoire comporte enfin, pour chaque type de service (2G, 3G et 4G) et par bande de fréquences, le nombre de supports autorisés.

Exemple : sur un pylône sont installées une antenne-relais de SFR et une antenne-relais de Bouygues Télécom. Le service est de l’UMTS 2 100 pour chaque opérateur. Ce cas sera compté comme suit : « +1 » dans la colonne UMTS 2 100 pour SFR et « +1 » dans la colonne UMTS 2 100 pour Bouygues Télécom. En revanche, il ne comptera que comme un unique support supplémentaire.

Les colonnes « Accord ANFR » décomptent tous les accords d’implantation délivrés par l’ANFR au 1er du mois considéré, déduction faite des abandons qui ont pu avoir lieu. Les sites qui font l’objet d’une simple déclaration, c’est-à-dire ceux qui présentent une puissance inférieure à 5W, ne sont pas comptabilisés.

L’ANFR informe du retrait du marché et du rappel du téléphone ECHO HORIZON LITE 📱. Des mesures réalisées dans le cadre de la surveillance du marché des terminaux ont en effet mis en évidence des valeurs de DAS tronc dépassant la limite autorisée.

👉 https://t.co/QcLWS65bsP https://t.co/wdKBpfvAa9

[#ObservatoireANFR]📱📊
En septembre, 35 nouvelles stations #5G ont été autorisées par l’@ANFR dans le cadre des expérimentations organisées par l’@Arcep : 398 #stations 5G en France sont en test dans la bande 3,5 GHz au 1er octobre.

👉 https://t.co/GSLvSga5Gj https://t.co/DMQjnWUjGd

[#ObservatoireANFR]📱📊

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole au 1er octobre :

▶️ @orange (20 054 sites, + 203 en septembre 2019)
▶️ @SFR (18 025 sites, + 79)
▶️@bouyguestelecom (17 622 sites, + 62)
▶️@Free (13 636 sites, + 390)

👉https://t.co/Doc2nIGpCx

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er octobre 2019, 48 437 sites #4G sont autorisés par l' @ANFR, en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

👉 https://t.co/R4YtyK1HbY https://t.co/AlzhliOH0R

L’@anfr a décidé d’expérimenter des capteurs autonomes large bande qui permettront d’apprécier en temps réel le niveau d’exposition dans les bandes 80 MHz - 6 GHz. https://t.co/fyHGCD4cy9

Déroulement ce matin du 4ème comité nationale de dialogue au sein de l’@anfr sur les niveaux d’exposition aux #ondes https://t.co/mixMS1dMNC

#Recrutement 🧐

L' @anfr recrute un(e): 👨‍💼👩‍💼

▶️Un(e) chef(e) de projet intégration SI - Junior (H/F)

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/mrPMOoUwGv

📱📶 L’ANFR publie son bilan du 1er semestre 2019 concernant les contrôles de DAS réalisés sur 46 téléphones portables prélevés dans des points de vente en France.

Consulter le bilan 👉 https://t.co/eXJiAnyYn7 https://t.co/SLoz0vkRzD

📢📚 Le #Rapport annuel de l’ANFR 2018 est en ligne sur le site https://t.co/bHsJLk3Hhz https://t.co/OXq1qNMOzd

ANFR a Retweeté

#matinale #amifpartenaires @GdParisNotaires @MaunaTraikia ouvre la séance en détaillant les enjeux du #numérique pour les villes « le numérique est un accélérateur d’innovation, il permet de rendre plus accessibles nos politiques publiques» @anfr @OrangeIDF @SFR @bouyguestelecom https://t.co/1O1pryGhwN

#LesenquêtesANFR
Savez-vous que les pré-ampli télé peuvent produire des perturbations?Un cas de brouillage s’est présenté au zoo de Beauval. Cette perturbation pénalisait les visiteurs du parc et ses employés. Découvrez l'intervention de nos agents 👉
https://t.co/idUB61FUwm https://t.co/ABKP0WT2SL

📶Inauguration du 1er site #4G multi-opérateurs d’accès à l'internet mobile à #FauxVillecerf. Le service régional @anfr de Nancy était présent aux côtés des représentants de l’État, des élus et des opérateurs. https://t.co/tDc8qyJdQY

L’@ANFR interviewée par @FrenchtechCentral. Bandes de fréquences, conformité aux normes du marché : découvrez dans cette vidéo 👇 comment l’Agence accompagne les start-ups dans le domaine du « sans fil ». https://t.co/Uv2zjMXJXq

L'@anfr a lancé une campagne de sensibilisation sur les risques créés par les brouilleurs GPS. Cette campagne informe les chefs d’entreprise et sensibilise les employés à l’interdiction de possession et d’utilisation de brouilleurs GPS.
+ d'info https://t.co/XhkyfR0kLp https://t.co/7d5lDhgUcS

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil