retour en haut

Janvier 2022

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) actualise son observatoire mensuel des déploiements des réseaux mobiles ainsi que Cartoradio.fr, plateforme cartographique qui répertorie l’ensemble des sites radioélectriques autorisés sur le territoire français.

Au 1er janvier, l’ANFR a autorisé au total 59 585 sites de réseaux mobiles en France, toutes générations confondues (+ 225 sur le mois de décembre).

Déploiement de la 5G

31 650 sites 5G sont autorisés en France par l’ANFR, dont 5 sites en Outre-Mer.

22 180 d’entre eux sont déclarés techniquement opérationnels1 par les opérateurs de téléphonie mobile. La quasi-totalité de ces implantations 5G sont autorisées sur des sites existants, déjà utilisés par les technologies 2G, 3G ou 4G.  Seuls 3 sites n’hébergent que de la 5G.

Sur le mois de décembre, les sites 5G autorisés ont donc augmenté de 2,2 %.

Selon les déclarations des opérateurs, 70,1 % des sites autorisés sont techniquement opérationnels.

En France, quatre bandes de fréquences permettent actuellement de fournir un service 5G. Par rapport au mois dernier, une nouvelle bande - la bande 1 800 MHz - est désormais utilisée en Guyane :

  • 18 929 sites 5G sont autorisés dans la bande 700 MHz (Free Mobile), dont 13 504 sont déclarés techniquement opérationnels ;
  • 5 nouveaux sites 5G ont été autorisés dans la bande 1800 MHz en décembre en Guyane (Outremer Telecom) ;
  • 12 491 sites 5G sont autorisés dans la bande 2 100 MHz (Bouygues Telecom, Orange, SFR et Outremer Telecom), dont 7 433 sont déclarés techniquement opérationnels ;
  • 15 208 sites 5G sont autorisés dans la nouvelle bande 3,5 GHz (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR), dont 9 185 sont déclarés techniquement opérationnels.


Certains des sites autorisés sont mutualisés : la somme des sites autorisés par bande de fréquences est plus élevée que le total des supports autorisés.

Déploiement de la 4G

Au 1er janvier, 58 797 sites 4G sont autorisés en France par l’ANFR.

En métropole, 55 801 sites 4G sont autorisés, dont 51 294 sont en service.

Les autorisations et les mises en service de sites 4G ont poursuivi leur progression sur le mois de décembre :

  • les demandes d’autorisation des sites 4G se sont accrues de + 0,4 % ;
  • les mises en service de sites 4G ont augmenté de + 0,7 %.


Le bilan des sites 4G mis en service en métropole s’établit comme suit :

  • Orange (27 337 sites, + 142 en décembre 2021) ;
  • SFR (22 737 sites, + 88 sur la même période) ;
  • Bouygues Telecom (22 631 sites, + 132 sur la même période) ;
  • Free Mobile (21 318 sites, + 226 sur la même période).


Outre-Mer, 2 996 sites sont autorisés pour la 4G, dont 2 825 en service.

Pour voir avec précision, dans un territoire donné, la situation du déploiement des réseaux mobiles, le site Cartoradio.fr permet de zoomer sur une zone de votre choix et de voir quels sont les sites autorisés par l’ANFR, et pour quel opérateur :

 

https://www.cartoradio.fr/

Les données de l’observatoire sont également publiées en Open Data sur data.anfr.fr et data.gouv.fr

(1) Précision sur les sites 5G :

  • Sites autorisés : sites ayant reçu l’accord d’implantation de l’ANFR et donc autorisés à émettre.
  • Sites techniquement opérationnels : sites émettant des ondes radio. Ils peuvent ne pas encore être commercialement ouverts. 
  • Sites commercialement ouverts : sites offrant un accès aux abonnés mobiles. Le suivi des sites commercialement ouverts est effectué par l’Arcep dans son observatoire de la 5G.


Pour en savoir plus :

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Au 1er mai, 33 557 sites #5G sont autorisés en France par l’ANFR tous opérateurs confondus, soit une ⬆️ de 1.8 % par rapport au 1er avril. Découvrez les analyses d’évolution des sites 5G par opérateur et bande de fréquences.

https://t.co/Klgxc5VUIf https://t.co/90cgofscPm

🚢🇵🇲L’ANFR intervient pour la sécurité en mer jusqu’à Saint-Pierre-et-Miquelon ! Reportage de @SPMla1ere sur le contrôle du bon fonctionnement des appareils de communication dans les bateaux, par un de nos experts sur place ⤵️
📽️https://t.co/PFht84Q7As https://t.co/EMDjfpCmtp

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e) Technicien(ne) en radiofréquences en contrat d’apprentissage

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/EROIXswH8l

🎧 #kitoreillette 👉 son efficacité confirmée par l'@anfr. ✅
Les opérateurs de la #FFTélécoms @bouyguestelecom, @La_Poste_Mobile, @orange et @AlticeFrance recommandent toujours l'usage de ce kit 👇
https://t.co/tX6igKsCkn

French hospital uses #5G in 26 GHz band for an operation https://t.co/lnJw3RYY9g

[OPENDATA] Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données sur #cartoradio ! Aujourd’hui, focus sur la région #Bretagne : 1578 sites #5G ont été autorisés par l’ @ANFR , dont 1068 sont en service. Pour + de détails: https://t.co/s8clyclD8z - https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/6PWkhrBs3p

Le @CHURennes a testé la #5G en bande 26 GHz dans le domaine de la santé en simulant une opération chirurgicale ! L’@ANFR est intervenue lors de cette expérimentation pour réaliser des mesures d’exposition aux ondes et contrôler les niveaux ⤵️ https://t.co/0Xt2e5VgZO

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕Un(e) chef(fe) du département contrôles du SR Donges.

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/HuCssZCfzP

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e) chef(fe) de projet technique en Systèmes d’Information

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/nRvx8YWlLI

La brigade des ondes traque les (em)brouilleurs : à lire le dossier de @laurentdancona dans @laprovence ce lundi #kHz #MHz #GHz
@anfr @TDFgroupe https://t.co/Jj7O8jKm8H

[#Aviation] L’#ANFR intervient régulièrement pour des perturbations liées aux brouilleurs #GPS qui sont interdits en France. Un brouilleur de GPS peut perturber un avion volant à 2000 mètres au-dessus.
A lire dans La Provence ainsi que la fiche de l’ANFR : https://t.co/z3UyAxoKLO https://t.co/ud9A98lKUX

LeSaviez-Vous ? L’ANFR contribue aux actions menées par les secours pour porter assistance aux personnes en mer : elle délivre, pour le compte du @Ecologie_Gouv, les identifiants radiomaritimes (MMSI et indicatifs d'appel) pour l’usage des radios VHF ou des balises de détresse. https://t.co/dmKvBzOJ3R

Il y a 110 ans, le 14/4/1912, le #Titanic heurtait un iceberg et sombrait dans l’océan. L’envoi du signal de détresse par radio permit à une partie des passagers d’être sauvée, bien que les secours soient arrivés tard. Depuis, l’écoute du canal de détresse est obligatoire 24H/24 https://t.co/0faFwv8ONk

L'ANFR a eu le plaisir d’accueillir le Commissaire Arturo Robles Rovalo de l’IFT (Institut Fédéral des Télécommunications) du Mexique @IFT_MX. Les échanges ont été riches : exposition du public aux ondes électromagnétiques, bande 6 GHz et enjeux satellitaires. https://t.co/dyWVHjhuBV