Accessibilité

retour en haut

Vendée Globe 2016-2017

Le départ du Vendée Globe, la plus grande course à la voile autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance, s’est déroulé le dimanche 6 novembre à 13h02 des Sables- d’Olonne.

 

Cette année, l’ANFR a été doublement sollicitée pour couvrir cet événement.

D’une part, l’ANFR a été mandatée par la SAEM Vendée-Vendée Globe pour effectuer l’inspection des balises de détresse des navires et des skippers participant à la course. Ce contrôle visait à établir la liste des balises de détresse des voiliers et celles portées par les skippers, de décoder les trames émises par ces balises et de renseigner le « code 15 hexadécimal » de chaque balise sur une liste. 

Lors du dernier Vendée Globe, en 2012, le voilier du skipper Javier Sansó avait chaviré en pleine mer, et le skipper, tombé à l’eau, n’avait dû sa survie qu’au bon fonctionnement de sa balise de détresse qui a permis aux secours de le récupérer sain et sauf. Cette mission, de très haute importance pour la sécurité, est donc un gage de survie pour les skippers naviguant en solitaire pendant près de trois mois.

 

L’ANFR est également intervenue dans l’organisation du grand événement médiatique et populaire qu’est le Vendée Globe. 

La course a attiré plus d’ 1 million de personnes dans les jours précédant le départ, venues admirer les voiliers participant au légendaire tour du monde en solitaire.. 

 

La Préfecture de Vendée a saisi l’ANFR pour effectuer le contrôle et la surveillance des fréquences utilisées par les forces de l’ordre (Police, CRS, Gendarmerie, CROSS…) et les divers secours déployés sur zone (pompiers, Croix rouge, Samu, protection civile…).

Un poste de commandement opérationnel (PCO), placé sous l’autorité du Sous-préfet des Sables-d’Olonne, a été mis en œuvre à partir du vendredi 4 novembre.

L’Agence y a déployé une station d’analyse et de contrôle du spectre, a contrôlé et fait procéder par tous les utilisateurs de fréquences à un test de compatibilité des réseaux.

Dans le cadre d’un événement de cette ampleur, c’est un peu plus d’une centaine de fréquences qui est attribuée à l’organisation de la course, aux différents médias pour assurer sa couverture, à des sociétés privées de sécurité, etc… Les fréquences susceptibles de provoquer des perturbations sont identifiées, contrôlées et mises sous surveillance pendant tout l’événement. C’est ainsi que tout problème de brouillage signalé au PCO est renvoyé vers les personnels de l’Agence qui mettent en œuvre leurs moyens de détection et de diagnostic afin de résoudre et de faire cesser au plus vite cette perturbation. 

#webserieDAS Dans le cadre de ses missions de contrôle de l’exposition du public aux #ondes, l’@ANFR prélève sur les lieux de ventes des terminaux mobiles et vérifie s’ils sont conformes à la règlementation européenne. Quel est son rôle exact ? Découvrez- le avec #Hertzi ici 👇 https://t.co/PLNNIeRToC

[#ObservatoireANFR] 📱📊

En juin, 4 nouvelles stations #5G ont été autorisées par l’@anfr dans le cadre des expérimentations organisées par l’
@Arcep : 494 #stations #5G en France sont en test dans la bande 3,5 GHz au 1er juillet.

▶️ https://t.co/R3xnOWxep9 https://t.co/xiDvvv9cuM

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er juillet :
@orange (22 494 sites, + 310 en juin 2020);
@SFR (19 658 sites, + 344)
@bouyguestelecom (18 706 sites, + 257)
@free (16 665 sites, + 579)

▶️ https://t.co/K27U2zp5fW https://t.co/GixetAHDRd

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er juillet 2020, 52 895 sites #4G sont autorisés par l'@anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

▶️ https://t.co/QMl8g8WsYu https://t.co/d8scRuyMYd

Nous avons lancé avec @Elisabeth_Borne, @BrunoLeMaire et @OlivierVeran une étude pour identifier dans le monde entier les meilleures pratiques. Je rappelle qu'en France nous avons une limitation d'exposition aux ondes qui doit être respectée quelle que soit la technologie. #5G https://t.co/722yuEJR0G

La concertation est indispensable : le Comité National de Dialogue de l’ @anfr mettra tout en œuvre pour y contribuer dans l’intérêt général. https://t.co/A7ZP25qPW1

#webserieDAS En 🇪🇺, pour connaître l’exposition aux #ondes due aux📱, on a harmonisé la méthode de mesure du #DAS selon l’utilisation qui est faite du📱 à proximité du corps. Il existe donc 3 types de #DAS : le DAS tête, le DAS tronc et le DAS membres. Suivez #Hertzi dans cette📽️ https://t.co/77GzqVRNL6

ANFR a Retweeté

"Quels sont été les leviers d'action ?
1/ Procédures d'autorisation de fréquence fluides et normales (+ de 1000 par semaine) dans les règles avec un maintien de l'extranet COMSIS
2/ Ressources hertziennes avec l'activation de relais déjà autorisés"
@GillesBregant @anfr #THD2020

ANFR a Retweeté

"Les réseaux radio ont aussi été utiles pendant la crise avec 3 contraintes : capacités limitées de construction, un parc quasi-figé de terminaux, tension sur l'approvisionnement en équipements télécom"
@GillesBregant @anfr #THD2020

[#Newsletter] 🗞️🗞️

🆕 Découvrez notre dernière lettre d'information !

▶️ https://t.co/cIiqhZKQcg https://t.co/aWuAcVk3HE

#THD2020 @GillesBregant « ce qui a été étonnant, c’est qu’on a eu pendant le confinement du #wifi, de la fibre, des réseaux 2G, 3G, 4G mais il y a eu une peur de la #5G, alors qu’elle n’est pas encore déployée en France ! Cette peur doit avoir des réponses »

#THD2020 @GillesBregant « pendant le confinement, le déploiement des antennes-relais a continué, les opérateurs ont notamment mis en service des sites #4G qui n’étaient pas encore activés mais déjà autorisés » #ObservatoireANFR https://t.co/csb8WhCGGv

Le DG de l’@anfr, @gillesbregant, est présent ce matin aux Assises du Très Haut Débit 2020 #THD2020 et intervient sur le thème : « Crise sanitaire : les technologies radio au secours du très haut débit ? »
Pour suivre l’intervention : ▶️https://t.co/O9fNkTvXDQ https://t.co/rW06Hkd4Wy

L’ANFR participe aux Assises #THD2020 ce matin. Pour suivre les débats : https://t.co/T4SaA5Adux https://t.co/YfwqHXwDrU

Vous avez dit #DAS ? Le DAS évalue l’énergie des ondes électromagnétiques qu’absorbe le corps humain lors de l’utilisation d’un équipement radioélectrique tel qu’un téléphone. Pourquoi doit-il être contrôlé ? Les explications ici 👇 https://t.co/n9Ki5pYdHJ

🔴📢 A partir d’aujourd’hui, 1er Juillet, l’obligation d’affichage du #DAS dans les magasins et les notices, s’étend à l’ensemble des équipements radioélectriques utilisés à proximité du corps humain, pour une meilleure information du public. Explications ici : 👇 https://t.co/DZVv6ras9k

Vous avez dit #DAS ? Voici une vidéo 📽️ qui va vous permettre, avec notre personnage #Hertzi, d’en savoir plus sur ce qu’est le #DAS et ce qui va changer au 1er juillet :
▶️ https://t.co/MC535nAu4O https://t.co/S55k0bobqE

A partir du 1er juillet 2020, l'affichage du #DAS sera obligatoire sur l’ensemble des équipements radioélectriques émettant + de 20 mW et utilisés à proximité du corps humain. L'@anfr procédera au contrôle de ces appareils .
👉 https://t.co/HiRyDOI0tA https://t.co/yTwRfz6cSk

Notre experte en gestion de fréquences Andrianilana Rakotondradalo nous explique comment faire coexister #ITS routier et rail urbain, télépéage et #WiFi à l’atelier des #fréquences de l’@anfr . #transportsconnectes https://t.co/QqwMZ1V037

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil