retour en haut

Compteur Saur

Saur est un groupe français du secteur de l’eau et de la propreté qui a mis en place un système de télé-relève pour les compteurs d’eau de ses clients.

Les dispositifs intégrés par Saur consistent en une gamme de trois émetteurs radios installés sur le compteur du client. Ces émetteurs transmettent des données de consommation d’eau à un concentrateur, qui collecte les informations émises au niveau local et les retransmet à un centre de gestion des données à l’aide d’une carte SIM, via le réseau d’un opérateur mobile existant. 

En pratique, le compteur d’eau Saur n’émet pas la grande majorité du temps. Les modules déployés sont programmés pour transmettre les données de consommation quatre fois par jour. Ces trames, envoyées à des horaires aléatoires, sont très brèves : la transmission dure moins d’une demi seconde.

Quelles sont les fréquences utilisées ?

Les modules de communication installés par Saur directement sur les compteurs d’eau fonctionnent dans la bande de fréquence 169,4 – 169,475 MHz qui est une bande de plein droit réservée à cet usage, donc exploitable sans licence. Cette bande de fréquences se compose de 6 sous-porteuses de 12,5 kHz de largeur.

Que mesure l’ANFR ?

Les caractéristiques techniques radios de trois modules ont été étudiées. Les essais de mesure de champ électromagnétique sur site sous accréditation technique ont établi que les niveaux d’exposition sont bien conformes à la réglementation en vigueur. Les niveaux d’exposition mesurés sont inférieurs ou égaux à 0,15 V/m, ce qui est très inférieur à la valeur limite réglementaire, qui est de 28 V/m dans la bande de fréquence utilisée par les modules.

A 50 centimètres des modules, des niveaux de champ instantané maximal de 2 à 3 V/m ont été mesurés selon les modules. Des mesures réalisées à différentes distances de l’antenne ont montré que ces niveaux de champ instantané maximal décroissent rapidement avec la distance.

Les rapports de mesures

🇫🇷 C'est la #JournéeMondialeDeLaTélévision ! La première diffusion d'une émission de télévision depuis mon sommet a été réalisée en 1935. En 2021, 48 antennes permettent aux parisiens et franciliens de recevoir 46 chaînes de la TNT.
@TDFgroupe #tourEiffel https://t.co/XSaSFWY2Kn

Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données #opendata sur https://t.co/cr2xaQiCM7 ! Aujourd’hui, focus sur
@ClermontFd et l'arrivée de la #5G : 100 sites #5G sont autorisés par l’@anfr dont 88 sont déclarés techniquement opérationnels (activés) par les opérateurs mobiles. https://t.co/wC1v46U3Wx

Retrouvez l’intervention de @GillesBregant dans la matinale de @SudRadio ce matin, sur le brouilleur d’ondes à Clermont-Ferrand. Chaque année, l’ANFR traite environ 2000 cas de brouillages de fréquences sur le territoire.
Pour 🎧l'ITW complète c'est ici ⤵️
https://t.co/0RZLq6d9IC https://t.co/Zn4BRN0w9a

ANFR a Retweeté

[#SudRadio] @GillesBregant, DG de l'@ANFR

🗣️ "Un habitant de #Clermont avait installé un brouilleur assez puissant pour perturber 1/4 de la ville ! Soit disant, il voulait perturber le wi-fi de son voisin. Rappelons tout de même qu'un brouilleur est interdit en France" https://t.co/wPdnUenDIL

Un mystérieux brouillage détecté et neutralisé à Clermont-Ferrand https://t.co/vHIeivaA4p

Vrai sujet. On voit fleurir de plus en plus ce type de d’équipements dans des zones réputées pour servir de lieu de répartition d’une grosse livraison, afin de faire tomber les réseaux (et donc rendre inexploitables les données de localisation) le temps de l’opération. https://t.co/FMDZZDWws4

#lesEnquêtesANFR
L’@anfr a été saisie par 2 opérateurs de téléphonie mobile pour résoudre un cas de brouillage particulièrement sensible au vu de son ampleur à Clermont-Ferrand et ses environs : 24 sites mobiles étaient perturbés ! En savoir plus⤵️
https://t.co/HAJmtzy6sZ https://t.co/OuFKPQMbY3

@GillesBregant Bravo pour ces efforts d’information au public qui contribuent par la transparence à une plus grande confiance dans ces équipements essentiels.

Désormais, https://t.co/qJEHKcKuZJ propose une synthèse immédiate des émetteurs installés dans la commune, le département ou la région de votre choix ! https://t.co/vgo8vc1fCF

Découvrez le tutoriel mis à jour avec les nouvelles fonctionnalités de Cartoradio ! Les statistiques des sites par territoire peuvent être filtrées par techno, opérateur et/ou bande de fréquences.
📽️https://t.co/IfkR6s5ks2 https://t.co/aFJ22kvV7n

Le site https://t.co/QB1SHcVju2 de l’@anfr évolue ! Vous pouvez désormais consulter des statistiques sur les sites (notamment de téléphonie mobile) autorisés et mis en service par commune, département ou région. Plus d’infos :⤵️
https://t.co/vx5IAbzpl8 https://t.co/3vUJeoPrcf

L’@anfr vous invite à son 4e atelier des #fréquences sur le partage du spectre.
Échangez avec des experts sur les solutions de partage envisagées, pour faire face aux besoins ⬆️ en fréquences pour de nouvelles applications.
Infos et inscription : https://t.co/G5VmuUOxv3 https://t.co/ivA1wwA4uy

.@GillesBregant, DG de l'@anfr, intervient ce matin à la conférence du @ForumMediasMob « de la 5G à la Conférence Mondiale des Radiocommunications : actualités de l’ANFR ». #5G #CMR23 #WRC23 https://t.co/WNv6PSHGs9

#ekiden C’est le jour J pour nos sportifs de l’@anfr ! 3 équipes représentées à @EkidenParis ! Go go go !!! 💪🏃‍♀️🏃‍♀️🏃 https://t.co/eQukNuqDBb

Bravo aux équipes de l’@ANFR qui ont participé à l’#ekiden de Paris. https://t.co/pCqZDIVVhd

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er novembre :
@orange (27 020 sites, +105 en octobre)
@SFR (22 583 sites, +95)
@bouyguestelecom (22 374 sites, +203)
@free (20 872 sites, +162)

https://t.co/28e1VpDhX0 https://t.co/Y3HI4pCqTG

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er novembre 2021, 58 210 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer. https://t.co/10ma9wpPfH