Accessibilité

FAQ

retour en haut

Les brouilleurs GPS

Les GPS ne sont pas seulement utilisés pour la conduite automobile ou les loisirs, ils le sont également pour des applications industrielles ou de sécurité : en brouillant le GPS, vous pouvez mettre en danger des personnes privées et des professionnels et provoquer des accidents industriels. Votre responsabilité sera alors engagée. 

Un brouilleur de GPS, qui est un matériel interdit en France, diffuse un signal parasite qui brouille les fréquences des satellites des services de géolocalisation : il rend inopérant les systèmes de géolocalisation par satellite, comme le GPS ou Galiléo, pourtant de plus en plus utilisés dans de nombreux secteurs d’activité -  les transports (terrestres, fluviaux, aériens ou maritimes), le guidage des machines agricoles, les services de téléphonie et d’internet mobiles, la radiodiffusion ou encore les services ayant besoin d’une référence de temps, comme par exemple les transactions effectuées par les banques. Le brouilleur de GPS perturbe alors tous les GPS dans son voisinage, qu’ils se trouvent dans des avions, des voitures, des bateaux, des relais mobiles ou des relais TV. Les émissions d’un brouilleur de GPS ne restent jamais confinées dans un petit espace comme l’intérieur de votre véhicule par exemple. Le rayon d’action de ces appareils est beaucoup plus important : il perturbe des systèmes GPS à plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de mètres selon sa puissance. 

La loi précise que l'importation, la publicité, la cession à titre gratuit ou onéreux, la mise en circulation, l'installation, la détention et l'utilisation des brouilleurs sont, hormis pour les besoins de l'ordre public, de la défense et de la sécurité nationale, ou du service public de la justice, strictement interdites et punies de peines pouvant aller jusqu'à 30 000 euros d'amende et six mois d'emprisonnement - articles L33-3-1 et L39-1 du CPCE (Code des Postes et Communications Electroniques).

L’une des missions de l’ANFR est le Contrôle du Spectre  qui consiste à sécuriser la disponibilité des applications qui dépendent de ressources hertziennes. Dans ce cadre, l’ANFR traite les cas de brouillages des fréquences GPS qui lui sont signalés et intervient sur site afin de localiser et identifier les émissions à l’origine des perturbations.  Lors de telles interventions, l’ANFR a identifié à plusieurs reprises la présence de brouilleurs GPS. L’ANFR est par exemple intervenue, suite à une plainte de l'aviation civile, à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry où le GPS est utilisé par les pilotes d’avions lors du décollage et de l’atterrissage. Suite à ce signalement, des agents assermentés du Service Régional de Lyon ont détecté l’usage d’un brouilleur GPS installé dans le camion d’un chauffeur qui ne souhaitait pas être « tracé » par son employeur et qui passait régulièrement à proximité de l’aéroport.


Au-delà de ces interventions curatives, l’ANFR sensibilise aux risques des brouilleurs GPS. Une brochure pédagogique a été mise en ligne et largement diffusée vers les principaux acteurs concernés.
Elle rappelle l’importance des systèmes de géolocalisation et de datation par GPS et les conséquences préoccupantes des effets d’un brouilleur GPS sur tous les récepteurs GPS du voisinage.

 

NB : Le terme GPS est utilisé ici de manière générique. Le sujet des brouillages et brouilleurs GPS concerne le GNSS au sens large, c’est-à-dire tous les systèmes de géolocalisation par satellite (GPS, Galileo, etc…).

📶Inauguration du 1er site #4G multi-opérateurs d’accès à l'internet mobile à #FauxVillecerf. Le service régional @anfr de Nancy était présent aux côtés des représentants de l’État, des élus et des opérateurs. https://t.co/tDc8qyJdQY

L’@ANFR interviewée par @FrenchtechCentral. Bandes de fréquences, conformité aux normes du marché : découvrez dans cette vidéo 👇 comment l’Agence accompagne les start-ups dans le domaine du « sans fil ». https://t.co/Uv2zjMXJXq

L'@anfr a lancé une campagne de sensibilisation sur les risques créés par les brouilleurs GPS. Cette campagne informe les chefs d’entreprise et sensibilise les employés à l’interdiction de possession et d’utilisation de brouilleurs GPS.
+ d'info https://t.co/XhkyfR0kLp https://t.co/7d5lDhgUcS

Visite de l’@anfr à l’@IFA_Berlin : cet événement annuel constitue la référence en Europe pour l'électronique grand public : audiovisuel, domotique, téléphonie mobile, innovation. https://t.co/s9L88WU2jw

#OfficeHours🤝#Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@Anfr, l'@Arcep et l'@Ugap vous reçoivent en RDV individuel à @FrenchTechCtral et vous éclairent sur leurs réglementations spécifiques.
Prenez RDV ici 👉https://t.co/3noH8nr6Qb https://t.co/H6vydyWygN

Atelier @ITU pour préparer la #CMR19 : examen des évolutions réglementaires nécessaires aux plates-formes de haute altitude (HAPS) et utiles pour les projets Zephyr d’@Airbus et Stratobus de @Thales_Alenia_S #drone #satellite #WRC https://t.co/DeGtdSdgmc

[#Newsletter] 🗞️
Découvrez notre dernière lettre d'information! Au programme :
▶️ L'ANFR et les grands événements...
▶️ L'ordre du jour de la #CMR19: le WiFi dans les bandes 5GHz
▶️ Les enquêtes de l’ANFR
▶️ Masterclass sur la #5G à #StationF

👉https://t.co/SHbIt0q4Cl https://t.co/2Ll7jMijWa

Atelier UIT pour préparer la #CMR19 : soutien à la proposition européenne sur la #5G à 26 GHz protégeant la bande passive à 24 GHz. Une décision différente de la CMR affecterait durablement les capacités de prévision météorologique. https://t.co/HKjYzwaXMe

#Recrutement 🧐

L'@anfr recrute:

🌴 Un(e) Responsable de l'antenne de Nouvelle-Calédonie de l'Agence Nationale des Fréquences.

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/Z2uk04cK3q

Préparation de la #CMR19, réunion hier à Genève à l’@ITU des pays d’expression francophone : 60 inscrits en provenance de 17 pays. Échanges intenses sur les positions des trois organisations régionales : CEPT, UAT et ASMG. #WRC https://t.co/Tf9TZ3J065

[#ObservatoireANFR]📱📊
89 nouvelles stations #5G expérimentales ont été autorisées par l’ @ANFR en août dans la bande 3,5 GHz, pour un total de 208 #stations autorisées en France au 1er septembre.

👉https://t.co/p4lv20Khvw https://t.co/FSb8POD7Zv

[#ObservatoireANFR]📱📊

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole au 1er septembre:
▶️@orange (19 851 sites, + 168 en août 2019)
▶️@SFR (17 946 sites, + 49)
▶️@bouyguestelecom (17 560 sites, + 203)
▶️@Free (13 246 sites, + 251).

👉 https://t.co/XFaOjIdlkg https://t.co/3oURH0Yp4W

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er septembre 2019, 47 845 sites #4G sont autorisés par l' @ANFR , en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

👉
https://t.co/1GP2WHZQCq https://t.co/AvNNIeMOdU

L’@ANFR publie les documents de référence soumis à la consultation publique relatifs à l'exposition du public aux #ondes électromagnétiques en #5G.

+ d'infos👉 https://t.co/f9Sa9BQl57 https://t.co/qkZtojibbz

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur