Accessibilité

FAQ

retour en haut

Actualité

Les enquêtes de l'ANFR : brouillage de l'internet et du téléphone au zoo de Beauval : un préamplificateur télé responsable

05/09/2019

Les interférences radioélectriques peuvent perturber le fonctionnement des émetteurs ou des récepteurs de radiocommunications. Les brouillages, qu’ils soient volontaires ou non intentionnels, portent atteinte à la disponibilité de services sans fil, risquant de les rendre inopérants. Des appareils électriques non conformes aux normes en vigueur ou vieillissants peuvent créer des émissions parasites et provoquer des brouillages.

Les préamplificateurs télé peuvent ainsi produire des émissions non désirées. Le cas s’est présenté au zoo de Beauval (Loir et Cher) : un préamplificateur télé défaillant dégradait la disponibilité des services de téléphonie et d’internet d’un opérateur mobile.  Un préamplificateur télé est un appareil électronique qui améliore la qualité de la réception numérique quand le niveau des signaux captés par une antenne télé râteau ne suffit pas à assurer une bonne réception. Utile dans une résidence individuelle située en limite de couverture TNT , il est souvent indispensable dans les immeubles collectifs, où la distribution du signal vers plusieurs logements divise sa puissance. Ces appareils n’interagissent normalement pas avec l’extérieur : leurs signaux sont normalement confinés aux câbles de distribution des habitations. Néanmoins, s’ils ne sont pas conformes ou lorsque leurs composants électroniques vieillissent, il arrive qu’ils produisent des fréquences parasites. Celles-ci, atteignant l’antenne-râteau qui joue alors un rôle d’émetteur, sont alors diffusées dans tout le voisinage.

Ce brouillage pénalisait les visiteurs du parc et ses employés. L’opérateur qui subissait l’interférence a transmis à l’ANFR une demande d’instruction en brouillage. L’ANFR a alors lancé une enquête de terrain. Les experts assermentés et habilités du Centre de Contrôle International (CCI) de Rambouillet de l’ANFR, dotés d’équipements appropriés, se sont rendus sur place. Ils ont détecté la présence d’une perturbation sur la fréquence 910,690 MHz à Saint Aignan, à 2 km du site perturbé. Le signal brouilleur semblait provenir d’une habitation. Nos agents ont pris contact avec le propriétaire des lieux pour poursuivre leur enquête. Le propriétaire n’a pas souhaité que les agents de l’ANFR pénètrent dans son domicile le jour-même. Ils lui ont donc adressé un courrier rappelant la réglementation des fréquences et sollicitant un rendez-vous. Un second déplacement a alors permis de confirmer la cause de l’interférence : un simple préamplificateur TV, installé dans les combles. Une nouvelle lettre a enjoint au propriétaire de l’installation d’effectuer les travaux (réparation ou changement du préamplificateur télé) pour mettre fin brouillage dans un délai déterminé. L’ANFR a néanmoins dû accorder un délai supplémentaire, car l’installateur TV n’avait pu se déplacer à temps en raison de la canicule. Une fois les travaux nécessaires réalisés, l’ANFR a reçu confirmation de la fin des perturbations par l’opérateur mobile concerné.

L’ANFR traite chaque année de très nombreux cas de perturbations dans les bandes de téléphonie mobile. Dans environ un quart de ces cas, c’est, de la même manière, un préamplificateur télé qui les a provoquées. En 2018, ce sont ainsi plus de 180 cas de brouillage de téléphonie mobile par des préamplificateurs télé qui ont été constatés et cette tendance se confirmera en 2019.

Il est donc important d’être vigilant lors de l’achat d’un préamplificateur télé : il faut vérifier sa conformité à la réglementation européenne (Directive RED), qui se traduit par un marquage CE, et aux éventuelles conditions d’utilisation dans sa documentation. Il ne faut ensuite pas hésiter à le changer périodiquement pour éviter son obsolescence.


Pour ce cas de brouillage, l’ANFR peut notifier une taxe forfaitaire de 450 € pour frais d’intervention (loi n° 86-1317 du 30 décembre 1986 de finances pour 1987) au responsable du brouillage. Elle peut également rédiger un procès-verbal transmis au Procureur pour éventuelle poursuite pénale. La sanction pénale peut aller jusqu’à six mois d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende (article L39-1  du Code des postes et communications électroniques).

Cependant, dans ce cas le responsable du brouillage était de bonne foi et a remédié rapidement au brouillage. L'ANFR n’a pas souhaité recourir à une procédure judiciaire.

📶Inauguration du 1er site #4G multi-opérateurs d’accès à l'internet mobile à #FauxVillecerf. Le service régional @anfr de Nancy était présent aux côtés des représentants de l’État, des élus et des opérateurs. https://t.co/tDc8qyJdQY

L’@ANFR interviewée par @FrenchtechCentral. Bandes de fréquences, conformité aux normes du marché : découvrez dans cette vidéo 👇 comment l’Agence accompagne les start-ups dans le domaine du « sans fil ». https://t.co/Uv2zjMXJXq

L'@anfr a lancé une campagne de sensibilisation sur les risques créés par les brouilleurs GPS. Cette campagne informe les chefs d’entreprise et sensibilise les employés à l’interdiction de possession et d’utilisation de brouilleurs GPS.
+ d'info https://t.co/XhkyfR0kLp https://t.co/7d5lDhgUcS

Visite de l’@anfr à l’@IFA_Berlin : cet événement annuel constitue la référence en Europe pour l'électronique grand public : audiovisuel, domotique, téléphonie mobile, innovation. https://t.co/s9L88WU2jw

#OfficeHours🤝#Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@Anfr, l'@Arcep et l'@Ugap vous reçoivent en RDV individuel à @FrenchTechCtral et vous éclairent sur leurs réglementations spécifiques.
Prenez RDV ici 👉https://t.co/3noH8nr6Qb https://t.co/H6vydyWygN

Atelier @ITU pour préparer la #CMR19 : examen des évolutions réglementaires nécessaires aux plates-formes de haute altitude (HAPS) et utiles pour les projets Zephyr d’@Airbus et Stratobus de @Thales_Alenia_S #drone #satellite #WRC https://t.co/DeGtdSdgmc

[#Newsletter] 🗞️
Découvrez notre dernière lettre d'information! Au programme :
▶️ L'ANFR et les grands événements...
▶️ L'ordre du jour de la #CMR19: le WiFi dans les bandes 5GHz
▶️ Les enquêtes de l’ANFR
▶️ Masterclass sur la #5G à #StationF

👉https://t.co/SHbIt0q4Cl https://t.co/2Ll7jMijWa

Atelier UIT pour préparer la #CMR19 : soutien à la proposition européenne sur la #5G à 26 GHz protégeant la bande passive à 24 GHz. Une décision différente de la CMR affecterait durablement les capacités de prévision météorologique. https://t.co/HKjYzwaXMe

#Recrutement 🧐

L'@anfr recrute:

🌴 Un(e) Responsable de l'antenne de Nouvelle-Calédonie de l'Agence Nationale des Fréquences.

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/Z2uk04cK3q

Préparation de la #CMR19, réunion hier à Genève à l’@ITU des pays d’expression francophone : 60 inscrits en provenance de 17 pays. Échanges intenses sur les positions des trois organisations régionales : CEPT, UAT et ASMG. #WRC https://t.co/Tf9TZ3J065

[#ObservatoireANFR]📱📊
89 nouvelles stations #5G expérimentales ont été autorisées par l’ @ANFR en août dans la bande 3,5 GHz, pour un total de 208 #stations autorisées en France au 1er septembre.

👉https://t.co/p4lv20Khvw https://t.co/FSb8POD7Zv

[#ObservatoireANFR]📱📊

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole au 1er septembre:
▶️@orange (19 851 sites, + 168 en août 2019)
▶️@SFR (17 946 sites, + 49)
▶️@bouyguestelecom (17 560 sites, + 203)
▶️@Free (13 246 sites, + 251).

👉 https://t.co/XFaOjIdlkg https://t.co/3oURH0Yp4W

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er septembre 2019, 47 845 sites #4G sont autorisés par l' @ANFR , en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

👉
https://t.co/1GP2WHZQCq https://t.co/AvNNIeMOdU

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil