retour en haut

Suborbital vehicles

 Will we soon be overflown by a multitude of suborbital vehicles?

In 2004, SpaceShipOne carried out the first flight of a private aircraft at an altitude higher than 100 km. 

 

 

 

 

This success opened the path to several suborbital vehicle development projects, the most well-known being Richard Branson's who launched Virgin Galactic with the aim of being able to transport passengers into space for a few minutes.

Other players also launched into the suborbital flight race: XCOR aerospace with its rocket-plane called Lynx or Blue origin with its reusable New Shepard launcher, in many aspects comparable to the reusable 1st stage of the Space X Falcon 9 rocket.

Initially intended to transport wealthy tourists who wanted to experience the thrills of a weightless space flight, the applications being considered since then have diversified to satellite launches, long distance passenger or freight transport.

But what exactly is a suborbital flight? The altitude of 100 km (Kármán line) is usually considered to be the frontier between the atmosphere and space.  At that altitude, aerodynamic uplift is no longer sufficient for aircraft flight. A flight becomes suborbital when it crosses this limit, without the device going into orbit.

 

A set of definitions is being drawn up by the International Radiocommunications Union. At this stage, a suborbital flight is defined as the “controlled flight of a vehicle that reaches space from the surface of the earth and returns to it without having completed an orbit”, and a suborbital vehicle is defined as “a vehicle designed to carry out a suborbital flight, for which all or part of the elements composing it can be reusable or not”. 

 

The figure below shows an example of the different phases of a suborbital flight:

(click to enlarge)

The development of suborbital flights poses new questions in terms of radiocommunications regulations considering the traditional divide between space and aviation. For example:

  •  Which regulations should apply to an aircraft that is no longer in the atmosphere but which cannot be considered to be a satellite or an orbital station?
  • How, considering the speed of the craft, is the separation with low altitude commercial flights achieved?

 

The 2019 World Radiocommunications Conference will discuss this question in order to make sure that international regulations are coherent with the expected generalisation of suborbital flights.

 

And, on a night with clear skies perhaps you will soon be able to see the wake of a suborbital vehicle amongst a shower of shooting stars?

 

 

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Le 5 avril 2016, c’est le passage à la #TNT HD ! L’@anfr lance une campagne d’information incitant les téléspectateurs à se munir d’un téléviseur ou d’un adaptateur compatible HD pour continuer à recevoir la TNT. ©M.Chalvin https://t.co/jhZ2jEvCUR

#EU5GConf Lors de la session sur les verticaux, Eric Fournier évoque la connectivité 5G pour des applications locales (industrie, media, transport/logistique, agriculture) : de futures bandes harmonisées à 4 GHz (autorisations générales) et à 6 GHz (autorisations individuelles) ? https://t.co/jHAlKKS9Df

.@GillesBregant , DG de l’@ANFR et Eric Fournier, Directeur de la planification du spectre et des affaires internationales, interviennent aujourd’hui à la Conférence européenne sur la #5G.
Pour plus d'informations et pour suivre l'événement ⤵️
https://t.co/H1y3WdS2Kg #EU5GConf https://t.co/f34OdNz3d8

« Ce n’est pas la 5G qui perturbe les radioaltimètres, ce sont plutôt ces derniers qui sont mal préparés à l’apparition de la 5G » ⁦⁦@GillesBregant⁩ 👇 https://t.co/oOZlPcoH2b

#25AnsANFR🎂 #1jour1date le 2 avril 2015, l’@anfr publie ses 1ers jeux de données en #opendata sur le site gouvernemental https://t.co/vM0dSfHuVG. Ces données ouvertes donneront lieu à l’organisation de hackathons annuels dédies aux fréquences : « les Fr’Hacks » ©M.Chalvin https://t.co/ua8HBlCVpX

[in English] The ANFR has published in English the first results of measurement of public exposure to waves carried out before and after the #5G roll out in 1500 sites in France.

https://t.co/Qjw8jrhyoZ https://t.co/cRFojVtYwd

L’ANFR est intervenue la semaine dernière à Lorient avec la @DGA sur la future frégate de la @MarineNationale, la FREMM Lorraine, pour vérifier les nombreux systèmes de transmission par fréquences, à l’approche des 1ers essais en mer https://t.co/CgIMi2hmaH

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 29 janvier 2015 : la Loi dite « Abeille » (Loi sur la sobriété, la transparence, l’ information et la concertation en matière d’exposition aux ondes) confie à l’ANFR de nouvelles missions, notamment le recensement des points atypiques ©M.Chalvin https://t.co/vAWYLalkQz

🎙️Retrouvez l’intervention de @gillesbregant, DG de l’@anfr, ce matin sur @Franceculture pour répondre à la question « la 5G peut-elle perturber le trafic aérien ? »
L’intégralité de l’interview en replay : La 5G peut-elle perturber le trafic aérien ? ⤵️https://t.co/Jg4TeCENXs https://t.co/9x5S4ADyAZ

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Depuis le 1er janvier 2014, l’@ANFR gère le dispositif national de contrôle et de mesures des ondes, qui permet aux particuliers et aux collectivités de faire des demandes de mesures d’exposition. ©M.Chalvin https://t.co/x7GMziudNi

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 1er novembre 2012 : l’@ANFR autorise les 1ères implantations de sites 4G et publie son 1er #observatoire du déploiement des réseaux mobiles, qui rend le processus de déploiement des opérateurs mobiles plus transparent. ©M.Chalvin https://t.co/YUIv3Sgj1h

ANFR a Retweeté

L’oreillette divise par 10 votre exposition aux ondes des smartphones https://t.co/OI9xOJyDma

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 8 mai 2012 : refonte des certificats radioamateurs français en un seul certificat « HAREC », qui permet une reconnaissance avec les certificats étrangers et autorise le mode numérique. ©M.Chalvin https://t.co/xDRLTuVTvh

ANFR a Retweeté

Pour le bon réseau, je vous renvoie à cette étude de l'@anfr: appeler dans de bonnes conditions peut diviser le niveau d'exposition... par 32.000.

Donc on évite les coups de fil dans le train. En plus ça énerve tout le monde.

https://t.co/WANe44JtCS

ANFR a Retweeté

Avions et 5G : pourquoi la France a moins de soucis que les États-Unis https://t.co/oiAsMf4vqP https://t.co/teDIvyqRyK

L’ANFR publie ce jour une étude sur l’exposition aux ondes du téléphone portable utilisé avec un kit oreillette : cette utilisation permet de réduire d’un facteur 10 en moyenne son exposition aux ondes, comparé à un usage direct de son téléphone portable.
https://t.co/rV86kvbq2m https://t.co/xETs9bPcMz

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil