Accessibilité

retour en haut

Compatibility studies


    • Rapport sur la coexistence en bande adjacente entre le service mobile dans la bande 1427-1452 MHz et le service de radioastronomie dans la bande 1400-1427 MHz. Télécharger le rapport (septembre 2019).


    • Etude préliminaire sur la protection des systèmes du service fixe par satellite au-dessus de 3,8GHz vis-à-vis de l’IMT 5G opérant dans la bande de fréquence 3,4 – 3,8 GHz. Télécharger le rapport (septembre 2019). 


    • Coexistence en co-fréquence entre le service mobile (IMT) opérant dans la bande de fréquence 24.25-27.5 GHz et les stations terriennes du service exploration de la terre par Satellite (SETS) dans la bande de fréquence 25.5-27 GHz. Télécharger le rapport (septembre 2018). 


    • Dans la perspective d’introduction des systèmes mobiles large bande (LTE) dans la bande 3400-3600 MHz, une étude de coexistence avec les radars de la Défense opérant sous 3400 MHz a été menée. Télécharger le rapport (septembre 2015). 


    • Coexistence entre réseaux mobiles et utilisation du ministère de la Défense et de l’Intérieur au-dessus de 1492 MHz. Dans la perspective d’introduction du service mobile large bande dans 1452-1492 MHz, la coexistence en bande adjacente avec les systèmes du Ministère de l’Intérieur a été étudiée.  Télécharger le rapport (Avril 2015)


    • Coexistence entre le service mobile par satellite et la radioastronomie à 1670 MHz. Dans la perspective d’introduction du service mobile par satellite dans la bande 1670-1675 MHz dans le tableau national de répartition des bande de fréquences, le présent rapport vise à analyser les modalités de coexistence en bande adjacente à 1670 MHz entre les terminaux terrestres de ce service et la radioastronomie pour les sites de Floirac et de Bure. Télécharger le rapport. (Novembre 2014).


    • Introduction des liaisons de vidéo-reportage dans la bande de fréquence 2700-2900 MHz. Dans la perspective d’utilisation des liaisons de vidéo-reportage dans la bande de fréquence 2700-2900 MHz, le présent rapport présente les résultats des études de partage et de compatibilité entre les services utilisant actuellement cette bande ou les bandes adjacentes et ces liaisons vidéo mobiles. Sur la base des résultats de ces études, ce rapport présente également les conditions techniques et opérationnelles applicables aux liaisons de vidéo-reportage. Télécharger le rapport (Novembre 2014)


    • Impact des équipements auxiliaires sonores de radiodiffusion du type micros sans fil, liaisons d'ordre, et liaisons de retour son sur la TNT. L’ANFR a réalisé une étude permettant de déterminer l’impact potentiel, sur la télévision numérique terrestre (TNT), des équipements auxiliaires sonores de radiodiffusion du type micros sans fil, liaisons d'ordre, et liaisons de retour son fonctionnant dans la bande UHF. Cette étude conclut qu’une utilisation dans les espaces blancs de la TNT de la bande UHF ne présente pas de risques de brouillage préjudiciable sur la réception de la TNT. Télécharger le rapport complet (mai 2014).


    • Compatibilité entre systèmes mobiles 4G dans la bande 2500-2690 MHz et les radars dans la bande 2700-2900 MHz. L’Agence a conduit en 2011 une étude technique sur la compatibilité entre systèmes mobiles 4G dans la bande 2500-2690 MHz et les radars dans la bande 2700-2900 MHz en lien avec des travaux menés dans le cadre de la CEPT. Ces radars sont utilisés en France par l’aviation civile (contrôle du trafic aérien), la météorologie et la défense. Consulter la procédure complète (2014).




    • L’Agence a conduit en 2009 des études techniques approfondies pour mieux comprendre le risque de brouillage du canal 60 de la télévision lors du déploiement des futurs réseaux de téléphonie mobile dans la bande de fréquence des 800 MHz. Consulter les travaux de compatibilité sur la bande 800 MHz (2009).







    • Rapport sur la compatibilité entre les réseaux de radiocommunications du service mobile du ministère de l’Intérieur (bande 83–87,3 MHz) et les stations d’émission de radiodiffusion FM (bande 87,5–108 MHz) autorisées par le conseil supérieur de l’audiovisuel (publication 2000).


    ANFR a Retweeté

    La réponse : 94% des Français équipés d'un smartphone l'utilisent quotidiennement 🔽 https://t.co/cVdsTO4Hch https://t.co/exRoateg6o

    Au service régional de Nancy, réunion avec les antennistes sur la protection de la réception de la #TNT. https://t.co/woeLZ6Rg27

    L’@anfr échange ce jour avec @AndorraTelecom sur les futurs projets de coordination des fréquences entre la principauté d’Andorre 🇦🇩 et la France 🇫🇷 pour le DAB+, la TNT et les réseaux mobiles 5G. #TNT #DABPlus #5G https://t.co/rRYvSX0L1E

    Table ronde "Experimentation 5G" animée par Joëlle Gauthier @Pole_Systematic @anfr ➡️Conférence @G9Plus @SopraSteria_fr @nokia
    "La 5G: Passons à l'action!' #5GNow #5G9plus https://t.co/OJz8xGKN59

    ANFR a Retweeté

    #ITUWRC identifies additional frequency bands for #5G https://t.co/t0FxsBSwaT https://t.co/m9q6Mrdf45

    En direct de la CMR-19 ! La plénière est toujours en cours... Un thread pour donner les principales conclusions adoptées #ituwrc https://t.co/1Oh1zDOccu

    En route pour la plénière d’approbation des derniers textes de la CMR #ITUWRC https://t.co/Util4aGiGu

    A partir du 1er juillet 2020 , l’affichage du DAS (tête , tronc et membre)sera renforcé et devra figurer sur l’ensemble des équipements radioélectriques. L'@anfr assurera le respect de cette nouvelle règlementation.

    👉https://t.co/86dBrcuORB https://t.co/hqcRI2Yp6y

    Recevez l'actualité de l'anfr

    > Modifier votre profil