Accessibilité

retour en haut

Compatibility studies

    • Rapport sur la coexistence en bande adjacente entre le service mobile dans la bande 1427-1452 MHz et le service de radioastronomie dans la bande 1400-1427 MHz. Télécharger le rapport (septembre 2019). 


    • Etude préliminaire sur la protection des systèmes du service fixe par satellite au-dessus de 3,8GHz vis-à-vis de l’IMT 5G opérant dans la bande de fréquence 3,4 – 3,8 GHz. Télécharger le rapport (septembre 2019). 


    • Coexistence en co-fréquence entre le service mobile (IMT) opérant dans la bande de fréquence 24.25-27.5 GHz et les stations terriennes du service exploration de la terre par Satellite (SETS) dans la bande de fréquence 25.5-27 GHz. Télécharger le rapport (septembre 2018). 


    • Dans la perspective d’introduction des systèmes mobiles large bande (LTE) dans la bande 3400-3600 MHz, une étude de coexistence avec les radars de la Défense opérant sous 3400 MHz a été menée. Télécharger le rapport (septembre 2015). 


    • Coexistence entre réseaux mobiles et utilisation du ministère de la Défense et de l’Intérieur au-dessus de 1492 MHz. Dans la perspective d’introduction du service mobile large bande dans 1452-1492 MHz, la coexistence en bande adjacente avec les systèmes du Ministère de l’Intérieur a été étudiée.  Télécharger le rapport (Avril 2015)


    • Coexistence entre le service mobile par satellite et la radioastronomie à 1670 MHz. Dans la perspective d’introduction du service mobile par satellite dans la bande 1670-1675 MHz dans le tableau national de répartition des bande de fréquences, le présent rapport vise à analyser les modalités de coexistence en bande adjacente à 1670 MHz entre les terminaux terrestres de ce service et la radioastronomie pour les sites de Floirac et de Bure. Télécharger le rapport. (Novembre 2014).


    • Introduction des liaisons de vidéo-reportage dans la bande de fréquence 2700-2900 MHz. Dans la perspective d’utilisation des liaisons de vidéo-reportage dans la bande de fréquence 2700-2900 MHz, le présent rapport présente les résultats des études de partage et de compatibilité entre les services utilisant actuellement cette bande ou les bandes adjacentes et ces liaisons vidéo mobiles. Sur la base des résultats de ces études, ce rapport présente également les conditions techniques et opérationnelles applicables aux liaisons de vidéo-reportage. Télécharger le rapport (Novembre 2014)


    • Impact des équipements auxiliaires sonores de radiodiffusion du type micros sans fil, liaisons d'ordre, et liaisons de retour son sur la TNT. L’ANFR a réalisé une étude permettant de déterminer l’impact potentiel, sur la télévision numérique terrestre (TNT), des équipements auxiliaires sonores de radiodiffusion du type micros sans fil, liaisons d'ordre, et liaisons de retour son fonctionnant dans la bande UHF. Cette étude conclut qu’une utilisation dans les espaces blancs de la TNT de la bande UHF ne présente pas de risques de brouillage préjudiciable sur la réception de la TNT. Télécharger le rapport complet (mai 2014).


    • Compatibilité entre systèmes mobiles 4G dans la bande 2500-2690 MHz et les radars dans la bande 2700-2900 MHz. L’Agence a conduit en 2011 une étude technique sur la compatibilité entre systèmes mobiles 4G dans la bande 2500-2690 MHz et les radars dans la bande 2700-2900 MHz en lien avec des travaux menés dans le cadre de la CEPT. Ces radars sont utilisés en France par l’aviation civile (contrôle du trafic aérien), la météorologie et la défense. Consulter la procédure complète (2014).




    • L’Agence a conduit en 2009 des études techniques approfondies pour mieux comprendre le risque de brouillage du canal 60 de la télévision lors du déploiement des futurs réseaux de téléphonie mobile dans la bande de fréquence des 800 MHz. Consulter les travaux de compatibilité sur la bande 800 MHz (2009).







    • Rapport sur la compatibilité entre les réseaux de radiocommunications du service mobile du ministère de l’Intérieur (bande 83–87,3 MHz) et les stations d’émission de radiodiffusion FM (bande 87,5–108 MHz) autorisées par le conseil supérieur de l’audiovisuel (publication 2000).


    L'@anfr publie une analyse de toutes les mesures réalisées à la demande de particuliers entre juin et décembre 2018 pour évaluer l’exposition due aux compteurs Linky.

    Télécharger le rapport ici 👉 https://t.co/i5yotD1fAv https://t.co/Bqu168BP8U

    #Recrutement

    L' @anfr recrute un(e): 👨‍💼👩‍💼

    ▶️Un(e) développeur:

    👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/7gGPgE1P7a

    L’@anfr était présente ce matin à la 2ème édition de Médias en Seine, le 1er festival qui réunit celles et ceux qui construisent les médias de demain. Notre DG @gillesbregant a participé aux discussions sur le plateau Média Lab de l'information. #Echanger #Imaginer #Avancer https://t.co/r0ZLHeWVep

    #5G à 26 GHz et @Paris2024 : deux projets naturellement complémentaires @anfr https://t.co/rL8pDP0BRw

    ANFR a Retweeté

    Direction la @citedessciences pour la présentation des plateformes d’expérimentations #5G  dans la bande 26 GHz, la bande des fréquences « millimétriques » (la bande prochainement attribuée est « la 3.5 GHz ») ! @DGEntreprises @Anses_fr @anfr @GouvernementFR @BrunoMaquart @anfr https://t.co/RVAkfyxxsz

    L’ANFR informe du retrait du marché et du rappel du téléphone ECHO HORIZON LITE 📱. Des mesures réalisées dans le cadre de la surveillance du marché des terminaux ont en effet mis en évidence des valeurs de DAS tronc dépassant la limite autorisée.

    👉 https://t.co/QcLWS65bsP https://t.co/wdKBpfvAa9

    [#ObservatoireANFR]📱📊
    En septembre, 35 nouvelles stations #5G ont été autorisées par l’@ANFR dans le cadre des expérimentations organisées par l’@Arcep : 398 #stations 5G en France sont en test dans la bande 3,5 GHz au 1er octobre.

    👉 https://t.co/GSLvSga5Gj https://t.co/DMQjnWUjGd

    [#ObservatoireANFR]📱📊

    Le bilan des sites 4G mis en service en métropole au 1er octobre :

    ▶️ @orange (20 054 sites, + 203 en septembre 2019)
    ▶️ @SFR (18 025 sites, + 79)
    ▶️@bouyguestelecom (17 622 sites, + 62)
    ▶️@Free (13 636 sites, + 390)

    👉https://t.co/Doc2nIGpCx

    [#ObservatoireANFR] 📱📊

    Au 1er octobre 2019, 48 437 sites #4G sont autorisés par l' @ANFR, en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

    👉 https://t.co/R4YtyK1HbY https://t.co/AlzhliOH0R

    L’@anfr a décidé d’expérimenter des capteurs autonomes large bande qui permettront d’apprécier en temps réel le niveau d’exposition dans les bandes 80 MHz - 6 GHz. https://t.co/fyHGCD4cy9

    Déroulement ce matin du 4ème comité nationale de dialogue au sein de l’@anfr sur les niveaux d’exposition aux #ondes https://t.co/mixMS1dMNC

    #Recrutement 🧐

    L' @anfr recrute un(e): 👨‍💼👩‍💼

    ▶️Un(e) chef(e) de projet intégration SI - Junior (H/F)

    👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/mrPMOoUwGv

    📱📶 L’ANFR publie son bilan du 1er semestre 2019 concernant les contrôles de DAS réalisés sur 46 téléphones portables prélevés dans des points de vente en France.

    Consulter le bilan 👉 https://t.co/eXJiAnyYn7 https://t.co/SLoz0vkRzD

    📢📚 Le #Rapport annuel de l’ANFR 2018 est en ligne sur le site https://t.co/bHsJLk3Hhz https://t.co/OXq1qNMOzd

    ANFR a Retweeté

    #matinale #amifpartenaires @GdParisNotaires @MaunaTraikia ouvre la séance en détaillant les enjeux du #numérique pour les villes « le numérique est un accélérateur d’innovation, il permet de rendre plus accessibles nos politiques publiques» @anfr @OrangeIDF @SFR @bouyguestelecom https://t.co/1O1pryGhwN

    Nous avons un problème

    Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

    Recevez l'actualité de l'anfr

    > Modifier votre profil