retour en haut

WG SE compatibility studies

Retrouvez ici les consultations publiques sur les sujets liés aux études de compatibilité.

 

Consultation publique de la CEPT sur 7 rapports ECC

Suite à sa 74ème réunion, le groupe de travail de l’ECC en charge de l’ingénierie du spectre (WG SE) soumet 7 rapports techniques et études en consultation publiques : appareils à faible portée / Internet des objets, impact des éoliennes, antennes MIMO, radars fixes, systèmes radio maritimes large bande.

 

Appareils à faible portée/ Internet des objets

Rapport ECC 261 : Appareils à faible portée dans la bande 862-870MHz 

Ce projet de rapport  étudie les conditions pour l’introduction de nouvelles applications à faible portée (AFP) dans la bande 862-870MHz. La France s’est assuré de la prise en compte des besoins croissants de l’Internet des objets tels qu’identifiés dans la consultation commune ARCEP/ANFR:

  • la protection des déploiements existants du  système LaRa, un Low Power Wide Area Network (LPWAN), dans la bande 865-868MHz, fonctionnant selon les règles des AFP génériques et déployés dans un nombre significatif de pays européens,
  • les besoins pour les technologies LPWA tels que LoRa et Sigfox de pouvoir transmettre avec des puissances plus élevés dans certaines portions de la bande,
  • les besoins de télé-relevage  par satellite ou par aéronef dans la bande 862-863MHz.

 

Rapport ECC 246 : Appareils à faible portée large bande dans les bandes 860-875.8 MHz et 915.2 et 920.8 MHz 

Ce projet de rapport étudie les conditions pour augmenter la largeur de bande et cycles de fonctionnement  utilisations par des appareils à faible portée dans les bandes 870-875.8 et 915.2 et 920.8 MHz. Elles ouvrent la perspective pour de nouveaux usages tels que :

  • les besoins pour les technologies LPWA tels que LoRa et Sigfox de pouvoir transmettre avec des puissances plus élevés,
  • les RFID à la bande 915-921 MHz qui bénéficie d’une harmonisation quasi mondiale. 

Les résultats de ces deux rapports dessinent les évolutions du cadre réglementaire à court terme dans ces bandes actuellement utilisées par des services gouvernementaux. 

 

Rapport ECC 257 : Suivi des animaux et autres applications dans la bande 401-403MHz 

Le projet de rapport analyse la compatibilité entre le système ICARUS proposé par le DLR (Allemagne) et les systèmes existants dans la bande 401-403 MHz. Dans cette bande fonctionne aussi le système français ARGOS (DCS fonctionnant sous le SETS).  

 

Impact des éoliennes 

Rapport ECC 260 Méthodologies pour estimer l’impact des éoliennes sur les liaisons hertziennes 

Ce projet de rapport recense les deux méthodologies présentées d’une part par la Suède et par l’université du pays basque d’autre part. Cette dernière a présenté la méthodologie développée sur la base des règles développées par UK Ofcom et exploitée depuis de nombreuses années en Espagne. La méthodologie présentée par la Suède se base sur un modèle à ouverture après comparaison avec des mesures in situ.

 
 
Antennes MIMO

Rapport ECC 258 Lignes directrices sur la mise en œuvre de liaisons point à point du service fixe en horizon radio avec des antennes MIMO 

Ce projet de rapport démontre l’intérêt de la technologie MIMO (Multiple Input, Multiple Output) pour accroître la capacité et la disponibilité des liaisons du service fixe sans utilisation additionnelle de ressource en fréquences. Il indique aussi quelques orientations techniques sur les distances de séparation entre antennes et la mesure des interférences. Les gains en termes d’efficacité spectrale dus à l’annulation des brouillages de transpolarisation (XPIC) et à la double polarisation co-canal y sont abordés.

 
 
Radars fixes 

Rapport ECC 262 : Equipements radar de surveillance pour les infrastructures fixes routières dans la gamme 76-77GHz 

Le projet de rapport ECC 262 concerne des études de coexistences entre radars d’automobiles et radars d’infrastructures envisagés dans la bande de fréquence 76-77GHz.

 
 
Systèmes radio maritimes large bande

Rapport ECC 259 : Systèmes radio maritimes large bande (MBR)  dans la bande 5850-5900MHz 

Ce projet de rapport définit des conditions de mise en œuvre des systèmes MBR dans la bande 5850-5900 MHz. Ce système est présenté comme solution de connexion haut débit pour les activités offshore au sens large (activités pétrolières, exploration sismique, cartographie/hydrographie…).

 

Ces livrables sont en consultation publique : jusqu’au 28 novembre 2016 pour le rapport ECC 257, et jusqu’au 1er décembre 2016 pour les autres rapports. 

L'Agence coordonne la réponse française aux consultations publiques de l'ECC. N'hésitez pas à nous contacter pour contribuer à la réponse française.

 

Consultation publique de la CEPT sur un nouveau rapport ECC  

Suite à la 73ème réunion du groupe de travail en charge des études techniques (WG SE), la CEPT ECC lance une consultation publique sur un rapport technique portant sur les études de compatibilité pour les PMSE audio dans la bande 1492-1525 MHz.

 

Le rapport ECC 253 préparé par l’équipe projet SE7 du WGSE porte sur les études de compatibilité des PMSE (microphones sans fil et liens audio) dans les bandes de fréquences 1492-1518MHz, voire 1518-1525 MHz. Les résultats de ces études seront exploitées afin d’évaluer l’opportunité d’identifier de nouvelles bandes de fréquences utilisables par les PMSE. La bande 1492-1518 MHz étant identifiée par l’ECC pour une harmonisation à terme au profit des réseaux mobiles (IMT), seule une exploitation limitée dans le temps pourrait être, le cas échéant, envisageable pour les PMSE dans cette bande.  En effet, l’ECC va évaluer dans les prochains mois le calendrier de mise à disposition et d’harmonisation pour les réseaux mobiles des bandes 1427-1452 MHz et 1492-1518 MHz.

Ce rapport s’appuie sur l’hypothèse que les équipements PMSE opèrent uniquement à l’intérieur des bâtiments (théâtres, salles de spectacle etc…). Les études de compatibilités sont effectuées entre autre par rapport au service fixe, service mobile, la télémétrie Aéronautique et le service mobile par satellite (liaison espace vers terre). 

L'Agence coordonne la réponse française aux consultations publiques de l'ECC. N'hésitez pas à nous contacter pour contribuer à la réponse française.

[in English] The ANFR has published in English the first results of measurement of public exposure to waves carried out before and after the #5G roll out in 1500 sites in France.

https://t.co/Qjw8jrhyoZ https://t.co/cRFojVtYwd

L’ANFR est intervenue la semaine dernière à Lorient avec la @DGA sur la future frégate de la @MarineNationale, la FREMM Lorraine, pour vérifier les nombreux systèmes de transmission par fréquences, à l’approche des 1ers essais en mer https://t.co/CgIMi2hmaH

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 29 janvier 2015 : la Loi dite « Abeille » (Loi sur la sobriété, la transparence, l’ information et la concertation en matière d’exposition aux ondes) confie à l’ANFR de nouvelles missions, notamment le recensement des points atypiques ©M.Chalvin https://t.co/vAWYLalkQz

🎙️Retrouvez l’intervention de @gillesbregant, DG de l’@anfr, ce matin sur @Franceculture pour répondre à la question « la 5G peut-elle perturber le trafic aérien ? »
L’intégralité de l’interview en replay : La 5G peut-elle perturber le trafic aérien ? ⤵️https://t.co/Jg4TeCENXs https://t.co/9x5S4ADyAZ

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Depuis le 1er janvier 2014, l’@ANFR gère le dispositif national de contrôle et de mesures des ondes, qui permet aux particuliers et aux collectivités de faire des demandes de mesures d’exposition. ©M.Chalvin https://t.co/x7GMziudNi

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 1er novembre 2012 : l’@ANFR autorise les 1ères implantations de sites 4G et publie son 1er #observatoire du déploiement des réseaux mobiles, qui rend le processus de déploiement des opérateurs mobiles plus transparent. ©M.Chalvin https://t.co/YUIv3Sgj1h

ANFR a Retweeté

L’oreillette divise par 10 votre exposition aux ondes des smartphones https://t.co/OI9xOJyDma

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 8 mai 2012 : refonte des certificats radioamateurs français en un seul certificat « HAREC », qui permet une reconnaissance avec les certificats étrangers et autorise le mode numérique. ©M.Chalvin https://t.co/xDRLTuVTvh

ANFR a Retweeté

Pour le bon réseau, je vous renvoie à cette étude de l'@anfr: appeler dans de bonnes conditions peut diviser le niveau d'exposition... par 32.000.

Donc on évite les coups de fil dans le train. En plus ça énerve tout le monde.

https://t.co/WANe44JtCS

ANFR a Retweeté

Avions et 5G : pourquoi la France a moins de soucis que les États-Unis https://t.co/oiAsMf4vqP https://t.co/teDIvyqRyK

L’ANFR publie ce jour une étude sur l’exposition aux ondes du téléphone portable utilisé avec un kit oreillette : cette utilisation permet de réduire d’un facteur 10 en moyenne son exposition aux ondes, comparé à un usage direct de son téléphone portable.
https://t.co/rV86kvbq2m https://t.co/xETs9bPcMz

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 30 novembre 2011: fin de la télévision hertzienne analogique. Une partie des fréquences est désormais utilisée pour un autre usage: le haut débit mobile, pour satisfaire les besoins croissants des 🇫🇷 d’échanger toujours + de données en mobilité ©M.Chalvin https://t.co/UF0zUCdCwe

« La 🇫🇷 compte un peu + de 123 000 antennes à faisceaux hertziens réparties sur tout le territoire et dont les fréquences s’étendent entre 1,3 GHz et 86 GHz » L’expert Ourouk JAWAD intervient au 14e #CND de l’ANFR et présente un étude sur l’exposition aux ondes de ces faisceaux. https://t.co/Sa0Ehj3urj

En 2021, l’@anfr a réalisé et publié sur https://t.co/s8clyclD8z 10 356 mesures d’exposition aux ondes, dont 5 900 ont permis d’évaluer plus précisément l’évolution de l’exposition avec la #5G. Sur l’ensemble des mesures, l’ANFR a relevé 51 points atypiques." 🗨️ #CND https://t.co/lOsp39VKXe

🗓️Ce matin, l’ANFR réunit en distanciel le 14e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, instance de dialogue et de concertation, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/C48GdG5Aq5

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Le 14 octobre 2011, l’ANFR pilote des opérations terrain en Mayenne pour évaluer les brouillages entre #4G et #TNT. L’expertise servira à mettre en place un mécanisme de remédiation gratuit pour les téléspectateurs concernés. ©M.Chalvin https://t.co/Y9T5PEfIdo

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil