retour en haut

GSM-R

Le GSM-R est une variante du GSM conçue pour le rail. Il offre des services de communication vocale et transmet la signalisation ferroviaire jusqu’à la cabine de conduite du train. Il permet aussi aux trains de circuler sans contrainte d’un pays à l’autre au sein de l’Europe. Le GSM-R devrait être retiré du service aux alentours de 2030, date à partir de laquelle les industriels ont annoncé ne plus assurer la maintenance des équipements compte tenu de l’obsolescence des technologies 2G.

L’ANFR prend part activement aux travaux de la CEPT qui anticipe les besoins en spectre du système qui succédera au GSM-R, en étroite collaboration avec les acteurs ferroviaires et la Commission européenne.

Pour favoriser la réutilisation de l’infrastructure existante et ainsi réduire les coûts de transition, la bande de fréquences actuelle du GSM-R (876-880 MHz et 921-925 MHz), harmonisée au niveau communautaire et de la CEPT, apparaît privilégiée pour accueillir le prochain système. La migration ne pouvant pas se faire instantanément, compte tenu du temps pendant lesquels des trains n’embarquant que des équipements GSM-R continueront à circuler, deux systèmes seront amenés à coexister pendant plusieurs années. Cela implique une utilisation temporairement plus intensive du spectre et, afin de faciliter cette opération, la France souhaite avoir la possibilité d’utiliser une bande supplémentaire de 2x1,6 MHz située immédiatement sous la bande GSM-R.

Certaines administrations, comme l’Allemagne et la Suisse, ont déjà déployé le GSM-R dans la bande 873-876 MHz et 918-921 MHz, en-dessous de la bande harmonisée, pour couvrir des besoins locaux. Pour cette raison, des pistes alternatives sont également étudiées au niveau européen pour accueillir le successeur du GSM-R :

  • soit déployer le nouveau système en réservant 10 MHz dans d’autres bandes de fréquences, par exemple dans les bandes 1900-1920 MHz ou 2,3 GHz ;
  • soit avoir recours à un ou plusieurs opérateurs mobiles commerciaux qui couvriraient déjà les voies ferrées et fourniraient aux trains l’ensemble des services ferroviaires dont ils ont besoin.

 

Tout l’enjeu des travaux actuels est de mieux identifier le besoin en spectre, à la fois pour la période de migration post GSM-R et pour l’avenir, tout en s’assurant de la coexistence avec les systèmes existants dans les bandes présélectionnées afin d’assurer la continuité des services ferroviaires et l’interopérabilité des lignes internationales.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les actions en cours, ou participer aux travaux français sur ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter.

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 8 mai 2012 : refonte des certificats radioamateurs français en un seul certificat « HAREC », qui permet une reconnaissance avec les certificats étrangers et autorise le mode numérique. ©M.Chalvin https://t.co/xDRLTuVTvh

ANFR a Retweeté

Pour le bon réseau, je vous renvoie à cette étude de l'@anfr: appeler dans de bonnes conditions peut diviser le niveau d'exposition... par 32.000.

Donc on évite les coups de fil dans le train. En plus ça énerve tout le monde.

https://t.co/WANe44JtCS

ANFR a Retweeté

Avions et 5G : pourquoi la France a moins de soucis que les États-Unis https://t.co/oiAsMf4vqP https://t.co/teDIvyqRyK

L’ANFR publie ce jour une étude sur l’exposition aux ondes du téléphone portable utilisé avec un kit oreillette : cette utilisation permet de réduire d’un facteur 10 en moyenne son exposition aux ondes, comparé à un usage direct de son téléphone portable.
https://t.co/rV86kvbq2m https://t.co/xETs9bPcMz

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 30 novembre 2011: fin de la télévision hertzienne analogique. Une partie des fréquences est désormais utilisée pour un autre usage: le haut débit mobile, pour satisfaire les besoins croissants des 🇫🇷 d’échanger toujours + de données en mobilité ©M.Chalvin https://t.co/UF0zUCdCwe

« La 🇫🇷 compte un peu + de 123 000 antennes à faisceaux hertziens réparties sur tout le territoire et dont les fréquences s’étendent entre 1,3 GHz et 86 GHz » L’expert Ourouk JAWAD intervient au 14e #CND de l’ANFR et présente un étude sur l’exposition aux ondes de ces faisceaux. https://t.co/Sa0Ehj3urj

En 2021, l’@anfr a réalisé et publié sur https://t.co/s8clyclD8z 10 356 mesures d’exposition aux ondes, dont 5 900 ont permis d’évaluer plus précisément l’évolution de l’exposition avec la #5G. Sur l’ensemble des mesures, l’ANFR a relevé 51 points atypiques." 🗨️ #CND https://t.co/lOsp39VKXe

🗓️Ce matin, l’ANFR réunit en distanciel le 14e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, instance de dialogue et de concertation, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/C48GdG5Aq5

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Le 14 octobre 2011, l’ANFR pilote des opérations terrain en Mayenne pour évaluer les brouillages entre #4G et #TNT. L’expertise servira à mettre en place un mécanisme de remédiation gratuit pour les téléspectateurs concernés. ©M.Chalvin https://t.co/Y9T5PEfIdo

5G près des aéroports : « La France, bien avancée sur le sujet, à tout de suite mis en place un protocole protecteur autour des gros aéroports : les antennes 5G ne peuvent se déployer qu’à faible puissance dans une zone de 1 km de part et d’autre de la piste » 👇 https://t.co/IXewoG3Cul

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Mai-juillet 2009 : le "Grenelle des Ondes" conclut à la nécessité de réaliser des expérimentions pour définir des lignes directrices nationales de simulation de l’exposition aux ondes. Ces travaux seront pilotés par l'ANFR. ©M.Chalvin https://t.co/s9ddnoBtcZ

#25AnsANFR🎂#1jour1date 22 octobre 2007 : début de la Conférence Mondiale des Radiocommunications présidée par le DG de l’ANFR, François Rancy. Elle identifie la bande 800 MHz, jusque-là utilisée pour la diffusion de la 📺, pour les futurs services mobiles 4G. ©M.Chalvin https://t.co/posumLJRON

Pour contrer les mauvaises ondes du #bluemonday, retrouvez notre frise du spectre des fréquences avec ses couleurs vives, qui viendra égayer votre journée 😊! Cette frise répertorie les utilisateurs et usages des différentes bandes de fréquences allant de 3 kHz à 300 GHz ⤵️ https://t.co/HpUjW8PTBq

We look forward to welcoming our high-level line up of speakers to the The European 5G Conference next week. You can view the agenda & register at https://t.co/4c7hHHZsqZ
📅25-26 January
📍 Virtual event https://t.co/wD9YljOCLg

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil