retour en haut

Points 1.11 et 1.12 : harmonisation des fréquences pour les transports ferroviaires et les véhicules connectés

A l’initiative des pays de la zone Asie-Pacifique, la CMR-19 s’est penchée sur l'éventuelle identification de bandes harmonisées pour les transports ferroviaires  (point 1.11) et pour les véhicules connectés (point 1.12). Contrairement à l’Europe qui dispose d’institutions harmonisant le spectre (CEPT et Union européenne), l’Asie doit s’appuyer sur l’UIT pour mener à bien ces travaux, même au niveau régional. 

Transports ferroviaires 

Les systèmes de radiocommunication ferroviaires train/voie (RSTT) sont indispensables pour améliorer le contrôle du trafic ferroviaire, la sécurité des passagers et la sécurité des opérations ferroviaires. 

Comme sa mise en œuvre varie d'un pays à l'autre, cela pourrait induire des coûts d'exploitation élevés pour le transport ferroviaire international (OTIF). Des normes internationales ainsi que l’utilisation de fréquences harmonisées permettraient donc de faciliter le déploiement mondial ou régional des RSTT et de renforcer leur interopérabilité, favorisant  des économies d'échelle et réduisant ainsi les investissements nécessaires. C’est ce que l’Europe a fait avec le GSM-R pour garantir l’interopérabilité des opérations ferroviaires transfrontalières. 

Initialement proposé par la Chine,  le point 1.11 a pour objectif d’identifier des bandes de fréquences pouvant être harmonisées à l'échelle mondiale ou au niveau régional  pour les RSTT. 

En termes de fréquences, la position européenne est simple : promouvoir les décisions européennes sur les bandes harmonisées GSM-R  (876-880 MHz / 921-925 MHz). La France soutient ainsi une recommandation UIT -R qui donnerait plus de visibilité sur les fréquences harmonisées pour chaque Région et qui pourrait être mise à jour lorsque la CEPT aura achevé les études relatives au successeur du GSM-R. 

La Chine et quelques autres pays souhaitaient adopter à la CMR -19 une Résolution encourageant l’harmonisation en faisant référence à la recommandation UIT -R, voire en listant des gammes de fréquences. Mais cela n’aurait fait progresser l’harmonisation que si les bandes mentionnées avaient été largement utilisées. 

Voitures connectées 

Les systèmes de transport intelligents (STI/ITS) sont un élément clé de la politique de sécurité routière, dans le contexte du développement des voitures autonomes. Depuis 1995, des travaux de R&D ont été menés sur les systèmes d’information et de communication pour les  transports intelligents, notamment pour les communications véhicule-à-véhicule (V2V) et véhicule-à-infrastructure (V2I), appelées «ITS coopératifs». 

Le marché des voitures étant mondial, le développement de normes internationales ainsi que l’harmonisation des fréquences pour le déploiement des véhicules connectés permettraient des économies d'échelle significatives. 

Initié par le Japon, le point 1.12 de l’ordre du jour de la CMR-19 a pour objectif d’examiner l’harmonisation de bandes de fréquences à l'échelle mondiale ou régionale pour les systèmes STI.

Ce sera l’occasion, là aussi, de promouvoir les bandes de fréquences harmonisées européennes pour les STI/ITS, à 5,9 GHz et 60 GHz. En particulier, la bande 5,9 GHz est déjà mise en avant dans la recommandation UIT-R M.2121 sur l’harmonisation des bandes de fréquences pour les STI/ITS publiée fin janvier 2019. 

Là encore, la Chine et quelques autres pays souhaitaient adopter à la CMR-19 une Résolution encourageant l’harmonisation de la bande 5,9 GHz et faisant référence, pour les autres bandes, à la  recommandation UIT -R M. 2121. L’harmonisation de la bande 5,9 GHz, bien avancée, était envisagées lors de la CMR -19 ; mais, comme pour le transport ferroviaire, la référence à une recommandation listant d’autres bandes de fréquences n’a de sens que si elles traduit une harmonisation réelle.

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 8 mai 2012 : refonte des certificats radioamateurs français en un seul certificat « HAREC », qui permet une reconnaissance avec les certificats étrangers et autorise le mode numérique. ©M.Chalvin https://t.co/xDRLTuVTvh

ANFR a Retweeté

Pour le bon réseau, je vous renvoie à cette étude de l'@anfr: appeler dans de bonnes conditions peut diviser le niveau d'exposition... par 32.000.

Donc on évite les coups de fil dans le train. En plus ça énerve tout le monde.

https://t.co/WANe44JtCS

ANFR a Retweeté

Avions et 5G : pourquoi la France a moins de soucis que les États-Unis https://t.co/oiAsMf4vqP https://t.co/teDIvyqRyK

L’ANFR publie ce jour une étude sur l’exposition aux ondes du téléphone portable utilisé avec un kit oreillette : cette utilisation permet de réduire d’un facteur 10 en moyenne son exposition aux ondes, comparé à un usage direct de son téléphone portable.
https://t.co/rV86kvbq2m https://t.co/xETs9bPcMz

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 30 novembre 2011: fin de la télévision hertzienne analogique. Une partie des fréquences est désormais utilisée pour un autre usage: le haut débit mobile, pour satisfaire les besoins croissants des 🇫🇷 d’échanger toujours + de données en mobilité ©M.Chalvin https://t.co/UF0zUCdCwe

« La 🇫🇷 compte un peu + de 123 000 antennes à faisceaux hertziens réparties sur tout le territoire et dont les fréquences s’étendent entre 1,3 GHz et 86 GHz » L’expert Ourouk JAWAD intervient au 14e #CND de l’ANFR et présente un étude sur l’exposition aux ondes de ces faisceaux. https://t.co/Sa0Ehj3urj

En 2021, l’@anfr a réalisé et publié sur https://t.co/s8clyclD8z 10 356 mesures d’exposition aux ondes, dont 5 900 ont permis d’évaluer plus précisément l’évolution de l’exposition avec la #5G. Sur l’ensemble des mesures, l’ANFR a relevé 51 points atypiques." 🗨️ #CND https://t.co/lOsp39VKXe

🗓️Ce matin, l’ANFR réunit en distanciel le 14e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, instance de dialogue et de concertation, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/C48GdG5Aq5

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Le 14 octobre 2011, l’ANFR pilote des opérations terrain en Mayenne pour évaluer les brouillages entre #4G et #TNT. L’expertise servira à mettre en place un mécanisme de remédiation gratuit pour les téléspectateurs concernés. ©M.Chalvin https://t.co/Y9T5PEfIdo

5G près des aéroports : « La France, bien avancée sur le sujet, à tout de suite mis en place un protocole protecteur autour des gros aéroports : les antennes 5G ne peuvent se déployer qu’à faible puissance dans une zone de 1 km de part et d’autre de la piste » 👇 https://t.co/IXewoG3Cul

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Mai-juillet 2009 : le "Grenelle des Ondes" conclut à la nécessité de réaliser des expérimentions pour définir des lignes directrices nationales de simulation de l’exposition aux ondes. Ces travaux seront pilotés par l'ANFR. ©M.Chalvin https://t.co/s9ddnoBtcZ

#25AnsANFR🎂#1jour1date 22 octobre 2007 : début de la Conférence Mondiale des Radiocommunications présidée par le DG de l’ANFR, François Rancy. Elle identifie la bande 800 MHz, jusque-là utilisée pour la diffusion de la 📺, pour les futurs services mobiles 4G. ©M.Chalvin https://t.co/posumLJRON

Pour contrer les mauvaises ondes du #bluemonday, retrouvez notre frise du spectre des fréquences avec ses couleurs vives, qui viendra égayer votre journée 😊! Cette frise répertorie les utilisateurs et usages des différentes bandes de fréquences allant de 3 kHz à 300 GHz ⤵️ https://t.co/HpUjW8PTBq

We look forward to welcoming our high-level line up of speakers to the The European 5G Conference next week. You can view the agenda & register at https://t.co/4c7hHHZsqZ
📅25-26 January
📍 Virtual event https://t.co/wD9YljOCLg

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur