Accessibilité

retour en haut

Point 1.10 : le système mondial de détresse et de sécurité aéronautique (SMDSA/ GADSS)

Le 8 mars 2014, le vol MH370 de la compagnie Malaysia Airlines à destination de Pékin disparaît après son décollage de Kuala Lumpur avec 227 passagers et 12 membres d’équipage à son bord. Malgré de longues recherches en mer et la mise en œuvre de moyens ultra modernes, l’aéronef n’a pu être retrouvé. En effet, la perte de la localisation de l’avion en vol a conduit à étendre la zone de recherche à de très grandes superficies où les profondeurs sont parfois abyssales. Cet évènement faisait suite à la disparition du vol AF447 Rio-Paris qui s’est abîmé dans l’océan Atlantique en 2009 et pour lequel les recherches ont nécessité près de 2 ans au large des côtes brésiliennes.

A la suite de cet accident, le secteur des Radiocommunications de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT -R) a été sollicité en urgence. En réponse, la Conférence Mondiale des Radiocommunications de 2015 a adopté des modifications règlementaires du Règlement des radiocommunications (RR) officialisant l’utilisation de la composante satellitaire du système de surveillance coopératif pour le contrôle du trafic aérien « Automatic dependent surveillance-broadcast (ADS-B) ». Ce service peut en effet fournir en continu la localisation des avions, et sa composante terrestre est quant à elle déjà utilisée depuis nombre d’années. Cette évolution s’appuie sur la nouvelle constellation Iridium Next qui sera pleinement opérationnelle en 2019.

En parallèle, l’organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a initié la rédaction d’un concept des opérations (ConOps) définissant les exigences de haut niveau et les objectifs d’un système mondial de détresse et de sécurité aéronautique. Sans attendre la finalisation de ce document, l’OACI a souhaité en 2015 la création d’un point de l’ordre du jour sur ce sujet pour la Conférence Mondiale des Radiocommunications de 2019. Décrit dans la Résolution 426 (CMR -15), ce point permettra de proposer des modifications au RR une fois le ConOps approuvé. Cette validation est intervenue en juin 2017.

Les objectifs du SMDSA consistent à :

  • assurer dans un délai convenable la détection les avions ne détresse, pour initier de manière opportune les actions de recherche et de secours ;
  • assurer le suivi des avions en détresse et le localiser de manière précise et dans un délai convenable pour la phase terminal du vol, pour orienter précisément les actions de recherche et de secours ;
  • permettre des opérations de recherche et de secours efficaces et rapides ;
  • assurer la récupération en temps opportun des enregistreurs de vol. 


Les principales fonctions du SMDSA sont ainsi :

  • le suivi des avions ;
  • leur suivi automatique en cas de détresse ;
  • la localisation de l’épave et la récupération ;
  • la fourniture du système d’information associé.


Consulter le schéma SDMSA

L’OACI a établi que les exigences requises pour le SMDSA peuvent être satisfaites en utilisant les systèmes existants exploités dans les attributions de fréquence aéronautiques et de spectre pour la détresse (par exemple 406,1MHz).

 Trois méthodes règlementaires ont été proposées :

  • La première, proposée par l’OACI, demande une reconnaissance dans le RR en conservant toute la souplesse pour la communauté aéronautique mais présente le risque d’imposer des contraintes pour les autres applications et services ;
  • La deuxième, proposée par la Russie, consiste à identifier et caractériser l’ensemble des systèmes contribuant au SMDSA apportant la transparence requise pour les instances en charge de la gestion des fréquences mais contraint la communauté aéronautique à déclarer tous ces systèmes au sein de l’UIT-R ;
  • La dernière consiste à ne pas modifier le RR, en reconnaissant que la règlementation actuelle permet  de mettre en œuvre le SMDSA tout en laissant la flexibilité souhaitée par la communauté aéronautique.

Cette nuit, c’est le passage à l'#heuredhiver : n'oubliez pas de reculer d’une heure vos ⏱️ ! Saviez-vous que l’@anfr est responsable de la gestion de la diffusion du signal horaire, qui permet la synchronisation de nombreuses horloges partout en 🇫🇷 ? https://t.co/WGDyQKWIWf https://t.co/HFpNludCl6

Les téléphones portables sont une source d’exposition importante aux ondes, bien avant les antennes relais, car ils sont utilisés près du corps. Avec la #5G, l’@ANFR va renforcer ses contrôles et prélèvera 140📱en 2021, (+de 85% du marché 🇫🇷), pour réaliser des mesures de #DAS. https://t.co/ckSdNaiLIU

Des simulations de l’@ANFR évaluent l’exposition du public aux ondes #5G en zone🏙️.Dans tous les cas étudiés, les valeurs simulées sont⬇️au seuil aux limites d’exposition réglementaires en 🇫🇷et sont du même ordre que les niveaux d’exposition des réseaux 4G.https://t.co/KtmUPmGbWK https://t.co/VuLz5BlRW6

Avec l’utilisation d’antennes à faisceaux orientables, la #5G permettra une consommation des données “à la demande” et donc, une exposition aux ondes plus ciblée dans le temps et dans l’espace, contrairement à l’exposition continue engendrée par la 4G.
👉https://t.co/OXpBrtqvZW https://t.co/LIkCIoXuRZ

La consommation de données 📱des 🇫🇷⬆️d’environ 40% chaque année. À ce rythme, le réseau 🇫🇷 #4G sera saturé d’ici 2 ans et l’exposition aux ondes continuera d’⬆️sensiblement, du fait de l’optimisation du réseau #4G pour répondre à cette 📈de consommation. https://t.co/887ASEvBJ8 https://t.co/LUw2X7QCfI

La #5G est à l'heure de l'expérimentation. Quelles sont les agglomérations qui accueillent ces tests ? Découvrez la carte interactive de l'Agence nationale des fréquences https://t.co/1045Imjt10 https://t.co/DBtfEKwv94

L'application Open Barres de l' @anfr est au service des collectivités territoriales. Découvrez le témoignage de Monsieur @ChristianBruyen , Président du Département de la Marne, qui présente à quoi leur sert #OpenBarres sur le terrain. https://t.co/oqo2QnGwzU https://t.co/4MIGhn9RWq

Le groupe finlandais 🇫🇮 @Nokia va fabriquer pour la @NASA ce qui sera le 1er réseau de téléphonie mobile opérationnel sur la Lune 🌒  ! Le réseau #4G «ultra-compact, économe en énergie et résistant aux conditions spatiales» sera déployé dès la fin de 2022. https://t.co/lrAAGVlrS4

Savez-vous que l’exposition aux #ondes électromagnétiques de la #5G est très encadrée en France 🇫🇷 ?
La limite réglementaire est fixée entre 36 V/m et 61 V/m et l’exposition aux ondes avec la 5G est évaluée à un niveau inférieur à 2,3 V/m.
🆕 https://t.co/gerqAr1mRD https://t.co/ArKCwYakrc

Et bientôt, une nouvelle version de la Maison @ANFR 🏡, enrichie de nouveaux objets connectés et avec un nouveau design… » #Restezconnecté https://t.co/vmv7DPY6Zx

The @anfr published a simulation of #wave exposure created by mobile telephony 📱 in dense urban areas taking into account the envisaged changes to #4G and #5G.
Read the full report here : 🆕https://t.co/7DNgHGt2OK https://t.co/6x0z8tGjOC

📶 INAUGURATION 🤳
Demain 👉 Inauguration d'un nouveau site #4G multi-opérateurs #NewDealMobile en @DepVendee en présence de @cedric_o, du @PrefetVendee, de @YvesAuvinet, du Maire de Vouillé-les-Marais, des opérateurs et des élus locaux ➡️ https://t.co/veDREXhgOi https://t.co/d4JCkPlCyw

ANFR a Retweeté

🧐 Le saviez-vous ?

Le site #Cartoradio de l'@anfr permet de voir l'emplacement de presque toutes les antennes radioélectriques en France, de la 2G à la 4G, en passant par la future 5G mais aussi toutes les autres installations comme les radars météo. 📶 https://t.co/iUqqOpYIR1 https://t.co/A8gj8LP8tw

Lors de sa visite du 12 octobre dernier au siège de l’@ANFR, @cedric_o a rappelé le rôle de l’ANFR en matière de contrôle de l’expositions aux ondes et a demandé son renforcement dans le cadre du déploiement à venir de la #5G #transparence 📽️👇
@DGEntreprises
@Economie_Gouv https://t.co/4bOFxt2pQi

The French spectrum agency @ANFR congratulates Paul Milgrom and Robert Wilson for the 2020 #NobelPrize in economics, on their fundamental work on #spectrum auctions. https://t.co/e95aaYrcKW

#TousMobilisés👏 @bouyguestelecom, @orange, @SFR & @free inaugurent le premier site #4G #DCC du #NewDealMobile dans le #Var à Evenos, avec @Laetitiaquilici, Vice-Présidente du @Departement_Var, la Maire de Evenos, les opérateurs et les élus locaux https://t.co/wUm1yu4aCH

L’@anfr prend acte de la mise à jour par la société Sony du téléphone portable Sony Xperia 5 📱, afin de respecter la valeur limite du DAS localisé « tronc ».

▶️https://t.co/RPQ4H8GsQg https://t.co/jABom8jVl1

#CongresANEM
@AnnieGenevard lance les débats [Table Ronde]
Transition #numérique : impact environnemental, énergétique et societal
Avec :
@michel_sauvade
@cedric_o
@sorianotech
@GillesBregant
@bertodiplo
@nicolasguerin68
@DidierCasas
@pacolombani
@arthurdreyfuss https://t.co/BDhz8tUy6m

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur