Accessibilité

retour en haut

Actualité

Coordination aux frontières dans la nouvelle bande 5G 3,5 GHz

31/01/2020

La propagation des fréquences ne connait pas de frontières géographiques. Pour un déploiement sans  brouillage de part et d’autre dans chacun des pays, la coordination aux frontières entre administrations est essentielle. Elle permet d’acquérir des droits d’usage et de protection vis-à-vis des pays voisins. Un enjeu déterminant pour permettre une bonne qualité de service des réseaux mobiles sur tout le territoire.

En vue de l’introduction de la 5G, l’Arcep a lancé le 31 décembre 2019  la procédure de sélection pour l’attribution des fréquences de la bande 3490 ‑ 3800 MHz (aussi appelée 3,5 MHz) aux opérateurs mobiles. L’arrivée de la 5G,  prévue sur le territoire métropolitain dès le second semestre 2020, permettra d’améliorer les performances des services mobiles proposés aux utilisateurs notamment en termes de débit et de latence.

Cette technologie implique une adaptation des métriques utilisées en coordination aux frontières. Elles  devront tenir compte de l’effet combiné de l’usage des antennes actives, qui génèrent de multiples faisceaux dans la direction des terminaux (voir figure 1) et du mode de transmission en duplex temporel (TDD), où la même fréquence est utilisée par la voie montante et la voie descendante à des intervalles de temps différents.

Les antennes actives (source ANFR)

En mode TDD,  une trame  détermine le séquencement de la durée de transmission dans un sens puis dans un autre et le temps de renversement et une horloge commune permet de faire fonctionner tous les équipements ensemble. A date, seuls le Royaume-Uni et Monaco ont fait le choix de la trame (illustrée ci-dessous) définie par l’Arcep pour cette bande. La plupart des pays n’ont pas encore pris de décision.

Lorsque deux réseaux TDD adjacents utilisent des structures de trame différentes ou des structures identiques mais de façon non synchronisée, des perturbations peuvent survenir. En effet si une station de base émet au moment où une station reçoit, il peut y avoir brouillage (figure 2).

Les brouillages en mode TDD (source : ANFR)

Dans ce cas, la zone d’impact sur le déploiement peut s’avérer importante. La figure 3 représente la zone de brouillage à la frontière, évaluée à partir du dépassement d’un seuil de 0 dBµV/m/5 MHz. La figure 3 illustre pour des pays comme la Belgique, le Luxembourg ou la Suisse ce que pourrait être la zone d’impact, pour un corridor de coordination de 100 km de large. 

Exemple de corridor de coordination d’une largeur de 100 kms

Les débats s’engagent alors à de multiples niveaux, entre pays mais aussi  entre opérateurs mobiles et leurs fournisseurs qui recherchent la meilleure solution technique et les moyens pour les mettre en œuvre. Le temps presse alors que les enchères sont engagées en France et dans de nombreux pays d’Europe. 

Plusieurs obstacles rendent difficile la recherche de solution : 

  • le caractère novateur du mode de transmission jamais utilisé à grande échelle pour les réseaux mobiles dans un contexte concurrentiel ;
  • la présence de réseaux 4G TDD dans la bande 3,5 GHz, tels que les réseaux THD en  France;
  • le caractère obligatoire de la synchronisation des réseaux TDD au niveau national : en France, la synchronisation des réseaux 5G entre eux et avec les réseaux 4G (THD radio), sur la base de la trame commune 4G/5G, est obligatoire.  Dans de nombreux pays européens, les opérateurs mobiles peuvent s’accorder entre eux pour définir le mode de synchronisation, le régulateur n’intervenant qu’en absence d’accord.


L’ANFR, les opérateurs français et les équipementiers sont activement engagés dans la recherche d’une solution. Ainsi de nouveaux seuils de coordination pour les réseaux TDD 5G, synchronisés et non-synchronisés, dans la  bande 3.4- 3.8 GHz, vont être recommandés dans un livrable de référence européen. Une solution technique, encore perfectible, est proposée pour éviter que des réseaux émettent un signal descendant quand les réseaux voisins émettent un signal montant, lorsque les réseaux sont synchronisés mais utilisent des trames différentes. On parle de downlink symbol blanking (DSB) .  Des travaux complémentaires seront nécessaires pour harmoniser au mieux les structures de trame 5G et détailler les techniques comme le DSB, qui nécessitent aussi de limiter la combinatoire entre les structures de trame 5G.

Des discussions sont en cours avec les administrations voisines afin de voir comment adresser cette problématique. Ces échanges doivent aussi permettre la protection des autres services existants. Parmi eux,  le THD radio et les stations terriennes (stations FSS) recevant les signaux des satellites dans les bandes 3,4-3,8 GHz et 3,8-4,2 GHz. La figure 4 illustre à date l’emplacement des stations terriennes étrangères à protéger.

 

 Les stations terriennes aux frontières

Bientôt la #fetedelaradio 📻 ! Pour fêter les💯ans de la radio, le @CSA et les acteurs de la filière organisent ce grand événement du 31/5 au 6/6. Pour l’occasion, l’@anfr revient sur l’histoire de ce media par le prisme de ses mutations technologiques⤵️https://t.co/H5t9qqmVcf https://t.co/DOVNPPkwVY

Nouvelles antennes 5G : une trentaine de capteurs installés sur la métropole bordelaise pour mesurer l’exposition aux ondes https://t.co/CqF5tNY36g #bxmetro #5G

L’@ANFR est présente cet après-midi à la Conférence internationale pour le Soudan : elle s’assure du bon déroulement de l’événement en coordonnant et en contrôlant les fréquences utilisées pour les communications sans fil des services de l’Etat. https://t.co/MsuT52wKZR

🛰️ 🌑D’Ingenuity à Thomas Pesquet, la conquête de l’espace suscite beaucoup d’intérêt ! Mais quelles fréquences sont utilisées depuis l’espace pour que ces missions extra-terrestres puissent garder le contact avec les Terriens que nous sommes ?
https://t.co/lh1mXLaPVW https://t.co/2iJem70Vol

ANFR a Retweeté

📽 « Ce qu'il y a de nouveau avec la 5G, ce sont les nouvelles fréquences. Mais aussi potentiellement, de nouvelles modalités d'exposition. »
Retour sur notre expertise #5G avec Olivier Merckel, chef de l’unité d’évaluation des risques liés aux nouvelles technologies à l'Anses ⤵ https://t.co/uxXhyWsQeD

Retour sur les travaux d’expertise de l’@Anses_fr concernant la #5G et ses potentiels effets sanitaires, avec l’interview croisée ANFR / ANSES et le programme scientifique commun mis en place par les 2 agences pour évaluer les niveaux d’exposition du public aux ondes.
@cedric_o https://t.co/Xu3Hc3Ao41

#LesenquêtesANFR 🧐
Découvrez notre enquête du mois : « quand la radio FM s’invite dans les communications aéronautiques ». Il s’agit cette fois-ci de mettre fin à des interférences sur le réseau de communication critique de l’Aviation civile… @DGAC⤵️
https://t.co/VCFjVYnA7b https://t.co/5Wojt5W17u

C’est fait ! @franceinfo sur le canal 27 et @France4tv sur le canal 14 sont à nouveau diffusées en HD sur la TNT. https://t.co/AeFtF8bIy4

🎓 Savez-vous comment fonctionnent les ondes ? Pour connaître la réponse, RDV dans notre nouvel espace virtuel #ANFRacademie. Cet endroit vous permettra d’avoir accès à des vidéos et explications visant à vulgariser des notions liées aux #fréquences !
https://t.co/2xDlrMUpvP https://t.co/7S1bU2u9IE

Les chaînes @franceinfo et @France4tv vont repasser en HD dans la nuit du 11 au 12 mai. Une recherche et mémorisation des chaînes sera peut-être nécessaire pour retrouver vos chaînes.
Plus d’informations :
https://t.co/n3EPoNP2Oj https://t.co/68QWiebmG0

📊MAJ des données #opendata ! Focus sur la @villedelyon : 379 sites #5G sont autorisés à ce jour dans la métropole de la région Auvergne-Rhone-Alpes , dont 192 déclarés techniquement opérationnels par les opérateurs mobiles ⤵️
https://t.co/cr2xaQiCM7 - https://t.co/s8clyclD8z https://t.co/UiZBiTa0aO

L’Atelier sera suivi l’après-midi d’un webinaire dédié aux start-ups du spatial ! Vous êtes une PME et vous intervenez dans ce secteur ? Vous souhaitez mieux connaître les démarches d’accès qui vous ouvriront les portes de l’espace ? Inscrivez-vous!▶️https://t.co/pCb6hU12zs https://t.co/vQrgM9zY0E

🚀🌌L’@anfr vous invite le 3 juin prochain à son troisième atelier des #frequences en visio ! Échangez avec des experts sur le thème des constellations et des nouvelles applications spatiales. #espace #newspace
Infos et inscription : https://t.co/epeXWzV5L9 https://t.co/BcFleeCai0

Nouvelle répartition des bandes de fréquences arrêtée par le Premier ministre sur proposition de l’@anfr : ce nouveau cadre réglementaire répond notamment aux fortes attentes des utilisateurs pour de la connectivité #WiFi à haut débit. Pour + de détails ⤵️
https://t.co/CqXhOG2Sd7 https://t.co/OgQlg1jPLS

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :

▶️ Un(e) Chef (fe) de projet technique en systèmes d'information.

🆕 https://t.co/NnLKLSLMUT https://t.co/jo0WJDgbrI

[#ObservatoireANFR] 📱 📊
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er mai :
@orange (25 931 sites, +195 en avril 2021) ;
@SFR (21 936 sites, +116) ;
@bouyguestelecom (21 536 sites, +123) ;
@free (19 726 sites, +214).

https://t.co/GuSVTCUXkc https://t.co/T09XVGPN8u

[#ObservatoireANFR] 📱 📊
Au 1er mai 2021, 56 253 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.
https://t.co/TitsCrnwoL https://t.co/00gbgeVxG9

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil