retour en haut

Actualité

Le Fonds de réaménagement du spectre entre en action pour libérer la bande « 5G » dite 3,5 GHz des réseaux BLR

31/01/2020

L’ANFR a signé le 3 janvier 2020 9 conventions destinées à financer la migration de réseaux boucle locale radio (BLR) dans le bas de la bande 3 410-3 460 MHz. Cette opération fait partie d’un projet plus vaste de dégagement de la bande 3 400-3 800 MHz au profit de la 5G.

Cette bande est encore utilisée en France par des réseaux de BLR fonctionnant avec la technologie Wimax. Ces réseaux fournissent un service internet haut-débit à des abonnés isolés dans des zones rurales qui ne sont pas raccordées au réseau de fibre optique et qui ne le seront pas a priori avant quelques années. Il était donc important de préserver l’aménagement numérique du territoire sans pour autant ralentir le déploiement de la 5G dans cette bande. Les conditions d’intervention du Fonds de réaménagement du spectre (FRS) étaient donc réunies. En avril 2019, l’Arcep a demandé l’intervention du FRS, et le conseil d’administration de l’ANFR a approuvé en juin son engagement pour un montant plafond de 48 millions d’euros.

Les 16 conventions de financement sont aujourd’hui signées ou en passe de l’être. Elles représentent l’aboutissement du travail de définition du besoin, à partir de la saisine de l’Arcep qui précisait les territoires et les autorisations d’utilisation de fréquences éligibles. L’ANFR a ensuite évalué le coût de l’opération. Elle a tenu compte des travaux pouvant avoir droit au financement, en dialoguant étroitement avec les parties prenantes dont les intérêts étaient parfois divergents. Les conventions portent sur les achats de stations de base LTE, les ajustements du cœur de réseau et les modifications de boîtiers chez les clients. Elles organisent les modalités de paiement de manière souple en contrepartie d’un contrôle précis de la réalisation des réaménagements.

Grâce au FRS, les collectivités locales et les opérateurs BLR disposent aujourd’hui d’un budget et d’avances suffisants pour dégager rapidement la bande. Les opérateurs de téléphonie mobile qui vont rembourser le préfinancement du FRS, estiment que les frais qui leur seront imputés sont raisonnables et justifiés.

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er août :
@orange (28 403 sites, + 166 en juillet)
@SFR (23 631 sites, + 135)
@bouyguestelecom (23 413 sites, + 96)
@free (22 262 sites, + 115)

🆕 https://t.co/Cf0Dc2900S https://t.co/s6m0E8Ogd2

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Au 1er août, 61 131 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

🆕 https://t.co/Cf0Dc2900S https://t.co/vThOwiSN85

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Les déploiements #5G en bande 3,5 GHz continuent leur ⬆️ soutenue et rejoignent ceux en bande 700 MHz, qui étaient jusque-là plus importants en terme de sites autorisés.
🆕 https://t.co/Cf0Dc2900S https://t.co/LwtyQx9UKr

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Au 1er août, 35 311 sites #5G sont autorisés en France par l’ANFR tous opérateurs confondus, soit une ⬆️ de 2.2 % par rapport au 1er juillet. Découvrez les analyses d’évolution des sites 5G par opérateur et bande de fréquences
🆕 https://t.co/Cf0Dc2900S https://t.co/00SwC59tAb

Pour fêter ses 25 ans, l'@anfr publie un passionnant recueil de 146 pages détaillant « 25 de ses enquêtes les plus marquantes menées en ville, en montagne, à la campagne et même en pleine mer » en matière de brouillages d'ondes.
Petit florilège @nextinpact
https://t.co/DYkLn6FVTR

Encore une belle enquête de l' @anfr à lire absolument ! https://t.co/FVe2k7yHig

#LesenquêtesANFR
Les brouillages ont plus d’un tour dans leur sac 👜 !
Nouvelle enquête de l’ANFR : cette fois-ci, elle nous transporte à Albertville où nos experts ont mis fin au brouillage d’un réseau mobile par un accessoire au premier abord totalement inoffensif...⤵️ https://t.co/zxIbE8HwL6

ANFR a Retweeté

En collaboration avec @anfr, l'attaché technique a contrôlé la bonne diffusion des médias 📻 et 📺 diffusés à partir du site de la Croix de Beauregard, qui dessert #LaClusaz https://t.co/TOvVcnyjwJ

[#PODCAST] La #5G va-t-elle faire exploser notre exposition aux ondes ? Qu'est-ce-que le débit d’absorption spécifique #DAS d'un téléphone ? Réponses avec les experts de l' @anfr ➡️ https://t.co/Jx8tDgFMxN #CODESCONSO https://t.co/UksR1TeRPp

📶📱 L’@anfr prend acte de la mise à jour, par la société @Xiaomi du téléphone Redmi Note 9 Pro, à la suite d’un dépassement de la valeur limite de #DAS « membre »

🆕 https://t.co/0b7QKv1lWD https://t.co/nzpzISqQlO

ANFR a Retweeté

Complémentaire de l'Observatoire des Ondes 〰️ découvrez comment utiliser #Cartoradio, l’outil de l'@anfr qui permet de connaitre l’emplacement exact des antennes en #France 🇫🇷 et les mesures d'exposition aux #ondes ⤵️ https://t.co/rwOlR4TCaj

L’ANFR a reçu 2 nouvelles demandes d’autorisation d’exploitation d’assignations de fréquence. Elles ont été déposées par la société @Eutelsat_SA pour des systèmes satellitaires aux positions orbitales 70,5° EST et 65° OUEST. Des commentaires peuvent être envoyés jusqu’aux 2-3/09 https://t.co/pSknexHa1M

L’@anfr était représentée au groupe de travail 5B (GT-5B) de l’@ITU pour défendre les positions françaises lors des discussions de préparation de la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR-23) qui aura lieu à Dubaï en novembre 2023 #WRC23

https://t.co/4PH8GREAOp https://t.co/0X5N8mcd6e

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil