Accessibilité

retour en haut

GSM-R Interference

Le GSM du rail ou « GSM-R » est un standard de communication sans fil développé spécifiquement pour les applications et les communications ferroviaires. Il est en cours de déploiement par SNCF-Réseau sur le territoire national et est destiné à couvrir les 15 000 km de lignes les plus importantes du réseau ferré national. S’y ajouteront, d’ici fin 2017, quatre lignes à grande vitesse en cours de construction.

Le GSM-R permet aux agents de conduite (en cabine) ou aux agents de maintenance de communiquer entre eux (appels de groupe) ou avec les régulateurs du trafic ferroviaire. C’est notamment via le GSM-R que peut être diffusée l’alerte radio, qui permet en cas d’urgence l’arrêt de l’ensemble des circulations ferroviaires dans une zone donnée.

Le GSM-R utilise la bande de fréquences 876/880-921/925 MHz, adjacente à celles des réseaux mobiles ouverts au public 2G ou 3G autorisés en bande 900 MHz. Du fait de cette proximité, la cohabitation entre les réseaux déployés par SNCF Réseau et les réseaux des opérateurs mobiles rencontre des difficultés depuis plusieurs années. En effet, les terminaux de cabine GSM-R, conçus à l’origine pour capter également les signaux des réseaux commerciaux, peuvent être perturbés (création de produits d’intermodulation au sein du terminal) dans les zones où la couverture mobile est la plus dense.  

Dans le contexte du déploiement du GSM-R sur le réseau ferré national, et à la suite de l’alerte déclenchée, fin 2013, par la perturbation du GSM-R du tram-train de Bondy (T4), Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat en charge du Numérique, et Alain Vidalies, Secrétaire d’Etat en charge des Transports, ont demandé à l’ANFR de proposer, à court terme, des solutions permettant de garantir la sécurité des circulations ferroviaires dans les zones présentant des risques d’interférences.

Un groupe de travail piloté par l’ANFR et associant l’ensemble des parties concernées par la coexistence entre les réseaux mobiles 900 MHz et le GSM- R a été constitué pour mener une analyse commune de la situation et identifier des solutions.

Les travaux du groupe ont fait apparaître que la mise à niveau des terminaux de cabine, conformément aux récentes évolutions de la norme ETSI relatives aux modules radio GSM-R, permettrait de réduire très significativement le risque de perturbation de la réception GSM-R par les produits d’intermodulation (IM3). La mise en œuvre opérationnelle de cette solution nécessite néanmoins un délai incompressible, lié notamment aux phases de sélection par les entreprises ferroviaires du fournisseur, de livraison des équipements et d’intégration de la solution dans les motrices. Le groupe de travail a donc conclu à la nécessité d’organiser, dans l’intervalle, des procédures de coordination renforcée entre acteurs ferroviaires et opérateurs mobiles publics.

Deux procédures ont été proposées et testées, en mode pilote, depuis le 1er janvier 2016 :

  • une procédure de coordination renforcée, entre parties prenantes, en amont de l’accord d’implantation des sites, visant à anticiper les risques de perturbation de la réception GSM-R lors de l’implantation ou de la modification d’une station mobile 900 MHz à proximité des voies équipées de réseau GSM-R ; 
  • une procédure corrective visant à remédier sans délai aux cas de perturbation constatés de la réception GSM-R, depuis leur analyse jusqu’à la vérification de l’efficacité de la solution mise en œuvre. 

 

Cette phase pilote a validé les modalités d’une coordination préventive et corrective, applicables durant la phase transitoire. 

Retrouvez ci-dessous les documents relatifs à cette expérimentation :

[#Fréquence5G] Avec l'arrivée de la #5G, l'@ANFR renforce ses travaux sur le contrôle du #DAS des téléphones portables : l’acquisition d’un nouveau banc de mesure conçu par la start-up 🇫🇷 @SARtesting
permettra à l’ANFR de conforter son rôle d’acteur de référence dans le domaine. https://t.co/94HBbtzUIP

« Savez-vous que l’exposition aux #ondes électromagnétiques de la #5G est très encadrée en France 🇫🇷 ? La limite réglementaire est fixée entre 36 et 61 V/m et l’exposition aux ondes avec la 5G est évaluée à un niveau inférieur à 2,3 V/m ». En savoir +: https://t.co/P5oZmaUJJ9 https://t.co/1ug6LUWJp4

«Réseaux #5G : est-ce vraiment la révolution annoncée ?» @gillesbregant répondait à la question hier soir dans l’émission #TechCO sur @bfmbusiness, avec @Fsorel, @GrablyR et @JeromeColombain
Le replay de l’émission ici⤵️:
🎙️https://t.co/dT2MedXtec https://t.co/yYzfNQP61a

Suivez en direct l’émission #TechCo présentée par @Fsorel sur la #5G avec @gillesbregant, invité en plateau aux côtés de @rgrably et @JeromeColombain. C’est par ici ➡️ https://t.co/pGbAFsKXig

ANFR a Retweeté

Ce soir à 21H dans #techCo sur @bfmbusiness débrief spécial #5G ! Avec @JeromeColombain @GrablyR et @GillesBregant de l'@anfr
Révolution attendue ? Où en est-on en terme de couverture du territoire ? Paris pas encore couverte : est-ce normal ?
Vos questions #TechCo

Les antennes #5G émettant en bande millimétrique (26 GHz) vont-elles brouiller les satellites de prévisions météo ? L'@anfr vous explique en une minute pourquoi ce ne sera pas le cas ⤵️ https://t.co/XETYOtoymm

[#Fréquence5G]❓Vous avez des questions au sujet de la #5G ? Comment fonctionne cette nouvelle technologie, quel est son déploiement en France, comment contrôle-t-on son exposition ?…L’@ANFR vous répond ! Posez vos questions en réponse à ce tweet et nous y répondrons en vidéo👇 https://t.co/MbjHmoqXZb

En prévision de l’ouverture commerciale de la #5G, l’@anfr installe à #Bordeaux des capteurs de mesure afin de mesurer l’évolution de l’exposition du public aux ondes.

https://t.co/4h9LsiaqhV

"Malgré les obstacles, le déploiement de la #5G enregistre des débuts prometteurs" https://t.co/kxk27DQDkm via @zdnetfr

ANFR a Retweeté

Incendie d'un site TDF à Limoges : le feu est maîtrisé, 1,4 million de personnes privées de télévision et de radio

https://t.co/wcqlHHHM1g https://t.co/ANLwGuY4FG

ANFR a Retweeté

Répartition géographique et par bande de fréquences des sites #5G autorisés (données @anfr de janvier 2021) https://t.co/WDbzepKdJH

[ObservatoireANFR] 📱📊
La #5G creuse l’écart au démarrage : voici un graphe de l’observatoire qui compare les dynamiques d’autorisations 4G / 5G.

🆕https://t.co/XpkjLl9Rh7 https://t.co/DDLXVtfT4G

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole :
📶Orange (25 029 sites, + 634 entre le 1er déc. 2020 et le 6 janv. 2021)
📶SFR (21 374 sites, +545)
📶Bouygues Telecom (20 931 sites, +643)
📶Free (18 715 sites, +387)

🆕 https://t.co/vk6DStWUEf https://t.co/PQuwoAXkGt

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 7 janvier 2021, 55 102 sites #4G ont été autorisés par l'ANFR en 🇫🇷, tous opérateurs confondus, soit une ⬆️ de 0,9 % p/r au mois dernier. L’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux mobiles en métrop. et DOM⤵️
https://t.co/YwkI0PnMPH https://t.co/rJ6nA7PISz

Au 7 janvier 2021, 18 039 sites #5G ont été autorisés par l'ANFR , tous opérateurs confondus, soit une augmentation de 16 % par rapport au mois dernier. Découvrez les cartes nationales des sites autorisés par opérateur et bande de fréquences :

🆕https://t.co/Sz2T5pdTMv https://t.co/nocX3SdszW

Le pôle de Brest de l’@anfr était représenté ce matin à l’inauguration du 1er site #4G multi-opérateurs à Botmeur dans le Finistère, aux côtés du Secrétaire d’Etat @cedric_O, des élus locaux, des représentants de l’Etat et des opérateurs @bouyguestelecom, @Orange, @SFR et @free. https://t.co/FrrpLdn2cJ

La lutte c. le changement climatique occupe une place de + en + importante au sein des instances en charge du spectre radioélectrique. La politique 🇪🇺 du spectre a engagé cette année une réflexion sur cette❓et a mis en place un questionnaire. + d'infos ⤵️
https://t.co/PaWJZgH8jV https://t.co/wfbOn9hxno

ANFR a Retweeté

Ce matin avec @RichardFerrand, nous inaugurons le pylône #4G de Botmeur. #Télétravail, #teleconsultation, #agriculture... grâce à l'accord entre l'État et les opérateurs, l'arrivée de la 4G va considérablement améliorer le quotidien des 216 Botmeuriens. https://t.co/uS2GAIk2OQ

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil