Accessibilité

retour en haut

GPR / WPR type radar imaging systems

Les systèmes d’imagerie radar de type GPR (ground probing radar) / WPR (wall probing radar)

Les  systèmes d’imagerie radar à pénétration de surface fonctionnant grâce à la technologie à bande ultralarge de type GPR/WPR émettent des signaux pouvant pénétrer dans des murs ou d’autres obstacles et offrir une grande précision en matière de localisation et de caractérisation des propriétés physiques de matériaux.

Ces systèmes, basés sur des méthodes de reconnaissance « non destructives », sont utilisés par des professionnels comme par exemple les entreprises de construction, les sociétés d'exploitation minière, les institutions de recherche scientifique et les organismes de secours.

Le cadre règlementaire d’utilisation des systèmes GPR/WPR

Les conditions d’utilisation des fréquences par les systèmes GPR / WPR sont fixées par la décision n° 2011-1487 du 20 décembre 2011 de l’ARCEP.

Ces conditions sont établies afin de permettre les utilisations des GPR / WPR, tout en ne créant pas brouillages préjudiciables au bon fonctionnement des autres équipements radioélectriques. En effet, les systèmes GPR / WPR fonctionnent sur les mêmes fréquences que plusieurs autres équipements qui peuvent être sensibles aux émissions des GPR / WPR, en particulier des stations radars fonctionnant dans les bandes de fréquences 1 215-1 400 MHz, 2 700-3 400 MHz ou 5 250-5 850 MHz, ainsi que des observatoires de radioastronomie.

La décision n° 2011-1487 de l’ARCEP prévoit donc des dispositions pour la protection de ces stations radars. Ainsi, elle définit des limites de puissance d’émission et deux schémas d’autorisation distincts selon les zones géographiques d’utilisation des GPR / WPR :

  • soit une obligation de demande d’autorisation en vue de l’utilisation de fréquences par des systèmes GPR/WPR au voisinage des stations radars représentées dans la figure qui suit (c’est-à-dire dans les zones comprises à l'intérieur de cercles de 4 km de rayon centrés sur ces stations) ;
  • soit une obligation de notification, en dehors de ces zones.
Carte des zones de protection des stations radars (territoire métropolitain et Corse)

Les modalités de demande d’autorisation et de notification

Demande d’autorisation, dans les zones de protection des stations radars

Les zones de protection des stations radars sont listées à l’annexe I de la décision n° 2011-1487 de l’ARCEP.

Dans ces zones, l’utilisation de fréquences par les systèmes GPR / WPR est soumise à une autorisation préalable attribuée, par décision de l’ARCEP, à l’utilisateur à titre individuel, à la suite de sa demande.

Le titulaire d'une telle autorisation est assujetti au paiement d'une redevance domaniale de mise à disposition de fréquences et d'une redevance de gestion dont les montants sont déterminés en application des dispositions prévues par le décret n°2007-1532 modifié du 24 octobre 2007 et son arrêté d'application arrêté du 24 octobre 2007 modifié.

Notification, en dehors des zones de protection des stations radars

En dehors des zones mentionnées à l’annexe I de la décision n° 2011-1487 précitée, l’utilisation de fréquences par les systèmes GPR / WPR n’est pas soumise à autorisation individuelle préalable, sous réserve du respect des conditions techniques fixées par cette décision.

L’utilisateur de systèmes GPR / WPR doit toutefois, au moins deux mois à l’avance, notifier auprès de l’ANFR toute utilisation de ces systèmes.

Sur la base de ces notifications, l’ANFR tient à jour un registre des utilisations qu’elle communique aux affectataires concernés que sont l’administration de l’aviation civile, le ministère de la défense, l’administration de la météorologie et le ministère de la recherche.

🗣️.@GillesBregant, introduit le premier atelier des #fréquences « le dialogue entre l’ANFR et les utilisateurs du spectre doit s’étendre à tout le monde ». Avec ce premier atelier, l'@anfr accueille les nouveaux usagers du spectre autour des transports #drones #voituresautonomes.

Le premier atelier des #fréquences de l’@anfr commence bientôt ! Nos experts vont débattre autour des usages émergents du #spectre dans le secteur des #transports transports : #transportsintelligents, #communication ferroviaire 🚄 et drones.

Il faudra favoriser une sensibilisation au spectre dans le cursus éducatif : il est important d’informer les futurs citoyens sur la réalité physique des fréquences et les questions d’exposition. L’@anfr vous en dit plus : https://t.co/fJ4zgahx6C https://t.co/LwihJowras

🗨️La première voiture autonome sera sans doute… un #train! Il faut accueillir de nouveaux arrivants dans le spectre des #fréquences, car ils vont rester plusieurs décennies. La 5G va rendre possible la création de réseaux à l’échelle des #smartcities, @gillesbregant à l’#Irest.

.@GillesBregant explique à la table ronde de l’#Irest que les réseaux du futur vont utiliser la #5G , mais aussi les bandes #Wifi, les #satellites ou les #drones. Aujourd’hui, nous ne travaillons pas seulement sur des #fréquences terrestres ! https://t.co/mIWdw4CKEk

Our final panel today at #EUSpectrum discussing 'The emerging mmWave ecosystem' moderated by Graham Louth @AethaConsulting, featuring Branimir Stantchev @EU_Commission Luigi Ardito @QC_EUPolicy Ethan Lavan @Eutelsat_SA Philip Marnick @Ofcom & Eric Fournier @anfr https://t.co/xNZSXbnwow

Suivez en #visio la table ronde « les réseaux du futur » organisé par l’#IREST auj à 18H. Le DG de l’@anfr, @gillesbregant, interviendra pour donner sa vision des réseaux de demain et échanger autour de la #5G. ℹ️ : https://t.co/aKOIcg9cm8 #HorizonEurope #AI #fréquences #telecom https://t.co/2jtIau0ykp

#Recrutement 🧐:

L'@anfr recrutre :

▶️ Un(e) Apprenti(e) en Systèmes d’Information - Intégration et DevOps

👉 https://t.co/NeaQO8UdnK https://t.co/3Z7uWtvVbS

«Il faut déployer la #5G en bon ordre : la transparence est fondamentale, il faut partager les résultats, informer, dialoguer ! » @GillesBregant au @forumeurope https://t.co/lNOZsY3RiO

.@GillesBregant intervient au @ForumEurope « Il nous faut accueillir les nouveaux arrivants dans l’univers du #spectre : les opérateurs ferroviaires, les constructeurs automobiles, les collectivités locales ou les acteurs de la santé » https://t.co/HzhB4ZcXDo

.@GillesBregant, DG de l’ANFR, intervient cet après-midi au @forumEurope #EUSpectrum , pour discuter des principaux défis et opportunités à venir pour la politique du #spectre en #Europe.
Pour suivre la #visioconference, enregistrez-vous sur : https://t.co/n4jzYsEkOs https://t.co/VOtyB41hE3

#Recrutement 🧐

L' @anfr recrute un(e):

▶️ Directeur(Directrice) du contrôle du spectre 👨‍💼👩‍💼

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/eoVu6Ma4Nc

Encore quelques jours pour vous inscrire et participer à l'atelier des #fréquences de l'@anfr, qui aurait lieu ce vendredi 26 juin à 9h30 ! #transportsconnectés #drones #spectre
https://t.co/3pZuMEURva https://t.co/vFRhHqzit3

📻#100ans Saviez-vous que, grâce aux 1ères découvertes sur les #ondes, Guglielmo Marconi réalise la 1ère transmission #radio en 1897. Une 20aine d'années après, en 1920, il y a tout juste un siècle, il réalise la 1ère émission radio au 🇬🇧. Notre BD : https://t.co/Tvic6WfaXJ? https://t.co/3laQrBHGr9

📱📶 L’@anfr a réalisé 32 nouveaux contrôles de DAS depuis début 2020 sur des téléphones portables prélevés dans des points de vente en France : retrouvez le détail de ces mesures en opendata sur le site https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/aExcAh2hnv

🧐 Saviez-vous que le spectre des fréquences radios, géré par l’@anfr est utilisé pour une multitude d’usages et que des secteurs entiers de l’économie reposent sur l’accès à cette ressource ? Comment est organisé ce spectre des fréquences ? 👇
https://t.co/fJ4zgahx6C https://t.co/dEFuxPzJXS

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil