retour en haut

Actualité

L'ANFR au MWC à Barcelone

28/02/2018

Le Mobile World Congrès est à l’industrie mobile ce que le Festival de Cannes est au cinéma : un rendez-vous incontournable ! Ce salon annuel, établi depuis près de 10 ans à Barcelone et impulsé par l’association internationale des opérateurs mobiles (la GSM A), est à l’image de l’essor des usages mobiles au sein de notre société et de  l’impact sur les économies nationales de cette industrie. Les premiers organisateurs avaient, en effet, choisi, dès 1996, Cannes comme lieu du congrès annuel de l’association. Le marché mobile prenait son essor, les exposants étaient plus nombreux d’année en année. Ils ne se limitaient d’ailleurs pas au seul palais des festivals et amarraient autour de ce lieu les yachts d’exposition dont la dimension se voulait à l’image de l’empreinte de la société sur le marché mobile. Siemens, par exemple, amarrait dans la baie de Cannes un véritable navire de croisière à son effigie, accessible uniquement par la mer ! L’essor de cette industrie a fini par révéler les limites de ce lieu mythique. Au début des années 2000, les 540 exposants de 148 pays, les 24 000 visiteurs commencent à se trouver à l’étroit : c’est la bulle Internet, la mutation de la téléphonie mobile vers les données, la recomposition de l’industrie mobile et la fin de la domination européenne.  

 

En 2008, le MWC s’installe à Barcelone avec pour fil conducteur la 4G dont la première série de spécifications vient d’être publiée par le 3GPP. Il poursuit d’année en année son essor à l’image de l’empreinte croissante de l’industrie mobile sur notre économie. Aujourd’hui, le MWC, c’est 108 000 visiteurs de 208 pays en 4 jours ! 2 300 exposants, 320 interventions dans les multiples conférences thématiques à l’image de l’évolution de notre société numérique : « sécurité IoT » « blockchain », « Women4tech », « changement climatique », « développement durable » ! Véritable brassage des tendances, des innovations, c’est un passage obligé des CEO du secteur, plus de 5500 en 2017, et des décideurs alors que se prennent les premières décisions politiques nationales qui vont structurer l’essor de la 5G au début de la prochaine décennie. 

M. Gilles Brégant visitera le MWC, le 27 février prochain, et aura plusieurs échanges avec des équipementiers leaders de leur secteur. Il ira à la rencontre des start-ups nationales hébergées sur le stand de la French Tech. Il contribuera avec M. François Rancy, Directeur du BR du l’UIT-R, la Ministre du Bénin et plusieurs leaders de la GSMA à la table ronde francophone sur le thème de la « 5G : vers 2020 et au-delà ». Il y présentera à cette occasion les initiatives européennes et nationales qui placent aujourd’hui notre continent parmi les leaders de la 5G.   

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 1er novembre 2012 : l’@ANFR autorise les 1ères implantations de sites 4G et publie son 1er #observatoire du déploiement des réseaux mobiles, qui rend le processus de déploiement des opérateurs mobiles plus transparent. ©M.Chalvin https://t.co/YUIv3Sgj1h

ANFR a Retweeté

L’oreillette divise par 10 votre exposition aux ondes des smartphones https://t.co/OI9xOJyDma

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 8 mai 2012 : refonte des certificats radioamateurs français en un seul certificat « HAREC », qui permet une reconnaissance avec les certificats étrangers et autorise le mode numérique. ©M.Chalvin https://t.co/xDRLTuVTvh

ANFR a Retweeté

Pour le bon réseau, je vous renvoie à cette étude de l'@anfr: appeler dans de bonnes conditions peut diviser le niveau d'exposition... par 32.000.

Donc on évite les coups de fil dans le train. En plus ça énerve tout le monde.

https://t.co/WANe44JtCS

ANFR a Retweeté

Avions et 5G : pourquoi la France a moins de soucis que les États-Unis https://t.co/oiAsMf4vqP https://t.co/teDIvyqRyK

L’ANFR publie ce jour une étude sur l’exposition aux ondes du téléphone portable utilisé avec un kit oreillette : cette utilisation permet de réduire d’un facteur 10 en moyenne son exposition aux ondes, comparé à un usage direct de son téléphone portable.
https://t.co/rV86kvbq2m https://t.co/xETs9bPcMz

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 30 novembre 2011: fin de la télévision hertzienne analogique. Une partie des fréquences est désormais utilisée pour un autre usage: le haut débit mobile, pour satisfaire les besoins croissants des 🇫🇷 d’échanger toujours + de données en mobilité ©M.Chalvin https://t.co/UF0zUCdCwe

« La 🇫🇷 compte un peu + de 123 000 antennes à faisceaux hertziens réparties sur tout le territoire et dont les fréquences s’étendent entre 1,3 GHz et 86 GHz » L’expert Ourouk JAWAD intervient au 14e #CND de l’ANFR et présente un étude sur l’exposition aux ondes de ces faisceaux. https://t.co/Sa0Ehj3urj

En 2021, l’@anfr a réalisé et publié sur https://t.co/s8clyclD8z 10 356 mesures d’exposition aux ondes, dont 5 900 ont permis d’évaluer plus précisément l’évolution de l’exposition avec la #5G. Sur l’ensemble des mesures, l’ANFR a relevé 51 points atypiques." 🗨️ #CND https://t.co/lOsp39VKXe

🗓️Ce matin, l’ANFR réunit en distanciel le 14e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, instance de dialogue et de concertation, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/C48GdG5Aq5

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Le 14 octobre 2011, l’ANFR pilote des opérations terrain en Mayenne pour évaluer les brouillages entre #4G et #TNT. L’expertise servira à mettre en place un mécanisme de remédiation gratuit pour les téléspectateurs concernés. ©M.Chalvin https://t.co/Y9T5PEfIdo

5G près des aéroports : « La France, bien avancée sur le sujet, à tout de suite mis en place un protocole protecteur autour des gros aéroports : les antennes 5G ne peuvent se déployer qu’à faible puissance dans une zone de 1 km de part et d’autre de la piste » 👇 https://t.co/IXewoG3Cul

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Mai-juillet 2009 : le "Grenelle des Ondes" conclut à la nécessité de réaliser des expérimentions pour définir des lignes directrices nationales de simulation de l’exposition aux ondes. Ces travaux seront pilotés par l'ANFR. ©M.Chalvin https://t.co/s9ddnoBtcZ

#25AnsANFR🎂#1jour1date 22 octobre 2007 : début de la Conférence Mondiale des Radiocommunications présidée par le DG de l’ANFR, François Rancy. Elle identifie la bande 800 MHz, jusque-là utilisée pour la diffusion de la 📺, pour les futurs services mobiles 4G. ©M.Chalvin https://t.co/posumLJRON

Pour contrer les mauvaises ondes du #bluemonday, retrouvez notre frise du spectre des fréquences avec ses couleurs vives, qui viendra égayer votre journée 😊! Cette frise répertorie les utilisateurs et usages des différentes bandes de fréquences allant de 3 kHz à 300 GHz ⤵️ https://t.co/HpUjW8PTBq

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil