Accessibilité

retour en haut

Détail archives

Publication du rapport de la CCE relatif à l’étude de coexistence entre les faisceaux hertziens (FH) et la station de radioastronomie de Bure entre 22 et 24 GHz

12/11/2020

Le Comité de la compatibilité électromagnétique (CCE) a adopté le 05 octobre 2020 le rapport relatif à l’étude de coexistence entre les faisceaux hertziens (FH) et la station de radioastronomie de Bure entre 22 et 24 GHz, établissant en conclusion un ensemble de recommandations  destinées à faciliter cette coexistence.

Le service fixe, sous lequel les FH sont exploités, est attribué à titre primaire sur l’ensemble de la bande 22-23,6 GHz. La bande de fréquence adjacente 23,6-24 GHz est une bande dite passive dans laquelle toutes les émissions sont prohibées. De plus, dans la bande 22-23,6 GHz, le service de radioastronomie (RAS) dispose d’une attribution primaire (22,21-22,5 GHz) et d’une autre  secondaire (22-22,21GHz). La figure 1 donne la représentation des droits du TNRBF pour ces deux services autour de 23 GHz.

Les droits du service fixe et de la radioastronomie autour de 23 GHz

L’utilisation de ces bandes par la radioastronomie

La lettre d’information de juin 2019, expliquait en détail les types de mesures opérés dans ces bandes par le service d’exploration de la Terre par satellite (SETS). Les bandes 22,5 GHz et 23,8 GHz sont utilisées pour caractériser et quantifier la vapeur d’eau dans l’atmosphère. Il existe aussi dans la bande 22,5 GHz une raie spectrale de la molécule d’eau (H2O) et trois raies spectrales de l’ammoniac (NH3) dans la bande 23,8 GHz, correspondant à trois transitions quantiques (inversion – rotation). Ces fréquences intéressent à la fois la radioastronomie, pour des observations interstellaires, et l’aéronomie, science d’étude des propriétés physiques et chimiques de l’atmosphère.

Pour la radioastronomie, la bande 23,8 GHz est communément employée car la molécule NH3 permet de tracer les gaz moléculaires denses, souvent associés à la phase de noyau moléculaire chaud de la formation d’étoiles de masse élevée. La bande permet notamment de déterminer les températures du milieu interstellaire observé et aussi, indirectement, de déduire la concentration et l’abondance de la molécule de dihydrogène (H2) qui ne présente aucune ligne spectrale.

L’utilisation de la bande 22,5 GHz par la radioastronomie est rendue complexe par l’atmosphère qui présente une grande dynamique de signaux dans la bande 22,5 GHz pouvant perturber des observations faites au-delà de cette couche. Cette bande est beaucoup plus adaptée à l’aéronomie pour faire des profils de vapeur d’eau dans l’atmosphère. Ces mesures permettent généralement de calibrer les mesures des antennes qui observent dans d’autres bandes les objets célestes éloignés, à travers cette couche de vapeur d’eau.

En France métropolitaine, les deux bandes de fréquences ne sont plus utilisées que par le site de radioastronomie de Bure. Le site du Pic de Maïdo à La Réunion, opère aussi des mesures d’aéronomie dans ces bandes de fréquences.  Le site de radioastronomie de Bure est situé à 2553 m d’altitude et accueille un interféromètre composé de 6 antennes mobiles, de 15 mètres de diamètre, installées sur rail le long des lignes de base. Le projet final devrait en accueillir 6 de plus d’ici la fin de l’année. Ce site a rejoint récemment le réseau global EHT (Even Horizon Telescope) qui contenait déjà un radiotélescope de l’IRAM (L’institut de radioastronomie millimétrique) situé près de Grenade en Espagne. Le Réseau EHT comprend 8 télescopes répartis sur l’ensemble du globe. Ce sont les mesures opérés simultanément autour de 1.3 mm (@230 GHz) par l’ensemble des antennes de ce réseau qui ont permis en 2019 de faire la première image d’un trou noir massif dans la galaxie M87. L’insertion de l’interféromètre NOEMA du plateau Bure devrait permettre de considérablement accroitre la sensibilité  et la qualité des images du réseau. 

L'interféromètre NOEMA sur le plateau de Bure, dans les Alpes françaises. (DiVertiCimes/DiVertiCimes)

L’utilisation de la bande par le service fixe

La bande 22/23 GHz permet d’établir des liaisons hertziennes avec des bonds de longueur moyenne (5 à 15 km), des largeurs de canaux allant jusqu’à 56 MHz et des débits relativement importants (2 à quelques centaines de Mbps).

A ce jour cette bande est majoritairement utilisée par les opérateurs mobiles de réseaux ouverts au public (ROP), notamment pour la mise en œuvre de leurs réseaux capillaires. La bande est moins utilisée par les opérateurs de réseaux indépendants (RI). On compte plus de 13 000 faisceaux hertziens enregistrés dans cette bande (la figure 3 donne un aperçu des liaisons actuelles qui entourent le site de Bure).

Dans un avenir proche, un grand nombre de FH opérant dans la bande 26 GHz devraient migrer dans les bandes 22/23 GHz pour libérer la bande en faveur des usages 5G.

Représentation d‘un partie des liaisons du service fixe actuel autour du site de Bure

Au total, 200 personnes se sont connectées hier pour assister à notre réunion d'information sur les enjeux de la 5G, où l'@anfr et les 4 opérateurs se sont succédés pour expliquer et répondre aux questions sur la technologie, les enjeux et le déploiement sur la @villederueil. https://t.co/gKCKTdod2w

Avec des débits jusqu'à 10 fois supérieurs à ceux de la 4G, une latence améliorée et une densité de connexion qui permettra de multiplier le nombre d'objets connectés, la 5G ouvre des perspectives nouvelles pour les usages professionnels. Tout sur la 5G : https://t.co/1u9aHwe50W https://t.co/9gDzmgqnNx

Qu’est-ce qu’un brouilleur de GPS ? Il s’agit d’un appareil émettant un signal parasite qui brouille les fréquences des satellites des services de géolocalisation. Cet équipement est interdit en 🇫🇷 car il peut causer de graves perturbations. + d’infos ⤵️
https://t.co/rYnL48kPwn https://t.co/oNf2zILtCi

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :
▶️Un(e) Chargé(e) de mission "diffusion heure légale"
▶️Un(e) Chef(fe) du département "Grands Evénements et Conventions"

🆕 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/jKdSE68ORQ

ANFR a Retweeté

📶 Poursuite des contrôles d'exposition d'ondes #5G, rue Gabriel Léglise à #Bordeaux. Partout en France, le @gouvernementFR veille au déploiement en toute sécurité et transparence. Agriculture, télémédecine, environnement... : la 5G est indispensable à nos territoires !
@anfr https://t.co/iQaXiltx56

Les bandes millimétriques sont le nouveau défi de la #5G. Elles permettront de renforcer la couverture en zone très dense mais aussi de raccorder certains relais au réseau. Voici les équipements qu’utilisera l'@anfr pour contrôler ces bandes. https://t.co/iB5Pw78UME

Qu’est-ce qui perturbe la réception de la 📺? Ce camion-laboratoire de l’@anfr nous permet de visualiser la qualité de la réception de la TNT.
Si vous rencontrez des problèmes de réception TNT :
☎️0970 818 818
💻https://t.co/A0EuRwTXwT https://t.co/Fo04zBoZdl

Savez-vous que les réseaux WiFi à 5 GHz extérieurs mal paramétrés peuvent brouiller les radars de @meteofrance ? L’@anfr intervient pour mettre fin à ces brouillages en utilisant ses camions laboratoires. https://t.co/C8vMvk008Y

Un agent de l'@anfr en train de réaliser une mesure d’exposition du public aux ondes. Les résultats seront publiés sur https://t.co/s8clyclD8z. En 2021, l’exposition de 1 500 sites sera testée avant et après l’allumage de la #5G sur le territoire national. https://t.co/VI0f7rbjSb

Aujourd'hui, l’@anfr est à @Bordeaux, pour présenter au Secrétaire d’Etat @cedric_o, au @PrefAquitaine33 Fabienne Buccio et à plusieurs élus ses moyens de contrôle de la #5G. https://t.co/9PUOgRfb4t

What new frequencies could offer connectivity for 5G and beyond? Our final panel at #EU5GConf includes Rob Yates @LYAcAhead, Branimir Stantchev @EU_Commission, Eric Fournier @anfr, Mohaned Juwad @ESOA_SAT, Lars Backlund @BNEurope & @CamargosLuciana @gsma https://t.co/NPv3pGHMy7

Savez-vous ce qu’est un réseau local sans fil (RLAN) ? Utilisé notamment par des collectivités locales ou des entreprises dans la bande de fréquences 5 GHz, il doit répondre à un certain nombre de règles pour ne pas brouiller d’autres usages. + d'infos⤵️ https://t.co/fonJkBsF8C https://t.co/tULS1Q5QXA

Eric Fournier, directeur de la Direction de la planification et des affaires internationales de l'@anfr, interviendra jeudi après-midi à la Conférence Européenne sur la #5G organisée par le @ForumEurope. Infos et inscription :⤵️
https://t.co/GvaZOE1gxl #EU5GConf https://t.co/lUE3n2yuGl

Qu’est-ce qu’un brouilleur radioélectrique ? Il s'agit d'un émetteur📻conçu pour brouiller les services de radiocom:📱,💻, wifi, RLAN, Wimax...
La loi interdit cet équipement en 🇫🇷 car il porte atteinte aux droits d’utilisation des détenteurs de fréquences https://t.co/q6CDahvoHp https://t.co/EDf8FDwJu1

Savez-vous que l'ANFR réalise des enquêtes pour localiser et identifier l'origine des brouillages qui empêchent l’utilisation d’équipements connectés grâce aux fréquences ? Pour en savoir + sur les interventions terrain de l’@anfr ⤵️
https://t.co/i7tMySwcOF https://t.co/ZoJ4hlK7wX

Quel rôle joue le Fonds de réaménagement du spectre (FRS) dans le déploiement de la #5G ? Outil qui s’est avéré indispensable pour la mise à disposition rapide de la bande 3,5 GHz, voici comment il fonctionne ⤵️
https://t.co/dymVSdeS9t https://t.co/mSaisFfjjf

📶 INAUGURATION 🤳
Demain 👉 Inauguration des deux premiers sites #4G multi-opérateurs #NewDealMobile dans les @hautesalpes avec @JoelGiraud05, la @Prefet05, @ClaireBouchet05, @Arnaud_jm, le Maire des Orres, les opérateurs et les élus locaux ➡️ https://t.co/6Uipl4Srjx https://t.co/nG1Gc2Y82m

🔊📻🎙Pourquoi capte-t-on aussi bien les radios suisses côté Français ? Comme @Couleur3 ? Derrière votre poste se joue une véritable diplomatie des ondes, où chaque fréquence est négociée entre la Suisse et la France pour éviter les embouteillages. #Genève
https://t.co/F0aP4ZQyah

🔍Comment mesurer le taux d'exposition d'un logement aux ondes électromagnétiques ? Dossier Familial explique la démarche à faire auprès de nos services 👇 https://t.co/UogHa6UWp5

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil