retour en haut

Detail of the news

Les données de l’ANFR : l’open data pour un maximum de transparence

08/04/2021

Depuis 2015, l’ANFR a entrepris une démarche d’ouverture de ses données avec sa mission historique de gestion des fréquences et des sites radioélectriques en France. Ainsi, les premières données à avoir été publiées en open data sont celles relatives aux stations radioélectriques de puissance supérieure à 5 Watts. Depuis 2017, l’ANFR publie également les résultats de mesures de débit d’absorption spécifique[1] (DAS) réalisées dans le cadre de sa mission de contrôles de surveillance du marché visant à s’assurer du respect, par les constructeurs, de la réglementation européenne applicable aux téléphones portables. Sont ensuite venus s’ajouter les résultats de mesures réalisées à proximité de compteurs communicants, dans le cadre du dispositif national de surveillance de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques dans la bande 9 kHz – 100 kHz, puis des informations sur les équipements radioélectriques maritimes associées à un Maritime Mobile Service Identity (MMSI) et au numéro d’immatriculation des navires.

Et depuis mars 2021, l’ANFR publie régulièrement en open data les résultats des mesures de capteurs fixes qu’elle a commencé à installer dans plusieurs grandes villes afin de surveiller l’évolution de l’exposition du public aux ondes avec l’arrivée de la 5G. A ce jour, des capteurs ont été installés à Bordeaux, Marseille, Nantes, Paris et Mulhouse. A terme, les données recueillies lors de la campagne de mesures 5G, qui permettront de comparer les expositions avant et après la mise en service d’antennes 5G, seront également disponibles.

Les données de l’ANFR en open data sont disponibles sur :

  • Cartoradio.fr - Ce site de l’ANFR présente des informations sur l’emplacement des sites radioélectriques dont les installations ont une puissance de plus de 5 watts, les services portés par ces installations et les mesures d’exposition aux ondes électromagnétiques. Les services se déclinent en six catégories : téléphonie mobile, diffusion radio, diffusion télévisuelle, faisceaux hertziens, réseaux professionnels et « autres ». Les données proposées sur ce portail sont traitées et fournissent des informations cartographiées. Des extractions de données sur les sites radioélectriques et les mesures sont également possibles via la création d’un compte gratuit.
    https://www.cartoradio.fr/

  • Data.anfr.fr - Cette autre plateforme de l’ANFR donne accès à 5 jeux de données en téléchargement : les données de l’observatoire des réseaux mobiles, les résultats de mesure de DAS de téléphones portables, les résultats de mesures d’ondes émises par des compteurs communicants réalisées in situ, les informations sur les équipements radioélectriques embarqués sur les navires et les résultats des mesures des capteurs fixes installés par l’ANFR.
    https://data.anfr.fr/

  • Data.gouv.fr - Ce portail est le site officiel de l’open data du gouvernement français. L’ANFR y met à disposition un jeu de données sur l’ensemble des sites radioélectriques en France métropolitaine et dans les DOM-COM. Il est constitué de 5 tables et propose un niveau d’information allant jusqu’à l’antenne et la bande de fréquences utilisée.
    L’ANFR publie aussi sur ce site deux autres jeux de données, qui sont les mêmes que sur data.anfr.fr/ à savoir : un jeu de données sur les équipements radioélectriques embarqués sur les navires et sur les résultats des mesures des capteurs fixes. A noter que le site data.gouv.fr conserve l’historique de ces jeux de données pouvant remonter jusqu’à 2015 pour les données des sites radioélectriques.
    https://www.data.gouv.fr/fr/organizations/agence-nationale-des-frequences/


L’un des objectifs de cette démarche open data est notamment de mettre à disposition, dans l’espace public, de grands volumes de données pour que les personnes intéressées puissent s’informer, les retraiter ou les croiser pour créer de nouveaux services. Retrouvez en bas de page du site data.gouv.fr six exemples de réutilisation des données de l’ANFR.



[1] Le DAS mesure la quantité d’énergie qu’absorbe localement le corps (tête, tronc, membre) lorsqu’il est exposé aux ondes électromagnétiques permettant au téléphone mobile de communiquer avec les antennes-relais.

 

 

 

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er août :
@orange (28 403 sites, + 166 en juillet)
@SFR (23 631 sites, + 135)
@bouyguestelecom (23 413 sites, + 96)
@free (22 262 sites, + 115)

🆕 https://t.co/Cf0Dc2900S https://t.co/s6m0E8Ogd2

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Au 1er août, 61 131 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

🆕 https://t.co/Cf0Dc2900S https://t.co/vThOwiSN85

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Les déploiements #5G en bande 3,5 GHz continuent leur ⬆️ soutenue et rejoignent ceux en bande 700 MHz, qui étaient jusque-là plus importants en terme de sites autorisés.
🆕 https://t.co/Cf0Dc2900S https://t.co/LwtyQx9UKr

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Au 1er août, 35 311 sites #5G sont autorisés en France par l’ANFR tous opérateurs confondus, soit une ⬆️ de 2.2 % par rapport au 1er juillet. Découvrez les analyses d’évolution des sites 5G par opérateur et bande de fréquences
🆕 https://t.co/Cf0Dc2900S https://t.co/00SwC59tAb

Pour fêter ses 25 ans, l'@anfr publie un passionnant recueil de 146 pages détaillant « 25 de ses enquêtes les plus marquantes menées en ville, en montagne, à la campagne et même en pleine mer » en matière de brouillages d'ondes.
Petit florilège @nextinpact
https://t.co/DYkLn6FVTR

Encore une belle enquête de l' @anfr à lire absolument ! https://t.co/FVe2k7yHig

#LesenquêtesANFR
Les brouillages ont plus d’un tour dans leur sac 👜 !
Nouvelle enquête de l’ANFR : cette fois-ci, elle nous transporte à Albertville où nos experts ont mis fin au brouillage d’un réseau mobile par un accessoire au premier abord totalement inoffensif...⤵️ https://t.co/zxIbE8HwL6

ANFR a Retweeté

En collaboration avec @anfr, l'attaché technique a contrôlé la bonne diffusion des médias 📻 et 📺 diffusés à partir du site de la Croix de Beauregard, qui dessert #LaClusaz https://t.co/TOvVcnyjwJ

[#PODCAST] La #5G va-t-elle faire exploser notre exposition aux ondes ? Qu'est-ce-que le débit d’absorption spécifique #DAS d'un téléphone ? Réponses avec les experts de l' @anfr ➡️ https://t.co/Jx8tDgFMxN #CODESCONSO https://t.co/UksR1TeRPp

📶📱 L’@anfr prend acte de la mise à jour, par la société @Xiaomi du téléphone Redmi Note 9 Pro, à la suite d’un dépassement de la valeur limite de #DAS « membre »

🆕 https://t.co/0b7QKv1lWD https://t.co/nzpzISqQlO

ANFR a Retweeté

Complémentaire de l'Observatoire des Ondes 〰️ découvrez comment utiliser #Cartoradio, l’outil de l'@anfr qui permet de connaitre l’emplacement exact des antennes en #France 🇫🇷 et les mesures d'exposition aux #ondes ⤵️ https://t.co/rwOlR4TCaj

L’ANFR a reçu 2 nouvelles demandes d’autorisation d’exploitation d’assignations de fréquence. Elles ont été déposées par la société @Eutelsat_SA pour des systèmes satellitaires aux positions orbitales 70,5° EST et 65° OUEST. Des commentaires peuvent être envoyés jusqu’aux 2-3/09 https://t.co/pSknexHa1M

L’@anfr était représentée au groupe de travail 5B (GT-5B) de l’@ITU pour défendre les positions françaises lors des discussions de préparation de la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR-23) qui aura lieu à Dubaï en novembre 2023 #WRC23

https://t.co/4PH8GREAOp https://t.co/0X5N8mcd6e

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil