retour en haut

Detail of the news

D’Ingenuity à Thomas Pesquet : quelles fréquences sont utilisées depuis l’espace ?

12/05/2021

Ces dernières semaines, la conquête de l’espace a beaucoup occupé l’actualité avec le succès du vol du premier drone sur Mars, Ingenuity et l’arrivée de l’astronaute français Thomas Pesquet dans la station spatiale internationale où il restera 6 mois. Cet intérêt médiatique est notamment suscité, au-delà des prouesses technologiques, par la publication de photos prises et envoyées pendant ces événements. L’ANFR décrypte comment, grâce aux fréquences, ces missions extra-terrestres peuvent garder le contact avec les Terriens que nous sommes.

Depuis l’espace, Thomas Pesquet donne de ses nouvelles en appelant parfois la Terre mais, surtout, en postant régulièrement textes et images sur les réseaux sociaux. Pourtant, à l’intérieur de sa Station spatiale internationale, il n’y a ni WiFi, ni 5G. Comment se font alors les transferts de données ? Il s’agit en fait d’une communication via internet ! Mais pour redescendre sur Terre, les textes et images sont d’abord transmis bien loin de la Terre : vers un satellite géostationnaire du système de relais de données TDRS de la NASA, qui orbite à 36 000 km, soit 90 fois plus loin de nous que l’ISS. Ces données sont ensuite renvoyées vers nous par ce satellite. Cette liaison inter-satellites utilise la bande 26 GHz, identifiée lors de la Conférence mondiale des radiocommunications 2019 (CMR-19) pour la 5G, et qui devrait se déployer dans les prochaines années en France. La protection des récepteurs spatiaux vis-à-vis des stations de base 5G fait d’ailleurs l’objet d’études règlementaires spécifiques en vue de la CMR-23. Du côté de l’ESA (Agence spatiale européenne), elle mettra bientôt en œuvre son nouveau système COLKA pour communiquer avec la Station spatiale internationale. Il fonctionnera également dans la bande 26 GHz et utilisera le système européen de relais de données, EDRS, exploité par Airbus D&S.

Quant à Ingenuity, le premier engin motorisé et contrôlé à voler sur une autre planète que la Terre, il utilise aussi les fréquences pour ses communications. Ce petit hélicoptère prend des photos de la surface de Mars. Pour nous les envoyer, il doit d’abord les transférer vers son astromobile (rover). Il utilise pour cela la fréquence 914 MHz, exploitée en France et dans une grande partie du monde par les réseaux mobiles. Cette fréquence fait partie, en Région 2 de l’UIT (le continent américain), d’une bande libre (902-928 MHz) où l’on trouve de nombreux objets communicants utilisant le protocole Zigbee, particulièrement économe en énergie et que la NASA a adapté pour sa mission. La NASA a aussi choisi d’utiliser une puce commerciale réputée pour sa faible consommation, que l’on trouve dans de nombreux smartphones. En tout cas, pas d’inquiétude sur les brouillages entre nos réseaux mobiles et Ingenuity, Mars est loin ! Bien sûr, les images d’Ingenuity ne s’arrêtent pas à l’astromobile de la NASA : elles vont ensuite devoir faire un long voyage vers la Terre. Ces communications utilisent alors les attributions du Règlement des radiocommunications pour le service de recherche spatiale (espace lointain).

Un prochain article vous dira tout sur ce service et vous expliquera comment les images cheminent de Mars à la Terre.

📻 L'@anfr interroge les collectivités sur leurs usages actifs du signal horaire du temps légal 👇

https://t.co/vctRF9c1Sq

ANFR a Retweeté

L'@anfr interroge les collectivités sur leur utilisation du signal horaire hertzien ▶️ https://t.co/O0KevU8Ign #CollTerr

ANFR a Retweeté

Notre laboratoire accrédité @Cofrac_officiel pour la mesure des champs #électromagnétiques continu ses actions dans le cadre du déploiement de la #5G ⏰ Retrouvez les synthèses des mesures sur #cartoradio, la carte des mesures #radioélectriques @ANFR 👉 https://t.co/p8cJL6SH4b

📆 J-9 pour vous inscrire au 5e atelier des #fréquences de l’@anfr qui a pour thème : « Drones et réseaux mobiles : enjeux fréquences et perspectives »
Pour vous inscrire et pour consulter le programme complet c’est par ici ⤵️ https://t.co/TaDTt1jvjR https://t.co/RmU019uq3E

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e) responsable d'exploitation en système d'information
🆕Un(e) gestionnaire des licences et certificats

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/tQUWIihZrD

🎾 @rolandgarros, c’est parti ! Comme chaque année, nos experts ont été sollicités par les organisateurs pour s’assurer de la bonne coordination et de l’absence de brouillage des fréquences radio nécessaires à la retransmission partout dans le monde de ce grand événement. https://t.co/H3drAE2JAN

Roland-Garros, Finale UEFA, 24h du Mans… C’est la période des grands événements. N’oubliez pas de déclarer à l’ANFR vos réseaux privés et vos PMSE vidéo en adressant les demandes à tempo@anfr.fr (délai de 2 J ouvrés pour la réponse), et vos PMSE audio sur https://t.co/hHOx4roUO6 https://t.co/KmBQZILY71

🔈🔈C’est vendredi ! La MAJ de nos données est disponible sur https://t.co/cr2xaQiCM7 et https://t.co/QB1SHcVju2 . Focus sur le département du Nord : l’@anfr a autorisé 1241 sites #5G dont 894 sont déclarés en service par les opérateurs mobiles https://t.co/8UpHTCEBU3

Des étudiants de classe prépa aux grandes écoles du Lycée Henri Wallon de Valenciennes étaient de passage cette semaine à l’@anfr, au centre de contrôle international de Rambouillet, pour une démo de l’évaluation de l’impact des #ondes émises par un 📱sur le corps humain https://t.co/hh4dcckyLR

#25AnsANFR Cette année, l’ANFR fête ses 25 ans 🥳🎊! C’était l’occasion de réunir hier et remercier tous ses agents pour leur collaboration, sous un beau soleil parisien en bord de Seine 🌞 https://t.co/Va14yRvtR7

ANFR a Retweeté

L’@anfr et l'@ISEP organisent les 11 et 12 juin 2022, le 5e hackathon #FrHack!, un évènement créatif et technologique autour des fréquences qui aura pour thème « Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral ». 🌐

👉Infos & Inscription : https://t.co/ZzrhZqPlSj https://t.co/O6EGKB9Ha0

Ce matin, se tient le 15e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, instance de dialogue et de concertation, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/Bxvr9o9QeB

Retrouvez le replay de l’émission « Etat de santé » sur @LCP consacré à l’exposition du public aux ondes de la #5G. On y retrouve les experts de l’ANFR en train de mesurer le niveau des ondes générées par les antennes-relais et les téléphones portables
▶️ https://t.co/ExDE15fXzA https://t.co/Wj9rK35S5K

[OPENDATA] Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données sur #cartoradio ! Aujourd’hui, focus sur les @AlpesMaritimes : 850 sites #5G ont été autorisés par l’@ANFR , dont 652 sont en service. Pour + de détails: https://t.co/s8clyclD8z - https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/vwrGoMZ7Hi

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e)adjoint(e) au/a la chef(fe) du Service Interrégional Est
🆕 Un(e) gestionnaire administratif (ve)

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/PEzm9HGNU3

ANFR a Retweeté

En collaboration avec @anfr, l'attaché technique a contrôlé le bon fonctionnement des équipements de diffusion des chaînes de la #TNT, sur le site de Notre-Dame de Montchamp à Malataverne #Drôme https://t.co/wTK6TbUrHf

Après 2 années sans pouvoir organiser son hackathon en présentiel, l'@ANFR sera heureuse de vous retrouver pour son 5e #hackathon des fréquences sur le thème " Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral », en partenariat avec l'@ISEP
🗓️11-12 juin
📍Campus de l'ISEP https://t.co/E0lSWMbG70

L’@anfr vous invite le 2 juin à son 5ème atelier des #frequences en présentiel ! Échangez avec des experts sur le thème « Drones et réseaux mobiles : enjeux fréquences et perspectives ».
Infos et inscription : https://t.co/kPDMftfaWw https://t.co/Xby5QDXAKh

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil