retour en haut

Detail of the news

Bandes mobiles 900-1800 MHz : de nouvelles conditions techniques adaptées aux nouvelles antennes à faisceaux orientables et respectant le principe de neutralité technologique

08/02/2022

Les bandes les plus anciennes de la téléphonie mobile, 900 MHz et 1800 MHz, sont encadrées par des textes européens désormais anciens, qui n’incorporent pas les évolutions les plus récentes comme le principe de neutralité technologique ou la possibilité d’utiliser des antennes à faisceaux orientables. Elles vont bénéficier cette année de nouvelles conditions techniques mieux adaptées.

Le premier système mobile paneuropéen, le GSM, a été lancé en France et en Europe au début des années 1990 dans la bande 900 MHz puis, a été décliné dans la bande 1800 MHz quelques années plus tard. Depuis, l’évolution de l’usage de ces deux bandes de fréquences a reflété les évolutions technologiques de ce secteur : du GSM au haut débit mobile (LTE) en passant par la transmission de données (GPRS), l’internet mobile (UMTS) ou des protocoles adaptés à l’internet des objets.

Lors de chaque introduction d’une technologie mobile dans ces deux bandes, les conditions de coexistence avec les usages en bande adjacente ont donc été étudiées au cas par cas : appareils de faible puissance, applications de la défense, communications ferroviaires (GSM R, FRMCS), systèmes de l’aviation civile (DME, TACAN, L-DACS, radars secondaires dans la bande 960-1164 MHz), DECT, stations terriennes de la météo, ou encore microphones sans fil.

Les dynamiques de marché et les stratégies des opérateurs ont ainsi conduit à des situations variées en Europe. En effet, le nombre d’opérateurs, l’organisation du plan de fréquences ou encore la taille des blocs attribués diffèrent selon les pays. L’usage des technologies déployées est également variable : par exemple, la 3G en bande 900 MHz est en phase d’extinction en Allemagne alors que son déploiement continue à progresser légèrement dans notre pays selon notre observatoire ANFR.

Le cadre en cours d’adoption au niveau européen va encadrer ces travaux d’ajustement des conditions techniques en demandant à chaque État membre de les publier dans les 30 mois suivant l’adoption de la Décision communautaire. Il tiendra compte des dynamiques nationales, de l’investissement des opérateurs et des plans de fréquences (par exemple le New deal mobile en France avec la réorganisation associée du plan de fréquences 900 MHz à 2 x 8,7 MHz pour chacun des 4 opérateurs nationaux à l’horizon 2024), tout en préservant le statut spécifique du GSM. Il portera une attention particulière à la coexistence entre les systèmes mobiles et le système de communication ferroviaire afin de permettre la migration du GSM-R vers son successeur FRMCS mais également l’évolution des technologies mobiles adjacentes.

Ce nouveau cadre harmonisera un plan de fréquences pour chaque bande en recommandant des blocs d’au moins 5 MHz par opérateur et déclinera des conditions neutres technologiquement, sans référence aux normes incluant l’utilisation d’antennes actives.

Ce cadre, résultat de plus de trois ans de travaux, sera décliné dans les autorisations des opérateurs mobiles par l’Arcep. Il permettra à un opérateur d’introduire la 5G ou toute autre technologie compatible sans accord préalable du régulateur. Cela permettra de mieux répondre aux enjeux auxquels sont aujourd’hui confrontées ces deux bandes : si la bande 1800 MHz semble s’inscrire dans une perspective de systèmes très haut débit (forte croissance des déploiements 4G actuellement dans notre pays), la question de l’avenir du GSM et de la 3G dans la bande 900 MHz se pose en effet dans plusieurs pays européens.

Inspection du site radioélectrique du Château d’Eau de Ponthevrard en présence de la @DGEntreprises. Ces inspections font partie du contrôle préventif réalisé par l’@anfr pour éviter les risques de brouillage de l’espace hertzien #yvelines #drones https://t.co/jBTmW9AJBy

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e) adjoint(e) au chef du service juridique
🆕 Un(e) juriste

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/wEPHOF2xjA

ANFR a Retweeté

L’installation de nos capteurs d’exposition aux #ondes se poursuit 📡 Pour mieux comprendre notre mission de contrôle et de #surveillance liée au déploiement de la #5G auprès de l’@anfr, c’est par ici 👉 https://t.co/j5XB1IreJE

#VivaTech Comment s’appelle cet équipement ? Comment permet-il de trouver le brouilleur ? https://t.co/fOSFvRhQE3

Vous êtes nombreux ce matin à venir voir les experts de l’@anfr et @SDR_Radio pour cette dernière journée #Vivatech consacrée au grand public ! 📍Stand L10 #innovation https://t.co/opk9IuxDod

#VivaTech Jour 3 !
Retrouvez les experts @anfr et la société @SDR_Radio, spécialisée dans la Technologie Radio Logicielle. Une démo vous attend sur des capteurs connectés permettant d’améliorer la supervision de la qualité du signal des émetteurs TNT !
📍Stand L10 https://t.co/17nd6dL6KB

Realt time distributed #dvbt monitoring, looking for propagation anomalies
Booth L10 thanks @anfr #VivaTech https://t.co/ynOa7drxmL

Le numérique, c’est souvent sans fil : contrôle permanent du spectre à #Vivatech par l’@anfr https://t.co/NMtUwjI4Sr

#VivaTech Jour2 😄
Retrouvez nos experts au stand L10, ils vous attendent pour discuter #fréquences, #ondes, #5G, #6G, #innovation et de plein d’autres sujets ! https://t.co/vs2uGFqvHb

La « police » du spectre en action à #VivaTech . https://t.co/TvTu8zfK4F

#Vivatech RDV dans 1H, à 15h, sur notre stand L10 pour une démo de notre partenaire @GeomodFR qui présentera son outil de modélisation de l’exposition aux #ondes avec le projet ANFR de simulation sur la France entière ! #innovation https://t.co/0LxO4PlFBg

Venez rencontrer @GeomodFR et l’@anfr sur le stand 10 du salon @VivaTech ! Ils sont beaux nos JB 😍 ! https://t.co/bXf9c1SsdE

.@Gillesbregant , DG de l’@anfr, en visite à #Vivatech : revue des dispositifs de contrôle du spectre dans le camion labo, échanges avec @geomodfr sur la simulation de l’exposition aux #ondeshttps://t.co/bfcOh40BFk

Bonjour #VivaTech👋 ! Comme chaque année, l’@anfr est présente et vous accueille avec des démos sur son stand 🤩. Venez rencontrer non experts des #ondes et notre partenaire @geomodfr 📍Stand L10 https://t.co/iGYHb0sX12

@AFNIC On y parlera également du programme de mesure d'exposition aux ondes de
@anfr
. En plus de son principe de fonctionnement et d'une analyse des résultats, nous avons suivi une équipe sur le terrain !

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil