retour en haut

Compteur Gazpar

Grdf est une société française de distribution de gaz qui a mis en place le système de télé-relève Gazpar pour les compteurs de gaz de ses clients.

Les dispositifs intégrés par Grdf consistent en une gamme d’émetteurs radios installés directement sur le compteur du client ou de façon déportée. Ces émetteurs transmettent des données de consommation de gaz à un concentrateur, qui collecte les informations émises au niveau local et les retransmet à un centre de gestion des données à l’aide d’une carte SIM, via le réseau d’un opérateur mobile existant. 

En pratique, le compteur Gazpar n’émet pas la grande majorité du temps : ils transmettent entre une à quatre trames journalières, selon le réglage. Les trames sont envoyées à des horaires aléatoires et durent 270 ms.

Quelles sont les fréquences utilisées ?

Les compteurs Gazpar installés par Grdf directement sur les compteurs de gaz ou de façon déportée fonctionnent dans la bande de fréquence 169,4 – 169,475 MHz qui est une bande de plein droit réservée à cet usage de télérelève, donc exploitable sans licence. Cette bande de fréquences se compose de 6 sous-porteuses de 12,5 kHz de largeur.

Que mesure l’ANFR ?

Deux types de mesures en situation réelle ont été réalisés :

  • Des mesures en laboratoire à proximité des compteurs  : selon l’émetteur et la présence d’un coffret, les valeurs maximales « crêtes », c’est-à-dire celles mesurées uniquement lors des émissions de 270 ms, varient entre 0,5 V/m et 3 V/m. Du fait des rares émissions brèves du compteur, les niveaux d’exposition, moyennés sur 6 minutes, sont particulièrement faibles (inférieurs à 0,1V/m). 
  • Une mesure in-situ sur une durée de 24h, pour vérifier le comportement cyclique des émissions du compteur : à un mètre du compteur, dans le garage, on retrouve des niveaux très faibles : autour de 0,004 V/m en moyenne sur une durée de 6 minutes (7 000 fois moins que la valeur réglementaire de 28V/m à la fréquence d’émission du compteur), et des niveaux crêtes maximum relevés d’environ 0,14 V/m ;


Les niveaux mesurés d’exposition aux ondes des compteurs Gazpar sont donc faibles. Ils sont très inférieurs à la valeur limite réglementaire fixée par décret, qui est de 28 V/m pour la fréquence d’émission de 169 MHz.  

Les rapports de mesures

 



CONCENTRATEUR GAZPAR

Grdf est une société française de distribution de gaz qui a mis en place le système de télé-relève Gazpar pour les compteurs de gaz de ses clients.

Le réseau de télérelève utilise des relais pour concentrer les informations envoyées par les compteurs et les retransmettre ensuite au centre de gestion du fournisseur à l’aide d’une carte SIM via un réseau de téléphonie mobile existant. En pratique, ces concentrateurs permettant le télé-relevé des compteurs communicants Gazpar n’émettent pas en permanence. Ils transmettent en général les données toutes les dix minutes. La durée d’envoi varie selon les conditions de réception du réseau et la quantité de données à envoyer. En laboratoire, cette durée variait entre 1 à 20 secondes.

Quelles sont les fréquences utilisées par le concentrateur ?

Ces concentrateurs disposent d’une carte SIM semblable à celles utilisées dans les téléphones mobiles. Le concentrateur se comporte comme un téléphone qui enverrait régulièrement des données au service de supervision de GRDF en utilisant le réseau 2G ou 3G, selon le forfait choisi et la couverture du réseau de téléphonie mobile. Les concentrateurs GRDF émettent donc lors des envois de données dans les bandes de téléphonie mobile existantes.

Que mesure l’ANFR ?

Du fait des rares émissions brèves du concentrateur, les niveaux d’exposition moyennés sur six minutes mesurées à 50 cm du concentrateur sont particulièrement faibles (inférieurs à 0,38 V/m). Ils sont très inférieurs aux valeurs limites réglementaires fixées par décret, qui varient entre 41 et 61 V/m aux fréquences utilisées par les concentrateurs Gazpar.  Pendant les brèves émissions du concentrateur, le niveau maximal instantané de champ électrique à un mètre du concentrateur a été mesuré à 1,5 V/m.

Les rapports de mesures

Retrouvez le replay de l’émission « Etat de santé » sur @LCP consacré à l’exposition du public aux ondes de la #5G. On y retrouve les experts de l’ANFR en train de mesurer le niveau des ondes générées par les antennes-relais et les téléphones portables
▶️ https://t.co/ExDE15fXzA https://t.co/Wj9rK35S5K

[OPENDATA] Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données sur #cartoradio ! Aujourd’hui, focus sur les @AlpesMaritimes : 850 sites #5G ont été autorisés par l’@ANFR , dont 652 sont en service. Pour + de détails: https://t.co/s8clyclD8z - https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/vwrGoMZ7Hi

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e)adjoint(e) au/a la chef(fe) du Service Interrégional Est
🆕 Un(e) gestionnaire administratif (ve)

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/PEzm9HGNU3

ANFR a Retweeté

En collaboration avec @anfr, l'attaché technique a contrôlé le bon fonctionnement des équipements de diffusion des chaînes de la #TNT, sur le site de Notre-Dame de Montchamp à Malataverne #Drôme https://t.co/wTK6TbUrHf

Après 2 années sans pouvoir organiser son hackathon en présentiel, l'@ANFR sera heureuse de vous retrouver pour son 5e #hackathon des fréquences sur le thème " Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral », en partenariat avec l'@ISEP
🗓️11-12 juin
📍Campus de l'ISEP https://t.co/E0lSWMbG70

L’@anfr vous invite le 2 juin à son 5ème atelier des #frequences en présentiel ! Échangez avec des experts sur le thème « Drones et réseaux mobiles : enjeux fréquences et perspectives ».
Infos et inscription : https://t.co/kPDMftfaWw https://t.co/Xby5QDXAKh

[NOMINATION 🇫🇷] Le Président de la République @EmmanuelMacron a nommé Caroline Laurent Présidente du conseil d’administration de l'Agence nationale des fréquences (ANFR).
En savoir plus : https://t.co/Cxb6W719h0 https://t.co/0oetU1rcUy

Eric Fournier, directeur des affaires internationales à l’ANFR, interviendra demain 10 mai à 15H, lors d’un débat avec @MPORielly et @monicapaolini sur le thème « Le spectre pour l’entreprise, le rôle de la régulation ». Pour suivre le débat en ligne, inscrivez-vous ici ⤵️ https://t.co/SQy6qy2JDY

⛴️#radiomaritime Vous êtes plaisancier ❓ Pour mieux préparer votre sortie en mer et assurer votre sécurité, consultez cette brochure qui résume les obligations et conseils pour bien utiliser les équipements radio à bord des bateaux ⤵️

https://t.co/xg61KLLSW0 https://t.co/RdMGyR4Ftx

📺 Que faire en cas de problème de réception de la TNT ? Plusieurs sources de brouillage peuvent en être la cause. Dans cette vidéo, on vous explique la démarche à suivre pour trouver la solution ou vous faire aider face à ces difficultés.
▶️ https://t.co/HyRgRGghcr https://t.co/EKKZoncB0T

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er mai :
@orange (27 883 sites, +93 en avril )
@SFR (23 176 sites, +105)
@bouyguestelecom (23 031 sites, +79)
@free (21 863 sites, +91)
https://t.co/kTY0WBV5kp https://t.co/Iu4e5fWBF0

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Au 1er mai, 60 078 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.
https://t.co/Klgxc6dvzN https://t.co/L7N4grh9V2

En avril, l’ANFR a accordé les 40 premières autorisations de sites 5G à La Réunion, dans les bandes 2 100 MHz et 3,5 GHz.
https://t.co/iuARMQzvbz https://t.co/EJjPZFBW7O

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Sur les 33 557 sites 5G autorisés, 73.3 % d’entre eux sont déclarés techniquement opérationnels selon les opérateurs, soit 24 553 sites allumés. Plus d’infos sur l’évolution de ces chiffres depuis janvier 2021.⤵️
https://t.co/Klgxc5VUIf https://t.co/L3jIRMmDlV

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Au 1er mai, 33 557 sites #5G sont autorisés en France par l’ANFR tous opérateurs confondus, soit une ⬆️ de 1.8 % par rapport au 1er avril. Découvrez les analyses d’évolution des sites 5G par opérateur.

https://t.co/Klgxc5VUIf https://t.co/cH5budvcNj

Inauguration d’un nouvel émetteur 4G à Saint-Mesmin (24) https://t.co/aCE1JMjyvB

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil