retour en haut

Actualité

Renouvellement de l’accréditation COFRAC du laboratoire de l’ANFR pour la mesure de l’exposition aux ondes électromagnétiques

21/12/2021

La surveillance des niveaux d’exposition aux ondes : une mission menée avec une grande rigueur pour répondre aux interrogations de la population 

Le déploiement des réseaux mobiles et de l’internet des objets suscite depuis plusieurs années  quelques inquiétudes voire une certaine défiance d’une partie de la population quant aux niveaux d’exposition aux ondes qu’ils génèrent. De la 2G à la 5G, chaque nouvelle technologie suscite de nouvelles interrogations. La télévision analogique a été remplacée par la TNT , l’utilisation du WiFi s’est généralisée. Au sein des foyers, même le téléphone fixe utilise désormais des ondes et le nombre d’objets connectés ne cesse de croitre. Les compteurs d’eau, d’électricité et de gaz sont eux aussi maintenant devenus des objets « communicants » et utilisent aussi des ondes radioélectriques.

Dans le cadre de sa mission de surveillance de l’exposition du public aux ondes, l’ANFR veille au respect des valeurs limites réglementaires et tient à jour le protocole national de mesure. L’Agence mène notamment des expérimentations sur les nouvelles technologies comme la 5G ou des objets connectés, pour faire évoluer son protocole, qui est ensuite publié au Journal Officiel.

Le protocole de mesure ANFR permet de vérifier sur site le respect des niveaux de référence de l’exposition du public aux champs radioélectriques prévus par le décret n° 2002-775 du 3 mai 2002. Le protocole est conforme aux exigences de la norme européenne harmonisée pour la mesure du champ électromagnétique sur site du Comité européen de la normalisation électrotechnique (CENELEC), homologuée au plan national sous la référence NF EN 50492. Tous les laboratoires de mesures doivent mettre en œuvre ce protocole pour obtenir l’accréditation COFRAC (Comité français d’accréditation).

L’ANFR, dans le cadre de cette mission, bénéficie de l’expertise de son laboratoire de mesure de champ électromagnétique accrédité COFRAC, basé à Prunay-en-Yvelines, au sein de son Centre de contrôle international (CCI) de Rambouillet.

Pour garantir la fiabilité des mesures d’exposition aux ondes réalisées par son laboratoire,  l’Agence s’est engagée dans une démarche qualité et a obtenu sa première accréditation COFRAC il y a une dizaine d’années.

Le COFRAC reconnaît et atteste les compétences techniques et l'impartialité des laboratoires d’essais, sur la base de la norme d’accréditation NF EN ISO/IEC 17025. Ce Comité est une association loi 1901 de droit privé, sans but lucratif. En France, le COFRAC est l’unique instance nationale désignée et reconnue par l’État pour délivrer des accréditations. Il bénéficie d’une reconnaissance internationale.

Une accréditation fondée sur de multiples exigences

L’accréditation du laboratoire de mesures de l’ANFR démontre sa capacité à produire des résultats d’essais, valides, justes et fiables, et renforce la confiance qui lui est accordée au niveau national et international. Elle contribue également à faciliter la coopération entre les laboratoires et d’autres organismes en assurant une parfaite acceptation des résultats.

Les exigences de la norme ISO/CEI 17025 relatives au système de management répondent aux principes de la norme ISO 9001, qui attestent de la maîtrise des processus internes et de l’amélioration continue du système. A ces compétences s’ajoutent des exigences techniques, portant sur le personnel, les équipements, la métrologie, les méthodes déployées et les rapports sur les résultats. On peut également noter des exigences générales d’impartialité, de confidentialité, de compétence et de cohérence des opérations de laboratoire.

Une approche extensive en matière de risques et opportunités est la principale grande nouveauté de la dernière version de la norme ISO IEC 17025 : 2017. Elle exige du laboratoire de planifier et de mettre en œuvre des actions visant à gérer les risques et les opportunités.

Evaluation COFRAC du laboratoire de l’ANFR le 14 octobre 2021

C’est sur la base de la version 2017 de la norme ISO IEC 17025, que le laboratoire de l’ANFR a fait l’objet d’une évaluation le 14 octobre 2021.

Deux évaluateurs du COFRAC sont intervenus sur le site et ont organisé l’évaluation en deux parties : d’une part le volet technique et d’autre part le volet qualité/management. Ils ont procédé à des auditions des membres du laboratoire et à des inspections pendant toute une journée. Deux ingénieurs et un technicien de la Direction de la Surveillance du marché et de l’Exposition du public (DSE) ont pu y assister en tant qu’observateurs afin de se préparer à une nouvelle accréditation.

Les experts du laboratoire de l’ANFR s’étaient préparés à cette évaluation avec un véritable esprit d’équipe et une entraide interservices. La prise en compte des évolutions de la norme ISO a nécessité un travail intense de rédaction et plusieurs séances de brainstorming, notamment en ce qui concerne la démarche de gestion des risques et des opportunités. Pendant plusieurs mois, la Direction du contrôle du spectre (DCS) et la direction de la Surveillance du marché et de l'exposition du public (DSE) ont travaillé de concert pour identifier les risques et opportunités internes et exogènes du laboratoire, les évaluer et définir un plan d’action et de suivi. Une analyse de leurs effets probables et de leur criticité a ensuite été menée afin de les classer, de les évaluer et de proposer des solutions pour y remédier.

Renouvellement de l’accréditation COFRAC du laboratoire de mesure

Le COFRAC a rendu en novembre 2021 un rapport positif. Il a ainsi  renouvelé sa confiance dans le laboratoire ANFR pour produire des résultats d’essais de mesure in situ d’exposition aux ondes, justes et fiables.

Il est à noter que notre démarche de gestion des risques, nouveauté du protocole COFRAC actuel, a été saluée par les  évaluateurs.

La réussite de cette évaluation récompense la rigueur des agents du laboratoire, qui participent à son évolution continue.

[OPENDATA] C’est vendredi ! Retrouvez la MAJ de nos données #opendata. Aujourd’hui, focus sur @VilleLimoges87 où 51 sites #5G ont été autorisés, dont 38 sont techniquement opérationnels (activés). https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/vEmddXgZ15

#25AnsANFR🎂 #1jour1date le 30 août 2018, l’ @anfr lance son appli #OpenBarres (en version Android). Elle permet d’identifier le niveau de signal de son réseau mobile sur un parcours donné, d’être informé de l’état du déploiement de la #5G et du #DAS de son 📱. ©M.Chalvin https://t.co/zxmn89g2S8

ANFR a Retweeté

📺 Comment reçoit-on la #télévision en France et en Europe ? La dernière vague de l’observatoire de l’équipement des foyers métropolitains est en ligne. Une étude #ObsTV2022 menée en partenariat avec la #DGMIC et l’@ANFR 🔽 #VendrediLecture

Perturbation de la #TNT en @seinemaritime suite à une panne technique sur l’émetteur: ROUEN / GRAND-COURONNE. Des interventions du diffuseur TDF sont en cours pour résoudre le problème. Plus d'information https://t.co/6ENh9x0Qlc https://t.co/hXy2uEoyA3

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Septembre 2017 : l’antenne locale de l’ANFR aux Antilles vient en soutien des services de l’Etat pour le redéploiement des réseaux hertziens (téléphonie mobile et radiodiffusion) mis à mal après la tempête Irma🌪️. ©M.Chalvin https://t.co/5BzR9mJ2Yy

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Le 5 avril 2016, c’est le passage à la #TNT HD ! L’@anfr lance une campagne d’information incitant les téléspectateurs à se munir d’un téléviseur ou d’un adaptateur compatible HD pour continuer à recevoir la TNT. ©M.Chalvin https://t.co/jhZ2jEvCUR

#EU5GConf Lors de la session sur les verticaux, Eric Fournier évoque la connectivité 5G pour des applications locales (industrie, media, transport/logistique, agriculture) : de futures bandes harmonisées à 4 GHz (autorisations générales) et à 6 GHz (autorisations individuelles) ? https://t.co/jHAlKKS9Df

.@GillesBregant , DG de l’@ANFR et Eric Fournier, Directeur de la planification du spectre et des affaires internationales, interviennent aujourd’hui à la Conférence européenne sur la #5G.
Pour plus d'informations et pour suivre l'événement ⤵️
https://t.co/H1y3WdS2Kg #EU5GConf https://t.co/f34OdNz3d8

« Ce n’est pas la 5G qui perturbe les radioaltimètres, ce sont plutôt ces derniers qui sont mal préparés à l’apparition de la 5G » ⁦⁦@GillesBregant⁩ 👇 https://t.co/oOZlPcoH2b

#25AnsANFR🎂 #1jour1date le 2 avril 2015, l’@anfr publie ses 1ers jeux de données en #opendata sur le site gouvernemental https://t.co/vM0dSfHuVG. Ces données ouvertes donneront lieu à l’organisation de hackathons annuels dédies aux fréquences : « les Fr’Hacks » ©M.Chalvin https://t.co/ua8HBlCVpX

[in English] The ANFR has published in English the first results of measurement of public exposure to waves carried out before and after the #5G roll out in 1500 sites in France.

https://t.co/Qjw8jrhyoZ https://t.co/cRFojVtYwd

L’ANFR est intervenue la semaine dernière à Lorient avec la @DGA sur la future frégate de la @MarineNationale, la FREMM Lorraine, pour vérifier les nombreux systèmes de transmission par fréquences, à l’approche des 1ers essais en mer https://t.co/CgIMi2hmaH

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 29 janvier 2015 : la Loi dite « Abeille » (Loi sur la sobriété, la transparence, l’ information et la concertation en matière d’exposition aux ondes) confie à l’ANFR de nouvelles missions, notamment le recensement des points atypiques ©M.Chalvin https://t.co/vAWYLalkQz

🎙️Retrouvez l’intervention de @gillesbregant, DG de l’@anfr, ce matin sur @Franceculture pour répondre à la question « la 5G peut-elle perturber le trafic aérien ? »
L’intégralité de l’interview en replay : La 5G peut-elle perturber le trafic aérien ? ⤵️https://t.co/Jg4TeCENXs https://t.co/9x5S4ADyAZ

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Depuis le 1er janvier 2014, l’@ANFR gère le dispositif national de contrôle et de mesures des ondes, qui permet aux particuliers et aux collectivités de faire des demandes de mesures d’exposition. ©M.Chalvin https://t.co/x7GMziudNi

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 1er novembre 2012 : l’@ANFR autorise les 1ères implantations de sites 4G et publie son 1er #observatoire du déploiement des réseaux mobiles, qui rend le processus de déploiement des opérateurs mobiles plus transparent. ©M.Chalvin https://t.co/YUIv3Sgj1h

ANFR a Retweeté

L’oreillette divise par 10 votre exposition aux ondes des smartphones https://t.co/OI9xOJyDma

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 8 mai 2012 : refonte des certificats radioamateurs français en un seul certificat « HAREC », qui permet une reconnaissance avec les certificats étrangers et autorise le mode numérique. ©M.Chalvin https://t.co/xDRLTuVTvh

ANFR a Retweeté

Pour le bon réseau, je vous renvoie à cette étude de l'@anfr: appeler dans de bonnes conditions peut diviser le niveau d'exposition... par 32.000.

Donc on évite les coups de fil dans le train. En plus ça énerve tout le monde.

https://t.co/WANe44JtCS

ANFR a Retweeté

Avions et 5G : pourquoi la France a moins de soucis que les États-Unis https://t.co/oiAsMf4vqP https://t.co/teDIvyqRyK

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil