retour en haut

Actualité

Publication des premiers contrôles de DAS de téléphones 5G commercialisés en France

28/09/2021

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) publie un bilan intermédiaire des contrôles de DAS (Débit d’Absorption Spécifique) réalisés sur 46 téléphones portables prélevés dans des points de vente en France depuis début 2021. Parmi ceux-ci, 13 téléphones 5G ont été contrôlés et sont apparus conformes à la réglementation. Sur les 46 téléphones prélevés, deux d’entre eux ont dépassé la limite réglementaire et ont déjà fait l’objet d’une communication lors de la mise en œuvre de mises à jour logicielles par leurs fabricants.

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques et de surveillance du marché, l’ANFR publie les résultats des mesures de DAS qu’elle réalise sur des téléphones portables commercialisés en France pour s’assurer de leur conformité à la réglementation européenne. Le DAS permet de quantifier l’énergie transportée par les ondes électromagnétiques et absorbée par le corps humain. Cette publication contribue à l’information du public sur l’exposition due aux téléphones portables. 

Comme demandé par Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique des Communications électroniques, l’ANFR renforce en 2021 ses contrôles, avec 140 terminaux prévus à terme, en incluant des smartphones 5G.

Depuis le début de l’année, l’ANFR a procédé au prélèvement de 99 modèles de téléphones commercialisés en France, représentant plus de 77 % des ventes de téléphones en France. 46 téléphones ont déjà fait l’objet de mesures du DAS (tronc et membre), 44 d’entre eux ont été mesurés avec un DAS conforme à la réglementation, c’est-à-dire inférieur à 2 W/Kg pour le DAS tronc et 4 W/Kg pour le DAS membre. Les deux autres téléphones ont été mesurés à des niveaux dépassant ces valeurs. 

Concernant les 44 terminaux conformes :  

  • la valeur moyenne des « DAS tronc » mesurés est de 0,979 W/kg, les niveaux variant de 0,439 à 1,80 W/kg ;
  • la valeur moyenne des « DAS membre » mesurés est de 2,263 W/kg, les niveaux variant de 1,3 à 3,89 W/kg ;
  • 13 téléphones offraient des fonctions 5G et aucun n’a présenté de non-conformité.


Concernant les terminaux 5G :

contrairement aux technologies précédentes, la 5G actuelle dans la bande 3,5 GHz impose au téléphone d’utiliser simultanément deux réseaux, le réseau 4G et le réseau 5G. Ce mode de fonctionnement lié, dit « Non-Standalone (NSA) », a pu être analysé au sein du nouveau laboratoire de mesure de DAS de l’ANFR. 

Les premiers contrôles réalisés dans le cadre de la surveillance du marché montrent que la contribution supplémentaire de la 5G est très basse et n’apparaît que lorsque les antennes 4G et 5G dans le téléphone sont co-localisées. Des augmentations moyennes de 0,4 % pour le DAS tronc et de 1,8 % pour le DAS membre ont ainsi été constatées.

Concernant les deux terminaux non conformes, dont la liste et le détail des mesures sont rappelés en annexe, les niveaux les plus élevés du « DAS tronc » et du « DAS membre » étaient de 2,86 W/Kg et 5,26 W/Kg. Ces téléphones ont fait l’objet d’une mise à jour logicielle permettant de réduire la puissance du téléphone et faisant ainsi baisser le niveau de DAS sous les seuils des 2 et 4 W/Kg. 

Plus d’informations


    Annexe

    Liste des téléphones portables présentant un DAS « tronc » non conforme

    TéléphoneDAS « tronc » mesuréDécision constructeurDAS « tronc » mesuré après mise à jourLien vers le communiqué de presse
    EssentielB Heyou 602,86 W/KgMise à jour logicielle1,11 W/KgLire le communiqué
    EssentielB Heyou 402,54 W/KgMise à jour logicielle1,29 W/KgLire le communiqué

     

    Téléphone portable présentant un DAS « membre » non conforme

    TéléphoneDAS « membre » mesuréDécision constructeurDAS « membre » mesuré après mise à jourLien vers le communiqué de presse
    EssentielB Heyou 605,26 W/KgMise à jour logicielle2,92 W/KgLire le communiqué
    EssentielB Heyou 404,02 W/KgMise à jour logicielle2,22 W/KgLire le communiqué

     

     

    ANFR a Retweeté

    L’@anfr et l'@ISEP organisent les 11 et 12 juin 2022, le 5e hackathon #FrHack!, un évènement créatif et technologique autour des fréquences qui aura pour thème « Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral ». 🌐

    👉Infos & Inscription : https://t.co/ZzrhZqPlSj https://t.co/O6EGKB9Ha0

    Ce matin, se tient le 15e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, instance de dialogue et de concertation, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/Bxvr9o9QeB

    Retrouvez le replay de l’émission « Etat de santé » sur @LCP consacré à l’exposition du public aux ondes de la #5G. On y retrouve les experts de l’ANFR en train de mesurer le niveau des ondes générées par les antennes-relais et les téléphones portables
    ▶️ https://t.co/ExDE15fXzA https://t.co/Wj9rK35S5K

    [OPENDATA] Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données sur #cartoradio ! Aujourd’hui, focus sur les @AlpesMaritimes : 850 sites #5G ont été autorisés par l’@ANFR , dont 652 sont en service. Pour + de détails: https://t.co/s8clyclD8z - https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/vwrGoMZ7Hi

    📣 #Recrutement
    L'@anfr recrute :

    🆕 Un(e)adjoint(e) au/a la chef(fe) du Service Interrégional Est
    🆕 Un(e) gestionnaire administratif (ve)

    💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/PEzm9HGNU3

    ANFR a Retweeté

    En collaboration avec @anfr, l'attaché technique a contrôlé le bon fonctionnement des équipements de diffusion des chaînes de la #TNT, sur le site de Notre-Dame de Montchamp à Malataverne #Drôme https://t.co/wTK6TbUrHf

    Après 2 années sans pouvoir organiser son hackathon en présentiel, l'@ANFR sera heureuse de vous retrouver pour son 5e #hackathon des fréquences sur le thème " Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral », en partenariat avec l'@ISEP
    🗓️11-12 juin
    📍Campus de l'ISEP https://t.co/E0lSWMbG70

    L’@anfr vous invite le 2 juin à son 5ème atelier des #frequences en présentiel ! Échangez avec des experts sur le thème « Drones et réseaux mobiles : enjeux fréquences et perspectives ».
    Infos et inscription : https://t.co/kPDMftfaWw https://t.co/Xby5QDXAKh

    [NOMINATION 🇫🇷] Le Président de la République @EmmanuelMacron a nommé Caroline Laurent Présidente du conseil d’administration de l'Agence nationale des fréquences (ANFR).
    En savoir plus : https://t.co/Cxb6W719h0 https://t.co/0oetU1rcUy

    Eric Fournier, directeur des affaires internationales à l’ANFR, interviendra demain 10 mai à 15H, lors d’un débat avec @MPORielly et @monicapaolini sur le thème « Le spectre pour l’entreprise, le rôle de la régulation ». Pour suivre le débat en ligne, inscrivez-vous ici ⤵️ https://t.co/SQy6qy2JDY

    ⛴️#radiomaritime Vous êtes plaisancier ❓ Pour mieux préparer votre sortie en mer et assurer votre sécurité, consultez cette brochure qui résume les obligations et conseils pour bien utiliser les équipements radio à bord des bateaux ⤵️

    https://t.co/xg61KLLSW0 https://t.co/RdMGyR4Ftx

    📺 Que faire en cas de problème de réception de la TNT ? Plusieurs sources de brouillage peuvent en être la cause. Dans cette vidéo, on vous explique la démarche à suivre pour trouver la solution ou vous faire aider face à ces difficultés.
    ▶️ https://t.co/HyRgRGghcr https://t.co/EKKZoncB0T

    [#ObservatoireANFR] 📊📱
    Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er mai :
    @orange (27 883 sites, +93 en avril )
    @SFR (23 176 sites, +105)
    @bouyguestelecom (23 031 sites, +79)
    @free (21 863 sites, +91)
    https://t.co/kTY0WBV5kp https://t.co/Iu4e5fWBF0

    [#ObservatoireANFR] 📊📱
    Au 1er mai, 60 078 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.
    https://t.co/Klgxc6dvzN https://t.co/L7N4grh9V2

    En avril, l’ANFR a accordé les 40 premières autorisations de sites 5G à La Réunion, dans les bandes 2 100 MHz et 3,5 GHz.
    https://t.co/iuARMQzvbz https://t.co/EJjPZFBW7O

    [#ObservatoireANFR] 📊📱
    Sur les 33 557 sites 5G autorisés, 73.3 % d’entre eux sont déclarés techniquement opérationnels selon les opérateurs, soit 24 553 sites allumés. Plus d’infos sur l’évolution de ces chiffres depuis janvier 2021.⤵️
    https://t.co/Klgxc5VUIf https://t.co/L3jIRMmDlV

    Nous avons un problème

    Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

    Recevez l'actualité de l'anfr

    > Modifier votre profil