retour en haut

Actualité

Les enquêtes de l’ANFR - Fin de partie : un radioamateur menaçant stoppé net par la saisie de son matériel d’émission

12/03/2021

A la fin de l’année dernière, l’ANFR s’est associée à la gendarmerie pour stopper net un radioamateur qui proférait insultes et menaces sur les ondes.

Tout a commencé par une mobilisation de la communauté des radioamateurs pour dénoncer auprès de l’ANFR un comportement inapproprié sur les ondes, émaillé de propos injurieux et de menaces de mort. De nombreux courriers et e-mails ont été envoyés à l’ANFR pour se plaindre des propos particulièrement déplacés d’un individu, alors que la toile s’affolait également, via Twitter et des forums. L’objectif était donc clair : il fallait faire cesser les agissements de celui que l’on appellera désormais Monsieur X.

La première urgence était de procéder à des relevés opposables de ces propos excessifs et injurieux. C’est grâce à des moyens fixes spécifiques à la surveillance de l’utilisation des fréquences HF, notamment au champ antennaire installé sur une trentaine d’hectares au Centre de contrôle international (CCI) de l’ANFR près de Rambouillet, que nos agents assermentés ont pu établir ces constats.

Illustration 1 : champ antennaire composé de 6 antennes losanges directives à fort gain. Il ouvre des possibilités de contrôle des bandes HF vers tous les continents.

En approfondissant l’enquête, les agents de l’ANFR ont découvert que Monsieur X avait omis de déclarer son installation radioélectrique auprès de l’ANFR : cette absence de déclaration constitue une infraction au code des postes et communication électroniques (CPCE) qui peut être punie de six mois d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. Cet oubli surprenant a aussitôt fourni une base légale qui permettait de saisir sans plus attendre les équipements radio de Monsieur X.

Son adresse a été rapidement retrouvée grâce à la base de données des indicatifs radioamateurs tenue par l’ANFR et un examen du voisinage a confirmé l’existence d’une installation de service amateur, photos des antennes extérieures à l’appui. L’ANFR a alors sollicité le soutien de la brigade de gendarmerie de la zone où résidait Monsieur X. Une opération sur place a été décidée. Sur demande de la gendarmerie, l’ANFR a participé à l’opération afin d’identifier les matériels incriminés.

Un jour de décembre, au petit matin, briefing : les agents du CCI et du service régional de Villejuif sont présents. A 6 h, déclenchement de la perquisition : les lieux sont bientôt sécurisés. Les experts de l’ANFR entrent en scène afin d’examiner les équipements radio et de procéder à quelques mesures et contrôles. Le matériel mis en cause est rapidement identifié, et aussitôt mis sous scellés. La garde à vue de Monsieur X peut commencer…

Le lendemain matin, il est présenté devant le Procureur de la République qui lui signifie sa convocation prochaine devant le Tribunal correctionnel. Dans l’intervalle, il a est placé sous contrôle judiciaire.

La coopération entre l’ANFR et la gendarmerie a montré toute son efficacité pour mettre fin à ces violations de la réglementation applicable aux radiofréquences. Cette collaboration a permis de combiner expertises et pouvoirs d’enquête au bénéfice de la protection du spectre des radiofréquences, avec l’aide de toute la communauté des radioamateurs !

En savoir plus

L’activité radioamateur permet d’expérimenter, de communiquer par voie radioélectrique en réalisant des contacts multiples sur les bandes de fréquences, soit réservées à cet effet, soit en partage avec d’autres utilisateurs du spectre radioélectrique. Pour exercer cette activité, le radioamateur doit notamment obtenir un certificat d’opérateur qui reconnaît sa compétence et un indicatif qui permet de l’identifier comme un utilisateur de fréquences autorisé. L’utilisation d’installations radioélectriques par le service radioamateur doit respecter les conditions réglementaires indiquées dans le CPCE et rappelées dans les décisions de l’ARCEP, sous peine d’une sanction pénale pouvant aller jusqu’à 6 mois de prison et 30 000 euros d’amende (article L.39.1 du CPCE). Les infractions à la réglementation relative au service amateur peuvent aussi entraîner des sanctions administratives : retrait ou suspension de l’indicatif radioamateur.

Et, bien entendu, le respect de ces règles administratives n’exempte pas le radioamateur de respecter les droits de la personne, à commencer par ceux des autres radioamateurs.

🗓️Aujourd’hui se tient le 12ème Comité national de dialogue de l'@anfr sur l’exposition du public aux champs électromagnétiques, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/Fffb4PpBn1

Retour sur #VivaTech : découvrez dans cette vidéo quelques témoignages de personnes qui ont rendu visite aux équipes de l’@anfr ! Merci de l’intérêt que vous nous avez apporté, l’ANFR vous donne rdv à l’année prochaine 😀
@RatZillaS https://t.co/a4DnOgIh05

#VivaTech2021 Retrouvez-nous sur le stand D33 Hall 1 ! En vidéo, retour sur les 3 premiers jours à #VivaTech, nos actions pour chasser les brouillages et mesurer les ondes 👇 https://t.co/3bXSAheDGg

#VivaTech2021 La start-up @BigDataEzako travaille avec l’@anfr sur une solution innovante pour améliorer ses contrôles. Découvrez dans cette vidéo en quoi l’#IA peut être utile aux missions de l’Agence 👇 https://t.co/QKLmRIyxNA

Petite visite sur le stand de l'@anfr à #VivaTech. L'occasion de parler un peu ondes et #5G ! https://t.co/LiG46yHLiJ

ANFR a Retweeté

Quel est cet étrange pistolet ?
Qui sont ces hommes ? 🤔

Ce sont des chasseurs d'onde de l'@anfr ! 📶

Clubic les a suivis sur le salon #VivaTech ! La vidéo bientôt ! 🎥 https://t.co/nqlQHqyLyU

« Blockchain, #IA : l’@anfr cherche à tirer parti de toutes les nouvelles technologies pour assurer sa mission de gestion des fréquences, utilisées pour une multitude d’usages».Retrouvez sur ⁦@acteurspublics⁩ l’ITW de ⁦@GillesBregant⁩, DG ANFR https://t.co/cCx3Ymvh2Y

L’@ANFR contrôle la bonne utilisation des fréquences au salon de #VivaTech et intervient en cas de brouillages. https://t.co/b2YYbSNS0v

L’@ANFR veille sur les fréquences de @VivaTech : un rassemblement unique de technologies sans fil innovantes, qui doivent fonctionner sans brouillage pendant toute la durée du salon ! https://t.co/GWxb7DMRXf

.@gillesbregant montre à @cedric_o  les résultats des 3 capteurs connectés installés à @VivaTech qui donnent en temps réel les niveaux d'exposition aux ondes dans l'enceinte.
Retrouvez tous les résultats ici :
https://t.co/9G9vPScm9X https://t.co/cBn8pK3ayP

#VivaTech Bienvenue à @cedric_o qui rend visite à l'@anfr sur le stand D33 ! L'occasion de montrer les multiples initiatives de l'Agence dans le domaine de l'innovation et ses travaux sur l'#IA avec son partenaire @BigDataEzako #tech #data https://t.co/YeiQ7BLNIG

ANFR a Retweeté

Nous sommes ravis d'avoir pu présenter Upalgo, la solution IA de détection d'anomalie à @cedric_o lors de sa visite sur le stand D33 avec notre partenaire @ANFR. https://t.co/AsAQOVOCb1

#ViVAtech2021 Résultats en temps réel des mesures d’exposition aux #ondes des capteurs installés à VivaTech : on voit bien l’activité en journée depuis l’ouverture du salon ! RDV sur notre stand D33 Hall 1 et sur https://t.co/9G9vPScm9X https://t.co/66MAci4kis

Bonjour de #VivaTech, retrouvez-nous au stand D33 😊 https://t.co/azF5l1IiuI

RAPPEL⏰Dans une heure l'@anfr sera en direct sur @TwitchFR pour une démo d’une mesure #DAS !
Pour assister à la présentation suivez nous sur anfr_
A tout suite😀 https://t.co/u2ET6acxuE

#TECHDAYS: envie de découvrir la mesure d'un DAS de smartphone, avec @SARtesting et @anfr ? Rendez-vous ici à 15h30 👉 https://t.co/anNzcoYkOG https://t.co/C8A8UejSP2

Venez nous rencontrer à #Vivatech et découvrir nos démos: comment l’#IA intervient au service des missions de l’ANFR ? Comment, grâce à des capteurs connectés, peut-on connaître en temps réel son exposition aux ondes ? Quels sont les niveaux d’exposition de vos objets connectés ? https://t.co/w2ujUWVNx8

L'@anfr est sur @TwitchFR ! RDV demain jeudi à 15H30 sur le compte #twitch de l’@anfr pour une démo en direct d'une mesure #DAS d’un téléphone portable #5G depuis le labo de Rambouillet, réalisée dans le cadre de #VivaTech
💻anfr_
https://t.co/KzJM1NDNWA https://t.co/jGz0xVzxEt

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil