Accessibilité

Aide

retour en haut

Rapport d'intervention sur les brouillages des réseaux de téléphonie mobile

Enquêtes finalisées

Deux campagnes de test des réseaux mobiles sur l’Euroairport  Basel Mulhouse Freiburg ont été réalisées en novembre et en décembre 2016.

 

L’opérateur Orange signale à l’ANFR le 3 août 2015 des perturbations affectant son réseau 4G sur le site du Mans (département 72).  L’intervention de l’Agence n’étant pas justifiée, celle-ci a facturé son déplacement.

 

L’opérateur Orange signale à l’ANFR le 21 avril 2015 des pertuarbations affectant son réseau 4G sur la station de Thiers (département 63). L’intervention de l’ANFR a permis de constater que la propre chaîne de transmission de l’opérateur était en cause. 

 

Par la demande d’instruction en brouillage du 10 avril 2015, un opérateur de téléphonie mobile signale à l’Agence nationale des fréquences (ANFR) les perturbations qui affectent ses réseaux 3G (UMTS 900 et UMTS 2100) ainsi que son réseau 4G (LTE 800) sur sa station de Montélimar centre. Son réseau 2G (GSM 900) est également perturbé. Le caractère intermittent aura obligé l’ANFR basée à Lyon à intervenir plusieurs fois à Montélimar pour constater la gêne, localiser la source du brouillage et saisir l’équipement en cause.

 

L’opérateur Bouygues Télécom signale à l’ANFR fin janvier 2015 des perturbations affectant une de ses stations UMTS 900 à Dijon (département 21). La modification de l’équipement en cause (un système de contrôle d’accès) dans un établissement de Dijon a permis de mettre fin au brouillage signalé.

 

L’opérateur Orange signale à l’ANFR le 15 janvier 2015 des perturbations affectant son réseau 4G sur la station de Mantes (département 78).  L’ANFR a identifié l’origine du brouillage, et l’équipement en cause a été mis hors service.

 

 

Sur Twitter

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil